> Actes et Productions OZP > Les Rencontres de l’OZP > Le CPE et la vie scolaire en éducation prioritaire, par Ludovic Brault (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le CPE et la vie scolaire en éducation prioritaire, par Ludovic Brault (Rencontre OZP)

février 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce texte de 9 pages complète le compte rendu de la Rencontre OZP du 11 février 2009 animée par l’auteur, Ludovic Brault, CPE, sur le thème : "La vie scolaire dans les collèges en éducation prioritaire".

 

LE CPE ET LA VIE SCOLAIRE EN EDUCATION PRIORITAIRE

par Ludovic Brault

I - Du Surveillant Général au CPE et Un concept nouveau, La Vie scolaire

Le surveillant général
De 1849, année de naissance du surveillant général, à 1970, date de création du corps des CPE, l’image et les missions de ces personnels ont beaucoup évolué et ce positivement.
Cantonné au lycée, ne pouvant sortir sans autorisation du proviseur, le surveillant général était chargé d’assurer l’ordre, d’appliquer les sanctions, de prononcer les peines, de veiller aux absences, aux retards, à la tenue, à la propreté, et à la politesse des élèves. Il est au courant de tout et les élèves lui sont soumis et obéissants. Les moindres parcelles de leur intimité sont connues du « surgé ». Les élèves sont réduits aux exigences des adultes et leur doivent le plus grand des respects. L’éducation ne passe alors que par la contrainte. Le surgé assure entièrement le rôle répressif permettant alors aux professeurs de garder les mains propres. Il est vite devenu le « garde-chiourme » craint et détesté des élèves.

1968, a apporté une ère nouvelle où la « surveillance » et « l’autorité » devaient être bannies et remplacées par le soutien et le conseil, de la même façon que l’instruction faisait place à l’éducation. Apparaît alors le corps des Conseillers d’éducation.

Le Conseiller Principal d’Education
Les conseillers d’éducation sont recrutés au même niveau que les enseignants et sont formés comme les enseignants en IUFM. Ils prennent leur place dans les collèges et les lycées. Ils sont alors responsables du service « Vie scolaire », un concept aux contours très imprécis mais qui trouve sa place en trois grands champs fonctionnels : le temps, l’espace, et les relations entre les personnes et les groupes. Il s’agit de tout ce qui concerne l’élève dans l’établissement.
Le CPE est responsable de la gestion des absences et des retards des élèves. Il entretient des relations très étroites et privilégiées avec les élèves et leurs familles, abordant avec eux, la scolarité dans son ensemble, leur vie sociale et familiale.
Les CPE sont aussi des animateurs sur le plan collectif comme sur le plan individuel (formation des délégués, heure de vie de classe, entretien individuel...).
Ils sont aussi responsables d’un service, la Vie Scolaire et doivent organiser le travail des personnels de surveillance tous statuts confondus (AED, CAE, CAV, etc.).
Ils travaillent avec l’ensemble des partenaires internes à l’établissement (enseignant, AS, infirmière, direction) et externes. (cf. les 3 missions du CPE).

Un concept nouveau : la vie scolaire La Vie scolaire, qu’est-ce que c’est ? Pour en donner la définition la plus simple possible, je reprendrai ce que
dit Claude Caré dans son livre sur le CPE : c’est un espace temporel, c’est-à-dire les moments de la vie des
élèves où ils ne sont pas sous la responsabilité directe des enseignants.
C’est aussi un espace territorial,
c’est-à-dire les abords immédiats de l’établissement et du seuil de la classe. C’est aussi une approche
différentielle, soit un ensemble de réponses possibles apportées aux besoins et aux difficultés des élèves.
C’est aussi au-delà des fonctions d’ordre et de discipline, une vision éducative qui privilégie le préventif et le
dialogue. Je rajouterai que c’est aussi un espace physique, un bureau, dans lequel sont présents des adultes à
l’écoute des élèves et capables de leur fournir des informations précieuses. A sa tête, le ou les CPE.

Voir l’article intégral de 9 pages dans le document PDF ci-dessous

Le CPE et la vie scolaire

Répondre à cet article

1 Message