> Fonctions : ACTEURS et PARTENAIRES > Protestations d’enseignants et de parents > La FCPE de la Seine-Saint-Denis organise une journée "école morte" le 31 mars (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La FCPE de la Seine-Saint-Denis organise une journée "école morte" le 31 mars pour protester contre l’insuffisance des remplacements dans le département. Les précédents mouvements

2 mars 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Les parents d’élèves de Seine-Saint-Denis se sentent discriminés. Le 31 mars, la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) du département organisera une journée "école morte" et, le 15 mars, un groupe d’entre eux déposera un recours pour discrimination territoriale devant la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde).

Extrait de lemonde.fr du 01.03.11 : Quand les parents d’élèves se sentent discriminés

 

Voir les précédents articles sur les mouvements en Seine-Saint-Denis sur le problème des non-remplacements :
à Epinay-sur-Seine
à Stains
à Bobigny, occupation de l’Inspection académique
à Saint-Denis

Répondre à cet article