> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Décrochage) > B* Améliorer la compréhension de l’école par les élèves et tous les acteurs et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Améliorer la compréhension de l’école par les élèves et tous les acteurs et développer une culture de l’accompagnement et de la coopération au collège REP Chevreul de L’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne)

8 décembre 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

#2018 F - Progresser par la confiance

Collège Eugène Chevreul
137 BOULEVARD P VAILLANT COUTUR , 94246 L HAY LES ROSES CEDEX
Site :
www.echevreul.fr

Auteur : IZZET
Mél : alain.izzet1@ac-creteil.fr

Favoriser la meilleure compréhension de l’école par tous ses acteurs, qu’il s’agisse des professeurs, des personnels d’éducation, des parents, des élèves eux-mêmes ou encore des partenaires extérieurs, pour que les actions de chacun soient contextualisées et leur cohérence plus lisible. Le travail de chacun ne s’ajoute plus seulement à celui des autres, il s’y articule grâce à une culture d’accompagnement et de coopération. Les élèves comprennent mieux ce qui est attendu d’eux et ils savent qui peut les aider à réussir (pairs, professeurs, etc.).

Plus-value de l’action
L’école gagne à être lisible

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Tout l’établissement, 620 élèves, 58 professeurs,

A l’origine
• Contexte d’un établissement de l’Éducation prioritaire ; • Nombreux enseignants débutants (stagiaires, néo-titulaires, contractuels débutants, etc.) ; • Familles éloignées de l’école ; • Élèves en manque de sens pour l’école ; • Nombreux partenaires extérieurs volontaires ; • Présence dans l’établissement de professeurs formateurs.

Objectifs poursuivis
Améliorer la compréhension de l’école pour pérenniser la confiance en elle et créer ainsi un réel climat : • de développement professionnel des adultes ; • d’apprentissage pour les élèves. Des professeurs qui continuent à apprendre se sont des élèves qui réussissent.

Description
• Formation des enseignants • Climat d’apprentissage des élèves

Modalité de mise en oeuvre
• Formation des enseignants au travers de :
o Ateliers d’échanges de pratique ; o Observations mutuelles de classes ;
o Participation des stagiaires et néo-titulaires en tant qu’observateurs aux instances de l’établissement (Conseil pédagogique, C.A., etc.) ;
o Création d’un temps spécifique régulier au travail entre professeurs, inscrit dans les emplois du temps ;
o Encouragement par la direction de l’établissement des démarches collaboratives entre enseignants : favoriser les pratiques coopératives au sein des équipes pour l’émergence d’une intelligence collective.

• Climat d’apprentissage des élèves :
o Améliorer les temps d’apprentissage en favorisant la diversification des activités dans chaque cours (durée des séances augmentée à 1h25) ;
o Réduire le nombre de cours différents sur la journée, réduire le « zapping » entre les matières, diminuer ainsi le stress des élèves ;
o Réduire les intercours pour moins d’agitation dans les couloirs et ainsi, arriver en cours plus disponible aux apprentissages ;
o Droit à la parole de l’élève et mise en valeur de son point de vue argumenté, au travers de séances de Philo-Jeunes.
o Mise en place dans 3 classes de pratiques collaboratives (entretiens conseils individualisés en fin de trimestre, auto évaluation) et diffusion de pratiques collaboratives dans une majorité de classes (turorat entre pairs, par des adultes, travail en autonomie, travail en ilôt)
o Diffusion des pratiques de DVDP dans une majorité de classes (discussion dirigée à visée philosophique)
o Généralisation de l’évaluation par compétence pour rendre lisible les difficultés et progrès de l’élève
o Modules d’aide pour conscientiser les difficultés (incivilités, décrochage) des élèves et identifier des leviers d’action (Remed, Remob, Cyclo, Allophones)

Trois ressources ou points d’appui
• Forte cohérence et complémentarité entre les membres de l’équipe de direction et les professeurs formateurs membres de l’équipe pédagogique de l’établissement ; • Ancrage des stagiaires et néo-titulaires volontaires et enthousiastes, adhérant au projet de l’établissement ; • Confiance des partenaires extérieurs dans le volontarisme des équipes de l’établissement.

Difficultés rencontrées
• Ratio de professeurs en temps partagé avec d’autres établissements

Moyens mobilisés
• Optimisation des emplois du temps pour : o Préserver un créneau horaire pour le travail collectif des équipes enseignantes ; o Donner aux élèves des temps d’apprentissage diversifiés pour permettre à chacun de progresser ; • Professeurs formateurs dans l’équipe pédagogique de l’établissement

Partenariat et contenu du partenariat
• Partenariat avec l’association d’accompagnement à la scolarité et avec les associations du quartier au premier rang desquelles l’association des parents d’élèves et l’association de médiation culturelle (ateliers socio-linguistiques, OEPRE, etc.). • Volontarisme de la direction dans l’animation de l’Espace-Parents, forte participation des professeurs dans ses activités.

Liens éventuels avec la Recherche
Projet ADHERE enquête de climat scolaire auprès d’élèves et des personnels.

Evaluation
Evaluation / indicateurs

• Suivi des actions par un mini comité de pilotage informel de la direction avec les professeurs-formateurs ; relayés par les professeurs missionnés (IMP) pour le pilotage des différents dispositifs de développement professionnel ou d’aide aux élèves

Documents
Aucun

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• Suivi des actions par un mini comité de pilotage informel de la direction avec les professeurs-formateurs ; relayés par les professeurs missionnés (IMP) pour le pilotage des différents dispositifs de développement professionnel ou d’aide aux élèves ;

Effets constatés
Sur les acquis des élèves : • Taux de réussite au DNB dans les classes coopératives ; • Augmentation du taux de réalisation des devoirs-maison (les leçons étant mieux acquises, les devoirs sont davantage à la portée des élèves), amélioration de l’autonomie des élèves ; • Progrès dans l’expression orale, l’argumentation et les postures citoyennes (notamment grâce à Philo-Jeunes) ; • Meilleure inclusion des élèves à besoin particuliers comme les porteurs de handicap.
Sur les pratiques des enseignants : • Nombre de professeurs participant aux actions de formation internes, aux concertations, aux instances de l’établissement (avec statut d’observateurs) ; • Volume des co-enseignements ; • Nombre des temps d’observation mutuelle de classes entre enseignants ;
Sur le leadership et les relations professionnelles : • Le chef d’établissement est l’orchestrateur des actions de l’établissement ; • Personnalité de confiance, il est consulté et sollicité par les professeurs en difficulté par exemple.
Sur l’école / l’établissement : • Amélioration de l’image de l’établissement, qui conduit à une baisse sensible des demandes de dérogation à l’affectation dans celui-ci ;
Plus généralement, sur l’environnement L’image du collège en REP s’améliore au point de devenir le lieu principal de décision et de partage au sein du territoire

Extrait du site Expérithèque :Progresser par la confiance

Répondre à cet article