> POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE > QUARTIERS : Culture, Insertion prof., Jeunes, Médias, Sport > Insertion professionnelle > Deux ans après leur brutale diminution, les emplois aidés manquent à la vie (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Deux ans après leur brutale diminution, les emplois aidés manquent à la vie sociale des quartiers

6 décembre 2019 Version imprimable de cet article Version imprimable

Deux ans après leur brutale disparition, les emplois aidés manquent à la vie sociale des quartiers

Le nombre de ces contrats destinés à insérer des jeunes, des chômeurs et des personnes handicapées a été baissé drastiquement des deux tiers depuis 2017

De 310 000, en 2017, il n’en est plus resté qu’un tiers les années suivantes, une perte de 180 000 emplois à forte utilité sociale, en renfort indispensable de l’action des associations (38 % des contrats) mais aussi de l’éducation nationale (10 %) et des collectivités locales.

Extrait de le monde.fr du 04.12.19

Répondre à cet article