> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Actions autres ou interdisciplinaires) > FE11 Les projets dans des collèges en éducation prioritaire (récapitulatif)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

FE11 Les projets dans des collèges en éducation prioritaire (récapitulatif)

13 décembre 2019 Version imprimable de cet article Version imprimable

Titre : "L’archéologie, outil de réussite en REP+"

49 - Porteur du projet : Laurent Bastien
Descriptif :
Faire de l’archéologie et jouer à Indiana Jones : n’est pas un rêve de chacun et encore plus d’un enfant en REP+ ? Au collège Anne Frank de Saint-Dizier en Haute-Marne dans le Grand Est c’est possible. Un archéologue de l’Inrap nous suit toute l’année et nous conseille de manière scientifique. Il nous permet aussi de rencontrer ses collègues comme le lithicien qui explique comme faire un feu comme les Hommes préhistoriques ou le céramologue qui vient pour remonter des poteries brisées avec l’aide des enfants. Chaque apprenti archéologue de 6ème est tutoré par un lycéen qui lui explique des techniques d’archéologie. Ce même 6ème devient lui-même tuteur d’un petit de maternelle et lui explique les mêmes techniques avec ses propres mots. Le projet est aussi transdisciplinaire : le professeur de mathématiques fait la symétrie avec des mosaïques romaines tandis que celui de musique crée des instruments de musique préhistorique et propose un concert aux parents. Nos élèves deviennent des archéo-ambassadeurs dans la ville et expliquent l’archéologie à leur manière ; récemment, ils sont mêmes allés dans une maison de retraite montrer les résultats de leurs dernières fouilles ; un peu comme Indiana Jones...

Niveau(x) concerné(s) : Maternelle - Collèege - Lycee

Discipline(s) concernée(s) : Documentation - HG - Maths - SVT - Lettres - EnsArts - LV

Établissement(s) : Collège Anne Frank

Bilan général :
Un projet qui fonctionne grâce à une vraie implication des enseignants et des élèves : -donner du sens aux apprentissages par de la transdisciplinarité -développer l’estime de soi par les tutorats -avoir la possibilité d’aller fouiller sur un vrai chantier en étant encadrés par des archéologues de l’Inrap.

Pièces jointes à ce projet :
Pièce jointe paris-nov-20.ppt
Pièce jointe arkao-juin-20.pdf

 

Titre : "Projet Inde"

233 - Porteur du projet : PJ Kirrage
Pas de photo fournie

Descriptif :
Le projet #LyonNewDelhi a commencé en 2016 avec les échanges par lettre et par visioconférence avec les élèves de T agore International School à Delhi. Un projet d’accueil d’élèves indiens à Rillieux-la-pape et de voyage en Inde pour nos élèves s’est vite imposé. Depuis 2016 les échanges par lettres et par visioconférence continuent. Nous avons accueilli les élèves Indiens deux fois à Rillieux et notre deuxième voyage en Inde se prépare pour avril 2020 avec de nouveaux projets de solidarité avec les enfants du village Himalayan de Mukteshwar.

Niveau(x) concerné(s) : College

Discipline(s) concernée(s) : LV

Établissement(s) : Collège [REP+] Maria Casarès Rilleux-la-Pape

 

Titre : "Rallye Maths Grandeur Nature"

227 - Porteur du projet : Vanessa Le Hen

Descriptif :
Une course d’orientation minutée dans un parc dont les épreuves sont des problèmes concrets de mathématiques à résoudre. Les élèves sont par équipe de 5 et mixés d’élèves de CM2 et de 6e dans le cadre d’un projet de réseau REP+. Ils n’ont jamais travaillé ensemble et vont devoir élaborer des stratégies afin de réussir un maximum d’atelier. Ils utiliseront des mètres, des décamètres, devront faire appel à des stratégies pour estimer des longueurs, se déplaceront avec un plan pour se diriger au prochain atelier, coopéreront, échangeront,... À chaque coup de sifflet, ils changeront d’atelier. Il faudra donc faire vite pour réussir à résoudre un maximum de problèmes. Le but de ce rallye est de faire prendre conscience aux élèves que les mathématiques ne servent pas uniquement à l’école mais dans des usages quotidiens. J’ai toujours souhaité lier amusement et apprentissage. Pour moi, les deux vont ensemble. Il est bien plus facile d’apprendre lorsqu’il y a un “impact” sur l’élève : le fait de prendre des mesures, d’être non pas dans une classe mais en plein air et devoir utiliser les mathématiques pour répondre à des problèmes, restera ancré dans les esprits de nombreux élèves.

Niveau(x) concerné(s) : College

Discipline(s) concernée(s) : Maths

Établissement(s) : Collège [REP+] Rosa Parks de Nantes + quelques écoles élémentaires du réseau

Bilan général :
Deuxième rallye effectué en juin 2019 et toujours aussi enchantée et motivée par ce projet qui me tient à cœur. Voir mes élèves issus d’un établissement de Réseau d’Éducation Prioritaire (REP+) s’amuser tout en faisant des mathématiques ne peut être que gratifiant et encourageant. De plus, depuis cette année, ce rallye s’inscrit dans les projets du réseau et d’établissement. rn

Pièces jointes à ce projet :
- > fichier-rallye-maths-grandeur-natu.pdf http://www.enseignants-innovants-2019.net/upload/227/fichier-rallye-maths-grandeur-natu.pdf
- > img06.jpg http://www.enseignants-innovants-2019.net/upload/227/img06.jpg
- > fichier-nadeg2-rallye-mat.pdf http://www.enseignants-innovants-2019.net/upload/227/fichier-nadeg2-rallye-mat.pdf
- > img29.jpg http://www.enseignants-innovants-2019.net/upload/227/img29.jpg
- > hauteu.jpg http://www.enseignants-innovants-2019.net/upload/227/hauteu.jpg
- > aqui.jpg http://www.enseignants-innovants-2019.net/upload/227/aqui.jpg
- > coup-de-pouce-rallye-nade.pdf http://www.enseignants-innovants-2019.net/upload/227/coup-de-pouce-rallye-nade.pdf
- > coups-de-pouce-rall.pdf http://www.enseignants-innovants-2019.net/upload/227/coups-de-pouce-rall.pdf
- > se-daplac.jpg http://www.enseignants-innovants-2019.net/upload/227/se-daplac.jpg

 

Titre : "Projet culturel et humanitaire au Maroc dans le XIV ème arrondissement de Paris (ouverture du PIL vers les petits du quartier)"

137 - Porteur du projet : Yannick BEAULIEU

Descriptif :
Projet culturel et humanitaire au Maroc et dans le XIV ème arrondissement de Paris (ouverture du PIL vers les petits du quartier). Des jeunes "raccrocheurs" vont accueillir des écoliers du primaire et leur proposer des activités sur un temps de périscolaire (lecture de contes, arts plastiques, activités ludiques...) tous les mercredis après-midi au sein du PIL. Puis ils vont collecter des livres de littérature jeunesse et "exporter" leurs activités et leurs savoir-faire à des écoliers marocains pendant une dizaine de jours dans un centre scolaire à Zertken.

Niveau(x) concerné(s) : College - Lycee

Discipline(s) concernée(s) : Autre

Établissement(s) : Pôle innovant lycéen (Cité scolaire [REP] François Villon, 75014 Paris)

Bilan général :
Ce projet est en cours. Il est encore difficile de tirer un bilan général, néanmoins nos expériences des années antérieures, au Cambodge et au Nicaragua ont été plus que probantes pour le raccrochage de nos élèves du Pôle innovant lycéen.

 

Titre : "MrKirrageApp"

234 - Porteur du projet : PJ Kirrage

Descriptif :
Une application pour smartphone qui relie le travail du collège aux pratiques culturelles quotidiennes des élèves.

Niveau(x) concerné(s) : College

Discipline(s) concernée(s) : LV

Établissement(s) : [REP+] Maria Casarès Rilleux-la-Pape

Bilan général :
"L’idée c’est de donner accès aux élèves aux outils du cours d’anglais dans un esprit de différenciation et d’autonomie". Les élèves trouvent dans l’application tout ce qui a été fait en classe. Par exemple les exercices faits en classe, mais aussi les photos anonymisées des erreurs relevées dans des devoirs ou des bonnes pages des devoirs. C’est un cahier de texte interactif très riche car le professeur lui indexe automatiquement les documents étudiés et produits de chaque séquence. "L’idée ce n’est pas d’ajouter des écrans dans la vie des élèves.. Ils ont déjà beaucoup d’écrans dans leur vie. Je n’ajoute pas des moments d’écran. Mais j’optimise leur temps d’écran pour qu’ils puissent améliorer leur anglais plutôt que regarder des bêtises".

 

Titre : "De la passivité à l’interactivité : utiliser le jeu vidéo comme un outil d’apprentissage. Retour d’expérience en classe."

196 - Porteur du projet : Sébastien Verney

Descriptif :
Recours à des séquences de jeux vidéo (sous forme d’extraits ou de pratiques de jeu en classe) depuis 2013 afin de diversifier mon apprentissage face à un public très hétérogène : allophones ne maîtrisant pas la langue française, élèves en difficultés scolaires, motiver le groupe classe… Le jeu s’intègre dans mes cours selon mes besoins, et permet de sensibiliser de façon différente les élèves à des thématiques disciplinaires : question des migrations, de la mémoire de guerre, esprit critique face à un objet virtuel, etc. C’est à la fois une porte ouverte mais aussi un outil d’apprentissage actif, où l’élève loin d’être passif peut devenir acteur de ce dernier. Afin de décloisonner la pratique, j’ai créé une chaîne YouTube destinée à la formation auprès d’enseignants (primaire/ secondaire) de l’usage de jeux vidéo en classe afin de présenter mes travaux, mais aussi sensibiliser aux questions patrimoniales virtuelles.
Chaîne YT
- Site professionnel présentant l’ensemble : https://hgverney.fr/ludologie. Historien de formation et chercheur, j’utilise aussi le jeu vidéo auprès d’un public adulte (Licence Histoire contemporaine) à l’université Jean Monnet (Saint-Étienne) dans le cadre de l’apprentissage des rudiments critiques de la matière historique. Le jeu sert de support à critiquer (exemple de « Red Dead Redemption »).

Niveau(x) concerné(s) : Primaire - College - Lycee - Autre

Discipline(s) concernée(s) : HG - Ses - SVT - Lettres - EnsArts - LV

Établissement(s) : Collège [REP] les Perrières d’Annonnay / Université Jean Monnet St-Etienne/

Bilan général :
Introduction de nouvelles façons d’enseigner : support documentaire à critiquer, ouverture vers d’autres usages plus classiques (création d’exercices nombreux afin de mobiliser les connaissances vues). L’acquisition des compétences est multiple : sensibilisation sur des thématiques liées à la discipline apprentissage des règles de citoyenneté, etc.. Ainsi, si le jeu vidéo apprend à jouer, il sert aussi à jouer à apprendre.

Pièces jointes à ce projet :
Pièce jointe affiche-vern.pdf
Pièce jointe dl18-05-20.jpg

 

Titre : "Le développement des compétences psychosociales chez les collégiens"

33 - Porteur du projet : CAROLE SCHELLINGER

Descriptif :
Le projet de développement des compétences psychosociales des collégiens est : - axé sur deux classes de 4ème. - axé sur une forte collaboration entre le CPE et le professeur principal qui coopèrent sur le volet administratif, éducatif et pédagogique. - axé sur une forte communication entre les membres de l’équipe pédagogique (dans laquelle le CPE est associé). - Inclut le chef d’établissement qui est responsable du niveau de la classe. Les objectifs éducatifs et pédagogiques : - Impliquer l’ensemble des élèves dans leur scolarité en leur proposant des outils qui vont leur permettre d’atteindre les compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. - Valoriser les réussites de tous les élèves du groupe classe. - Optimiser les relations entre pairs. - Optimiser les relations entre les élèves et les adultes encadrant. Le projet a pour enjeu premier de favoriser la réussite scolaire de chaque élève, mais également de construire le citoyen de demain.

Niveau(x) concerné(s) : College

Discipline(s) concernée(s) : LV - Autre

Établissement(s) : COLLEGE [REP+] IQBAL MASIH à Saint Denis

Bilan général :
Le projet a fortement évolué en 3 ans. Il va continuer. Nous tenons vraiment à ce que les besoins des élèves et des adultes soient sans cesse écoutés par les uns et les autres afin que la coopération soit efficace et que les élèves s’investissent pleinement dans leur scolarité.

 

Titre : ""Opération Cousteau" : une expérience marquante pour sensibiliser tous les élèves au développement durable et à la préservation de l’environnement"

37 - Porteur du projet : Jérôme Guinot , enseignant d’EPS

Descriptif :
Ce projet "Opération Cousteau" se donne pour objectif de développer une citoyenneté écologique, "en actes", pour tous les élèves. Il s’agit d’un projet interdisciplinaire dans lequel l’enseignement de l’EPS et de la SVT sont imbriqués. A travers une randonnée palmée et une exploration de la plage à marée basse, l’ensemble de nos sixièmes sont amenés à prendre conscience de la diversité et de la fragilité de l’écosystème. Ils observent, ressentent le milieu dans lequel ils ou elles se déplacent, et doivent analyser le milieu aquatique (êtres vivants, géologie). Dans le même temps, ce projet favorise également le "vivre ensemble. En effet, au cours de cette expérience, les élèves sont amenés à respecter des règles de sécurité, à être attentifs aux autres et aux consignes qui leurs sont données mais aussi à s’entraider et à partager leurs observations et leurs émotions. Par groupe de quatre, sans se séparer, et en s’entraidant, ils ou elles doivent remplir une mission "scientifique" et faire un bilan de leurs résultats au reste de la classe. Les missions sont de différentes natures : collecter et analyser le plancton (utilisation d’un filet à plancton), inventorier et quantifier les différentes espèces (algues, mollusques, crustacés, poissons...). Observer des particularités (présence de homards et de phoques) et en comprendre les raisons. Envisager des pistes d’actions permettant de préserver la beauté et l’équilibre de cet écosystème, situé à quelques encablures du collège. Nous souhaitons ainsi à terme responsabiliser les élèves dans le cadre d’une aire marine éducative. (AME)

Niveau(x) concerné(s) : College

Discipline(s) concernée(s) : SVT - EPS

Établissement(s) : Collège [REP] Racine de Saint-Brieuc en 2020, et collège de Ploeuc-Sur-Lié l’an dernier, en 2019

Bilan général :
De tous les projets que j’ai pu mener depuis 20 ans, ce projet m’apparait être le plus marquant dans la mesure où il répond à un enjeu crucial, la préservation de notre environnement. J’apprécie tout particulièrement le fait de partager avec mes élèves une expérience marquante dans un milieu peu familier. Les élèves vivent ensemble, font ensemble, apprennent ensemble.

 

Titre : "EPSBox"

127 - Porteur du projet : Francois FONTANY

Descriptif :
L’EPSBox est un essai de réponse aux freins à l’usage du numérique rencontrés par l’enseignant d’EPS (choix du support, usage de l’Internet, des réseaux, temps, disponibilité pour la pédagogie, accessibilité, mobilité, instantanéité et traitement des recueils d’informations, coûts d’investissement matériel et applicatif). Ce projet est basé sur la collaboration d’enseignants qui construisent et partagent leurs ressources gratuitement. L’EPSBox est un petit boitier autonome sur batterie qui crée son propre wifi avec son serveur qui héberge son site dynamique en local. L’EPSBox propose à la fois des fonctionnalités de partage public et une plateforme sécurisée sur laquelle les élèves se connectent et accèdent à un panel de ressources (cours, fiches de suivi, texte, images ou vidéo, QCM, fiches d’évaluations) et d’applications dans de nombreuses APSA afin d’accompagner leurs apprentissages. Ces ressources ont l’avantage d’être enrichies par l’apport de médias ainsi que d’analyses et de calculs automatisés. Les élèves ont donc la possibilité de connaitre immédiatement les résultats de leurs actions ainsi que l’analyse correspondante avec la possibilité de suivre leurs apprentissages tout au long de leurs pratiques. Cela permet une autorégulation immédiate et l’entrée dans une dynamique de projet, et de favoriser les échanges oraux entre élèves et enseignants. L’enseignant est plus disponible pour ses élèves, cela permet d’augmenter l’individualisation de ses actions et facilite la pédagogie différentiée. L’EPSBox entre dans un processus écologique puisqu’elle est multiplateforme et fonctionne avec tous support, il suffit d’avoir le wifi et un navigateur à jour, cela permet de réduire considérablement les supports papiers.

Niveau(x) concerné(s) : College - Lycee - Lyceepro - Autre

Discipline(s) concernée(s) : EPS

Établissement(s) : Lycée HEMINGWAY – Nîmes (Académie de Montpellier) Lycée Georges Pompidou – Castelnau-Le-Lez (Académie de Montpellier) Lycée des Métiers du Tertiaire et de la Sécurité Romain Rolland – Amiens (académie d’Amiens) Collège [REP] du Val de Nièvre

Bilan général :
Cette expérience a changé la démarche d’enseignement de certains professeurs d’EPS, et le regard de certains sur l’usage du numérique en EPS. Même si cette expérience aura bientôt 3 ans, les ressources se développent doucement, depuis cette année, nous constatons une montée en puissance de l’outil et un intéressement croissant de la part de nos collègues de la France entière.

Pièce jointe à ce projet

 

Titre : "Fil d’Ariane ou comment la culture aide chaque élève à avancer tout au long de sa scolarité ?"

144 - Porteur du projet : Martine Dumoulin

Descriptif :
Nous souhaitons prévenir le décrochage scolaire grâce au nourrissage culturel (séances quotidiennes de lecture – débat – écriture d’après les travaux de Serge Boimare) et enrichir chaque élève dans son parcours scolaire et humain. En s’initiant à une pratique artistique qui structure l’année et en prenant part à un projet collectif les élèves apprennent à mieux vivre les uns avec les autres. Enfin, l’évaluation par compétences permet aux élèves de mieux comprendre leur progression, et les motive pour s’améliorer. Tout une équipe, de toutes matières s’unit autour d’un projet en créant des pacerelles, des questionnements, des tâches croisées pour donner aux élèves un maillage riche et structurant.

Niveau(x) concerné(s) : College

Discipline(s) concernée(s) : Documentation - HG - Ses - Maths - PhCh - SVT - Lettres - EnsArts - EPS - LV

Établissement(s) : Collège [REP+] Maurice Jaubert, Nice

Bilan général :
Les élèves sont plus curieux et questionnent davantage. Ils s’enrichissent des apports culturels variés et peuvent ainsi structurer leur pensée et esprit critique.

 

Titre : "Cartographie sonore d’un quartier en devenir, l’Union à Roubaix, Tourcoing, Wattrelos"

208 - Porteur du projet : Rachid Sadaoui

Descriptif :
Entre 2014 et 2019, des élèves de Troisième du collège [REP+] Lucie Aubrac de Tourcoing ont réalisé un travail de géographie prospective, une cartographie sonore d’un quartier en devenir se situant dans leur environnement proche : le quartier de l’Union au croisement des communes de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos dans le Nord, éco-quartier faisant l’objet d’un projet d’aménagement entre 2007 et 2022. Les objectifs étaient multiples : aborder différents thèmes du programme de géographie de Troisième (La France, un territoire sous influence urbaine, les espaces productifs, l’aménagement du territoire) à partir d’une étude de cas d’un territoire de proximité des élèves ; ensuite, utiliser les outils numériques du collège, en l’occurrence la webradio Luciesphère ou le webzine Yolau pour permettre aux élèves de réaliser des reportages qui serviraient de base de réflexion au cours de géographie. Outre l’utilisation de ces outils numériques, l’originalité de ce travail pédagogique, mené en cours de géographie avec la collaboration du professeur documentaliste, réside dans sa durée (cinq années au total) qui a permis aux élèves de reprendre le travail de leurs aînés, de faire évoluer leur raisonnement géographique et de mesurer les écarts entre la communication du projet d’aménagement et la réalité du terrain, notamment par le recueil de la parole des habitants du quartier. Enfin ce travail a été mené dans le cadre du LéA Debeyre, Lieu d’éducation associé regroupant une quarantaine d’enseignants de l’académie de Lille travaillant à l’introduction d’une dimension prospective dans l’enseignement de la géographie, en partenariat avec l’Ifé de Lyon.

Niveau(x) concerné(s) : College

Discipline(s) concernée(s) : Documentation - HG - EnsTech

Établissement(s) : Collège [REP+] Lucie Aubrac de Tourcoing

Bilan général :
Le bilan est positif car en plus de la diffusion des reportages des élèves, le partenariat avec l’Ifé de Lyon a permis de réaliser une vidéo qui retrace tout le travail réalisé durant cinq ans. Par ailleurs, ce projet a motivé les élèves, y compris décrocheurs, car ils ont appréhendé la géographie à travers une expérience spatiale, sensible et civique.

 

Extrait de enseignants-innovants-2019.net

Les projets en collège

Voir aussi
Extrait de cafepedagogique.net du 22.11.19

Voir aussi
Forum des enseignants innovants du 23 novembre : la liste intégrale des projets retenus, dont un certain nombre en éducation prioritaire

Répondre à cet article