> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales au LYCEE > Lycée (Lettres et Langues) > B* Les FLE de l’Humour au lycée ECLAIR Alfred Sauvy de Villelongue-dels-Monts (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Les FLE de l’Humour au lycée ECLAIR Alfred Sauvy de Villelongue-dels-Monts à Montpellier

10 septembre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Les FLE de l’Humour au lycée Alfred Sauvy de Villelongue-dels-Monts

Réseau : ECLAIR
Etablissement : Lycée professionnel Alfred Sauvy - Villelongue-dels-Monts
Téléphone : 04 68 95 34 00
Mail : [ce.0660026v@ac-montpellier.fr]
Chef d’établissement : BATLLE Didier

CLASSES :
• 2de et Ter CAP
• 2de, 1ère et Ter BAC PRO
• Soit 12 élèves au total

SITUATION A L’ORIGINE DU PROJET :
• Recherche de solutions alternatives pour pallier les lacunes des élèves dont le français n’est pas la langue maternelle
• Mise en place de séances de FLE/FLS en AP
• Progrès d’élèves allophones ayant participé l’année précédente à un module théâtre proposé dans le cadre de l‘AP
• Volonté de dédramatiser l’enseignement des langues
• Disparités entre les apprentissages de l’écrit et de l’oral
• Clivages culturels

RESULTATS des expériences précédentes :
• Textes appris avec une rapidité déconcertante
• Conseils de l’intervenante mis en application instantanément
• Elèves de plus en plus investis de semaine en semaine
• Amélioration de l’assiduité
• Solidarité omniprésente

PROBLEMATIQUE :
Comment permettre à nos élèves allophones de s’intégrer dans la société sans renoncer aux spécificités de leur culture, grâce au théâtre ?

OBJECTIFS GENERAUX :
• Limiter les écarts de performance scolaire entre les territoires et les publics
• Réduire les disparités de maîtrise de l’oral qui conditionnent les inégalités scolaires,
professionnelles et sociales
• Renforcer l’ambition de chaque élève quelles que soient ses origines
• Promouvoir l’ouverture culturelle et artistique afin de favoriser un égal accès des élèves à la culture
• Compléter la validation du socle commun

OBJECTIFS SPECIFIQUES :
• Mettre en place des unités pédagogiques pour les élèves allophones
• Favoriser l’adhésion des élèves allophones aux différents apprentissages
• Exprimer les singularités de son héritage culturel dans le respect de l’autre et de sa culture
• Développer entre les élèves un échange culturel à partir du lien de la langue commune

ORIGINALITE DU PROJET :
• Intégrer le théâtre dans l’enseignement du FLE/FLS
• Rendre les élèves acteurs (dans les deux sens du terme) de leur formation
• Enseigner autrement : remplacer l’échec par la revalorisation
• Débloquer la parole par l’interprétation théâtrale pour améliorer les compétences d’oral des élèves allophones dans le secteur du bâtiment

ASPECTS NOVATEURS :
• Découvrir et apprendre la langue cible sous un angle plus vivant et moins solennel
• Utiliser la pratique théâtrale, activité ludique, comme outil pour accélérer l’intégration de ces élèves dans le groupe-classe, l’établissement et la société
• Centrer le dispositif sur les besoins de l’élève (pédagogie différenciée, enseignement personnalisé)
• Sensibiliser les élèves allophones à l’univers du spectacle vivant français

STRATEGIES MISES EN PLACE
• Recenser les élèves de FLE et ceux motivés par le théâtre
• Se servir de la pratique théâtrale non seulement pour débloquer l’oral mais aussi pour dédramatiser l’enseignement d’une langue étrangère
• Bâtir un espace de solidarité fondé sur les principes d’humanisme, de démocratie et de respect de la diversité des cultures et des langues autour du thème fédérateur qu’est la francophonie

ETAPES :
• Initiation théâtrale
• Exposés sur le pays d’origine
• Recherches sur la francophonie
• Participation au concours « Dis-moi dix mots »
• Choix et distribution de textes
• Travail sur la mise en scène, répétitions et représentations
• Sorties culturelles

EVALUATION, contenus :
• Présentation orale d’exposés sur le pays d’origine
• Représentation théâtrale
• Participation au concours « Dis-moi dix mots »
• Exercices oraux d’improvisation
• Exercices écrits d’étude de langue
• Jeux de rôle

EVALUATION, indicateurs :
• Baisse de l’absentéisme
• Amélioration des résultats scolaires (Enseignement général + enseignement professionnel)
• Taux de réussite aux différents diplômes en langue française (DILF, DELF, DALF) et aux diplômes de l’Education Nationale (CAP, BAC PRO)

RESULTATS ATTENDUS :
• Développement de la confiance en soi face à l’appréhension de prendre la parole devant des natifs
• Assurance dans l’entreprise des démarches administratives
• Augmentation d’autonomie et de prise d’initiative
• Facilité d’insertion scolaire, sociale et professionnelle

IMPACTS ATTENDUS SUR L’ELEVE :
• Prise de confiance et estime de soi
• Motivation : désir de réussir et de progresser
• Volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques
• Capacité à s’insérer dans toute situation de communication orale (scolaire, professionnelle ou citoyenne)
• Prise de conscience de soi et de son identité à l’intérieur d’un groupe

IMPACTS ATTENDUS SUR L’EQUIPE :
• Evaluer à la fois le fait d’enseigner autrement et le recours à une pédagogie différenciée
• Etre complémentaires et beaucoup plus à l’écoute des élèves afin de créer un climat de confiance
• Engager les équipes pédagogiques à intégrer les élèves allophones malgré leurs grandes difficultés
• Préparer la certification en FLE

IMPACTS ATTENDUS AU DELA DE L’ETABLISSEMENT :
• Créer un échange positif avec les familles
• Montrer à l’entourage et aux entreprises de quoi ces élèves sont capables
• Revaloriser l’image du lycée professionnel du bâtiment
• Médiatiser nos actions (article de presse, site internet du lycée, ...)

OBSTACLES RENCONTRES :
• Insertion des heures de FLE dans l’emploi du temps (élèves issus de différentes classes)
• Réticences de certains enseignants au fait qu’on leur enlève ces élèves à certaines heures de cours
• Hétérogénéité des niveaux
• Recours à la langue maternelle lorsque plusieurs élèves sont de même origine

LEVIERS POSSIBLES :
• Sensibiliser l’ensemble de l’équipe éducative à la nécessité de cet enseignement
• En faire une priorité aussi bien pour les élèves que pour les enseignants
• Présence d’une intervenante extérieure
• Travailler en binôme FLE/FLM (français langue maternelle)
• Organiser des rencontres culturelles à thème (gastronomie, architecture, ...)
• Intégrer les familles au projet
• Médiatiser nos actions

PROLONGEMENTS :
• Représentations théâtrales diverses
• Participation au festival « Scène de partage »
• Sorties au théâtre
• Voyages culturels
• Echange avec d’autres établissements

Voir le diaporama (24 pages)

Répondre à cet article