> TYPES DE DOCUMENTS : Textes et Rapports officiels, Etudes, Déclarations (...) > DECLARATIONS GOUVERNEMENTALES > Dans La Lettre de l’éducation, Luc Chatel estime qu’il est trop tôt pour (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Dans La Lettre de l’éducation, Luc Chatel estime qu’il est trop tôt pour affirmer que le programme Clair a vocation à se subtituer à l’éducation prioritaire

2 septembre 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce programme a-t-il vocation à se substituer à l’éducation prioritaire ?

Il est trop tôt pour le dire. Nous sommes en pleine réflexion sur l’éducation prioritaire, et plus globalement sur les politiques de la ville. C’est une éventualité à creuser, en fonction des résultats de l’expérimentation.

Extrait de lalettredeleducation.fr du 02.09.10 : Luc Chatel : « Les enfants roms sont les bienvenus à l’école, mais cela n’influe pas sur le statut des parents »

 

note du QdZ : Evaluer Clair est de bonne méthode. Mais la logique voudrait qu’on évalue aussi et d’abord l’éducation prioritaire, en commençant par publier le bilan des RAR déjà réalisé par la DGESCO et qui devait être rendu public à la rentrée.

Répondre à cet article