> INEGALITES SCOLAIRES (et Lutte contre les) > Enseignement privé > Le PS souligne "l’échec du busing" et dénonce la gestion des contrats (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le PS souligne "l’échec du busing" et dénonce la gestion des contrats d’autonomie au profit du privé et au détriment des missions locales et des associations d’insertion

5 novembre 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait de presse.parti-socialiste.fr le 04.11.09 : Contrats d’autonomie : échec de Fadela Amara, mais un marché juteux pour le privé

Le bilan de Fadela Amara à la tête du secrétariat d’État à la Politique de la ville ne cesse de s’alourdir. Après l’échec du « busing », ce sont les contrats d’autonomie qui sont aujourd’hui sur la sellette. Mesure phare contre « la glandouille », les contrats d’autonomie ont été confiés à des opérateurs privés, payés aux résultats en moyenne 7500 euros par jeune, pour réaliser du coaching à l’anglo-saxonne.

Le Parti socialiste dénonce le choix fait par la secrétaire d’État de privilégier dans l’attribution de ce marché les structures privées au détriment des missions locales et des associations d’insertion. On a même vu à Vaux-en-Velin un opérateur Australien remporter l’appel d’offre.

Lire la suite du communiqué

Répondre à cet article