> POLITIQUE VILLE > QUARTIERS : Culture, Emploi, Jeunes, Médias, Sport > L’emploi (des jeunes) dans les quartiers > Les diplômés de banlieue et la discrimination à l’emploi (le Monde)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les diplômés de banlieue et la discrimination à l’emploi (le Monde)

5 janvier 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Les diplômés de banlieue face au « mur » de l’emploi

Pour remédier à l’« hérésie économique » de l’entre-soi dans l’entreprise, certaines sociétés revoient leur mode de recrutement.

[...] Les statistiques sont implacables : le rapport de l’Observatoire national de la politique de la ville publié en 2016 a révélé que le taux de chômage des diplômés des quartiers, ayant un bac + 2 et plus, est presque trois fois supérieur à la moyenne nationale. « Un diplômé bac + 5 de plus de 30 ans a 22 % de chances de moins d’occuper un emploi de cadre lorsqu’il est issu des quartiers prioritaires », insiste le rapport, soulignant « l’effet quartier ». Pour l’Institut national d’études démographiques (INED), l’écart s’accroît.

Extrait de monde.fr du 04.01.17 : Les diplômés de banlieue face au « mur » de l’emploi

Répondre à cet article