> POLITIQUE VILLE > TEXTES, RAPPORTS OFFICIELS, ETUDES... (Politique de la Ville) > Politique Ville (Guides) > Un décret du Premier ministre fixe 11 indicateurs d’objectifs sur la pauvreté (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un décret du Premier ministre fixe 11 indicateurs d’objectifs sur la pauvreté (dont celle des enfants et des jeunes)

13 juin 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait de La Lettre d’information du 12.06.09 : Un tableau de bord de mesure de la pauvreté

Conformément à la loi du 1er décembre 2008 généralisant le RSA et réformant les politiques d’insertion, prévoyant la définition d’un objectif chiffré de réduction de la pauvreté, un tableau de bord permettant de mesurer la pauvreté vient d’être mis au point (décret n° 2009-554 du 20 mai 2009) en concertation avec les principales associations de lutte contre la pauvreté et les partenaires sociaux.

Ce tableau de bord est composé d’indicateurs relatifs à 11 objectifs : lutter contre la pauvreté et les inégalités ; lutter contre le cumul des difficultés de conditions de vie ; lutter contre la pauvreté des enfants ; lutter contre la pauvreté des jeunes ; lutter contre la pauvreté des personnes âgées ; lutter contre la pauvreté des personnes qui ont un emploi ; favoriser l’accès à l’emploi ; favoriser l’accès au logement et le maintien dans le logement ; favoriser l’accès à l’éducation et à la formation ; favoriser l’accès aux soins ; lutter contre l’exclusion bancaire.

Extraits

[...] Lutter contre la pauvreté des enfants

- taux de pauvreté monétaire ancré dans le temps des moins de 18 ans (7)

- taux de pauvreté monétaire relatif au seuil de 60 % du revenu médian équivalent des moins de 18 ans

- écart entre la proportion d’adolescents ayant au moins deux dents cariées non soignées selon les catégories sociales (8)

(7) Le taux de pauvreté monétaire ancré dans le temps des moins de 18 ans mesure la proportion des personnes âgées de moins de 18 ans qui vivent dans des ménages dont le revenu, net des impôts directs par unité de consommation (niveau de vie), est inférieur à un montant équivalent à 60 % du niveau de vie médian de la population, apprécié au début de la période de référence et réévalué les années suivantes en fonction de l’indice des prix à la consommation.

(8) L’écart entre la proportion d’adolescents ayant au moins deux dents cariées non soignées selon les catégories sociales est l’écart entre, d’une part, la proportion d’adolescents scolarisés en classe de 3eme qui ont au moins deux dents cariées non soignées parmi les enfants dont le père est ouvrier et employé et, d’autre part, celle parmi les enfants dont le père a une profession de catégorie intermédiaire ou supérieure.

[...]

Favoriser l’accès à l’éducation et à la formation

- taux de sortants du système scolaire à faible niveau d’études (20)

- écart du taux de sortants du système scolaire à faible niveau d’études selon les catégories sociales (21)

- part d’élèves de CM2 maîtrisant les connaissances de base (22)

- part des jeunes en difficulté de lecture (23)

- indicateur d’accès à la formation continue (24)

(20) Le taux de sortants du système scolaire à faible niveau d’études est la proportion de la population âgée de 18-24 ans n’étant ni en formation initiale ni en formation continue et ne possédant aucun diplôme égal ou supérieur au CAP.

(21) L’écart du taux de sortants du système scolaire à faible niveau d’études selon les catégories sociales est mesuré en comparant le taux au sein, d’une part, des ménages ouvriers et employés et, d’autre part, des ménages de catégories intermédiaires et supérieures.

(22) La part d’élèves de CM2 maîtrisant les connaissances de base est la proportion d’élèves de CM2 maîtrisant les compétences de base en français et en mathématiques, telles que définies par la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance du ministère de l’éducation nationale.

(23) La part des jeunes en difficulté de lecture est la proportion des jeunes présentant des difficultés importantes en lecture ou de très faibles capacités de lecture parmi l’ensemble des jeunes de 17 ans convoqués à la journée d’appel à la préparation de la défense.

(24) L’indicateur d’accès à la formation continue est la proportion de personnes de 15 à 64 ans ayant terminé leurs études initiales et de niveau inférieur ou égal au BEP-CAP qui ont suivi une action de formation continue au cours des trois derniers mois.

[...]

Lire le texte complet du décret

La Lettre d’information est éditée par la mission Communication du Secrétariat général du comité interministériel des villes, c’est-à-dire l’ex-Délégation interministérielle à la Ville (DIV)

Note du QdZ : rappelons l’excellent travail du CERC, en juin 2005, l’évaluation de la pauvreté des enfants

Répondre à cet article