> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > ORIENTATION > Orientation > Refonder l’orientation, rapport des inspections générales, juin 2019 . "Les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Refonder l’orientation, rapport des inspections générales, juin 2019 . "Les plus touchés sont les élèves des milieux défavorisés"

28 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Refonder l’orientation : un enjeu Etat-régions
Rapport de Pascal Charvet, IGEN honoraire,
avec la collaboration de Michel Lugnier, IGEN,
et de Didier Lacroix, IGAENR

Juin 2019

Extrait de l’avant-propos : (page 3)
[...] Des inégalités systémiques, sources de frustration
En France, durant ces dix dernières années, la préoccupation d’un sujet aussi crucial que l’orientation a eu beau être constante, il n’en était pas de même pour les choix effectués.
En dehors de la transformation du parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF*), via l’avatar du PIIODMEP*, en parcours Avenir1, le sentiment a pu se développer chez les usagers qu’il s’agissait là d’un domaine confusément
géré, peu lisible et étonnamment fragmenté. Ainsi les élèves et leurs parents assistèrent-ils à la suppression de la DP3* (découverte professionnelle de 3 heures) en 3e , pour faire place, certes, au stage en entreprise pour tous, mais au mépris
du travail pionnier qui avait permis à plus d’une équipe, et donc à plus d’une
classe, d’expérimenter une première vraie connexion de l’orientation avec les programmes scolaires.
En dépit du travail souvent important et dynamique, sur le terrain, des acteurs professionnels de l’orientation, des chefs d’établissement, des professeurs, des conseillers principaux d’éducation, ainsi que d’associations agréées, l’absence d’une politique cohérente et lisible sur le long terme a pu provoquer un recul de la France
sur l’aide apportée aux jeunes pour construire leur avenir.
Les limites actuelles du système français se ressentent notamment aux deux moments clefs que sont pour l’élève la sortie de 3e et l’après terminale : près d’un élève sur deux reste hésitant au moment de son choix d’orientation, les deux tiers
d’entre eux confiant à une enquête récente qu’ils auraient souhaité être davantage accompagnés dans leur orientation, principalement au niveau du lycée2.
Les plus touchés dans leur parcours sont les élèves de milieux défavorisés : seulement 13% des enfants d’ouvriers sortent de l’enseignement supérieur
diplômés d’un bac + 5 ou plus, ce qui est le cas de plus d’un enfant de cadres sur deux3.
En résulte le malaise de nombreux professionnels de l’orientation, voire des professeurs, qui devant les inégalités persistantes d’orientation et d’affectation,
ont parfois l’impression d’être les agents d’une « gare de triage », pour reprendre
l’expression d’un roman récent, Leurs Enfants après eux4. Avant la réforme du lycée, entreprise en 2017-2018, ni l’augmentation des options ni l’amplification
de l’information générale n’ont permis d’améliorer la pertinence des choix d’orientation. Pire : il semble que cette évolution ait accentué l’incertitude des jeunes et accru la complexité de la prise de décision ainsi que les inégalités entre les élèves.
Le constat n’est pas nouveau : depuis dix ans, les analyses et rapports établis sur la sociologie de l’École convergent tous vers un même carrefour de tensions : c’est dans l’orientation que se lisent avec le plus de brutalité les inégalités sociales et de genre dont souffre notre système scolaire.

Extrait de education.gouv.fr de juin 2019

 

Le rapport Charvet redessine l’architecture de l’orientation
"Pendant longtemps l’orientation a été le parent pauvre du système éducatif... L’éducation à l’orientation cesse d’être la tâche exclusive des professionnels de l’orientation pour devenir la mission de l’ensemble de la communauté éducative". Cet extrait du rapport Charvet, enfin publié, marque l’ambition de ce rapport. Mais dans l’immédiat ce qu’attendent les professionnels c’est déjà de savoir ce qu’ils vont devenir, pour les personnels des CIO et des directions régionales de l’Onisep (Dronisep). Et dans les établissements comment vont être utilisées les heures dédiées à l’orientation. Sur ces questions le rapport apporte des réponses précises. Avec une réserve : aucune préconisation n’est chiffrée. Peut-on changer l’orientation sans budget ?

[...] Les Cordées de la réussite généralisées

Le rapport donne une grande importance au tutorat des élèves. P Charvet veut que les "cordées de la réussite" soient généralisées dans les établissements. Ce dispositif n’a pourtant jamais fait preuve d’une évaluation réelle. Les Cordées avaient déjà été mises en valeur dans les Parcours d’excellence déjà plus ou moins oubliés.

Si l’efficacité des Cordées reste à établir, on a eu par contre une évaluation des dispositifs d’aide proposés aux élèves des internats d’excellence. P Rayou a pu montrer, dans Aux frontières de l’école, que ces dispositifs, qui ressemblent à ce que veut mettre en place le ministère, ont échoué et ont finalement été désertés par les élèves. Il ne suffit pas d’offrir des visites de musée pour transmettre la culture bourgeoise. Il ne suffit pas d’une aide en dehors de la classe pour résoudre les difficultés des élèves. Ce n’est pas parce que les élèves travailleront plus, qu’ils auront un encadrement plus attentif, que les difficultés, souvent anciennes, s’envoleront.

Une autre idée fonde ce dispositif : l’idée que ce qui empêche les élèves de réussir c’est l’autocensure des familles. Deux études récentes, un rapport de l’Inspection et une étude de la Depp, ont montré que cette autocensure existe. Mais là aussi il ne suffit pas de la gommer pour que la réussite arrive. On aimerait croire qu’il suffise de promouvoir l’information sur les filières sélectives et de donner un coup de pouce ministériel pour que la sélection sociale des élites s’atténue. Malheureusement c’est plus compliqué comme l’ont montré Sylvain Broccolichi et Rémi Sinthon, dans un article paru dans le numéro 175 de la Revue française de pédagogie.

Extrait de cafepedagogique.net du 27.06.19

 

Voir au milieu de la colonne de gauche la liste des MOTS-CLES de cet article,
en particulier les mots-clés du groupe 5 :
*Orientation/
*Cordée/

Voir en haut de la page le chemin de la RUBRIQUE de cet article Orientation

Répondre à cet article