> ACTEURS /POSITIONS > ACTEURS > Coordonnateurs > Coordonnateurs : Profils de poste et Lettres de mission > Les coordonnateurs ont-ils droit à la prime ZEP ? (dernier message (sur 27) (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les coordonnateurs ont-ils droit à la prime ZEP ? (dernier message (sur 27) le 08.03.10)

20 mai 2008 Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce forum sur la prime ZEP des coordonnateurs a été ouvert dans le "forum spécial coordonnateurs" en raison du grand nombre de commentaires déposés sur cete question.

Note : Pour plus de lisibilité, utiliser ici de préférence la commande "répondre à cet article " plutôt que "répondre à ce message".

Et pensez à intercaler une ligne blanche entre chaque paragraphe.

Lire les commentaires déposés sur l’ensemble du forum "spécial coordos"

Lire les commentaires déposés récemment sur l’ensemble du site

Répondre à cet article

31 Messages de forum

  • j’ai obtenu un poste de coordo à mi temps et à la lecture de vos commentaires je pense que j’aurai la moitiè de la prime REP et 15 % de NBI ; Par contre, qu ’en est il des obligation de service (les 108h) ?
    Manuelle

    Répondre à ce message

  • Pourriez-vous me renseigner concrètement sur le poste de secretaire pour lequel je vais peut-être postuler à la rentré.
    Merci

    Répondre à ce message

  • En application du 3 mai 2002, les coordonnateurs ZEP ne sont pas éligibles à l’indemnité ZEP sauf s’ils sont pour une part de leur service devant élèves dans une classe en ZEP. Dans ce cas ils la touchent selon leur temps de service dans cette classe.

    Par ailleurs, ils ont droit à la NBI Ville de 30 points, qu’ils soient coords sur la totalité de leur service ou pour une part au moins égale à 50 % de leur temps de service.

    C’est par contre, s’ils ne travaillent qu’à 1/2 temps qu’ils n’ont droit qu’à 15 points de NBI. Cette NBI n’est fractionnable que dans ce cas-là.

    Et les deux indemnités, versées en cas de service ainsi partagé, sont alors cumulables.
    sylvie Merlin

    Répondre à ce message

    • Je ne comprends pas la différence entre "pour une part égale à 50% de leur temps de service" et "s’ils ne travaillent qu’à mi-temps". Je suis coordo pour la quatrième année (mi-temps coordo+ mi-temps classe et suis rattachée à l’IEN sur ma fiche de paye, sur deux villes différentes). Je ne touche que 15 points d’indice et pas de poste fractionné (réponse de l’IA : quand je suis coordo je ne suis pas face aux élèves !). Y-a-t-il un texte officiel qui définisse clairement ces points d’indice ?

      Répondre à ce message

    • les coordonnateurs peuvent ils béneficier des points ZEP 29 mai 2013 17:31, par laurent.laug

      Chers collègues,
      j’ai postulé dans mon département pour un poste de coordonnateur. n’ayant pas la prime puis je espérer bénéficier au bour de trois ans d exercice du point zep pour la hors classe...
      merci de votre attention

      Répondre à ce message

  • C’est vraiment inouï les différences de traitement ! Pour ma part, je suis coordo depuis 3 ans à mi-temps dans le 94 (avec un CM2 en ZEP) nommée sur deux villes : je touche une demi-ZEP et une demi-coordo (15 points de NBI). Pas d’indemnités deposte fractionné (l’IA me rétorque que je ne suis pas face aux élèves), pas de matériel informatique (j’utilise mon ordi et l’imprimante d’école) et comme tout le monde pas de frais de déplacement. J’y perds donc. Il faut avoir la foi.

    Répondre à ce message

  • C’est vraiment intéressant d’avoir toutes ces infos, c’est encore pire que ce que je croyais ! ! ! ! :-o
    J’espère que l’OZP pourra faire une analyse de la diversité des situations et transmettre au ministère ! ! !
    Lb

    Répondre à ce message

  • Personnellement coordo depuis 4 ans, donc secrétaire depuis 2 ans...RAR et RRS (j’ai 2 collèges) j’avais une NBI de 30 pts, pas de prime autre ni de frais autres que sur OM, pas de prime ZEP non plus. Et j’ai reçu le mois dernier un rappel de 4 ans de primes ZEP ! Il y a tous les cas de figure apparemment... je ne sais pas pourquoi tout à coup on me donne la prime, je n’avais rien demandé. Est-ce que d’autres collègues sont dans mon cas ? Je suis de l’académie d’Amiens, département de l’Oise.

    Répondre à ce message

  • Un élément de réponse

    Confirmé là aussi

    Et là aussi

    Mais infirmé ici

    L’explication est là

    Il faut donc s’attendre à faire une croix sur 1100 et quelques euros annuels, s’ajoutant aux frais de déplacement que je n’ai jamais eu, sur les heures sup gratuites passées au boulot en soiréesssssssss, ... Merci qui ?

    Un coordo qui travaille plus et pas mieux, mais qui va sûrement gagner moins ...

    Répondre à ce message

    • Salut à tous,
      Je suis coordo depuis 4 ans maintenant.

      Ce que je trouve injuste aussi, après les différentes lectures des messages de ce forum, est la disparité entre les réseaux d’une même ville : je travaille dans le RRS le plus grand (6 écoles dont les 2 élémentaires les plus fournies du territoire), alors que mes collègues n’ont que 2 et 4 écoles les moins bondées, avec le même temps de décharge.

      J’aimerais qu’on m’explique !!!

      Candy 39 :-I

      Répondre à ce message

  • Une NBI mais pas de prime ZEP depuis bientôt 8 ans pour un temps plein de coordo... Pas cumulable nous a t’on déjà rétorqué à l’époque ! Pas de frais de déplacement autres que sur OM ponctuel. Mais pas d’obligation de faire les 60 heures devant élèves à la rentrée : "mettre de l’huile dans les rouages et du beurre dans les épinards" sera notre rôle dans le cadre du 24/27h ... dixit l’IA de notre département ! Et de votre côté, comment cela s’annonce t’il ? CL

    Répondre à ce message

    • SUR LE 93 PLUS BESOIN DE PARTICIPER AU MOUVEMENT, NOUS SOMMES TITULAIRES DU POSTE DEPUIS CETTE ANNEE. NOUS AVONS 30 POINTS N.B.I. ET DE PETITS FRAIS DE DEPLACMENTS. NOUS N AURONS PLUS DE PRIME ZEP A LA RENTREE... NOUS AVONS CALCULE VITE FAIT ET IL NOUS FAUDRAIT 45 POINTS NBI POUR EQUILIBRER NOTRE PERTE DE PRIME ZEP... MAIS LES SYNDICATS N ONT PAS L AIR DE BOUGER. ET CHEZ VOUS ?
      PTH

      Répondre à ce message

      • Vous avez de la chance dans le 93, depuis 5ans que je suis coordo à temps plein, sur un REP à 3 collèges, et depuis la rentrée 2007 secrétaire/coordo de 3 RRS officiels et d’un officieux ( 3 écoles sont en EP mais dépendent de collèges qui n’y sont pas) je n’ai le droit qu’à 30 points NBI.

        J’ai touché la prime ZEP, pendant un an, mais j’ai du rembourser. Alors cuidad !

        J’ai le droit à des frais de déplacement (1700km/an), si je sors de la commune où j’exerce à 100% (donc pas de frais de déplacement) et pour des OM exeptionnels (ça n’est jamais arrivé).

        J’ai cependant, par ma lettre de mission, le droit d’utiliser mon véhicule personnel et mes horaires sont à considérer avec souplesse...

        Chez nous , ça ne bouge pas du côté des syndicats non plus.

        Répondre à ce message

  • Ayant été coordonnatrice de ZEP durant 6 ans dans le 93 de 91 à 97, j’ai pris ma retraite en 2002.
    Je peux vous dire que je n’ai bénéficié d’aucune bonification NBI. J’aurais été contente d’avoir un petit plus.
    Les statuts des coordonnateurs étaient divers et variés mais peu avantageux, nous y perdions tous au niveau salaire par rapport à un poste ordinaire. Je souhaite que les démarches que vous engagez aujourd’hui collectivement aboutissent enfin à reconnaître un statut unique et "intéressant". Bon courage.

    Répondre à ce message

  • On dirait que ça fait bien causer les coordonnateurs, les histoires de prime et de NBI... C’est vrai qu’on est passé dans une nouvelle ère, ou les sujets de conversation tournent davantage autour de ce qu’on gagne !
    On m’a toujours dit que l’ISS était versée aux enseignants en présence d’élèves uniquement ( c’est pourquoi on ne la perçoit pas lorsqu’on est en arrêt de maladie, par exemple). La NBI est versée aux coordonnateurs au titre de la participation au volet éducation de la politique de la ville.

    Répondre à ce message

    • En effet, pas étonnant que les primes fassent causer les coordos car en dehors de nous peu s’intéresse à la question. La grande disparité des situations et de gestion interroge. Je crois que tout se tient, la question de la prime et la reconnaissance institutionnnelle. Du point de vue financier, nous ne sommes plus souvent perdants que gagnants en exercant cette fonction et pas vraiment guidé par l’attrait de primes.
      Dans certaines académies, quand on exerce une mission de coordonnateur, l’administration ne mentionne même pas cette fonction et nous qualifie de "sans spécialité", dans d’autres il faut postuler tous les ans sur le même poste au mouvement et donc pas d’ancienneté à cumuler, .... ! Et je suppose qu’il existe encore bien d’autres situations qui nous pénalisent. Personnellement, je trouve intéressant d’avoir, à travers ce forum, une petite idée de la disparité des situations sur les primes et autres.
      Lb

      Répondre à ce message

  • Tous les coordos touchent-ils la NBI ? Personnellement je n’en n’ai jamais vu la couleur... (Donc pas de problème de cumul, mais ce n’est pas une raison !) Donc si je n’ai pas la prime zep, j’aurai peut-être la NBI ? Personne ne se précipite quand on est nommé coordo pour indiquer les droits auxquels on peut prétendre...donc on n’est pas informé. J’avais entendu parler de la NBI mais je pensais que ce n’était pas cumulable avec la prime zep alors j’ai laissé filer...

    Répondre à ce message

  • Que se passe-t-il pour les coordonnateurs à mi-temps ? Ont-ils droit à l’intégralité de l’ISS, à la moitié, pas du tout ? S’il exerce, par exemple, la fonction d’enseignant ou de directeur de ZEP pour l’autre mi-temps, ont-ils droit à l’intégralité de la prime ZEP ou pas, est-ce qu’ils la cumulent avec l’ISS ?
    Je trouve aussi qu’il est important que nous ayons, par le biais de ce forum, quelques informations sur les différentes académies et manières de faire .
    Lb

    Répondre à ce message

  • Même chose dans le 59, à partir de septembre 2008, suppression de la prime ZEP pour les coordonnateurs exerçant à 100%, "proratisée" pour ceux exerçant également des fonctions d’enseignements (50 % de coordination, 50% en classe).

    Le "hic", c’est que depuis la rentrée 2007, on a obligé les coordonnateurs du premier degré à accepter des postes à temps plein (cumul de deux mi-temps de coordination), seuls les collègues du second degré peuvent par conséquent cumulé les 50% d’ISS ZEP et les 30 points de NBI (à 100%).

    Dans ce cas, la logique ne voudrait-elle pas que les 30 points de NBI soit attribués par coordination de réseau : 1 réseau = 30 points ; 2 réseaux = 60 points ?

    PG

    Répondre à ce message

  • QUE PENSEZ VOUS FAIRE ? LES SYNDICATS PEUVENT ILS NOUS AIDER A OBTENIR PLUS DE POINTS NBI AFIN DE NE PAS SUBIR DE PERTE DE SALAIRE ? TENEZ NOUS AU COURANT !

    CORDIALEMENT

    PTH, COORDO DU 93

    Répondre à ce message

  • Les coordonnateurs ( je continue à revendiquer ce titre, à bas celui de "sécrétaire" qui ne veut rien dire pour personne !) du 57 viennent également d’être reçus à l’IA afin de mettre à plat toutes les situations : certains touchaient prime ZEP, d’autres prime de direction, certains prime SEGPA (en n’ y ayant jamais travaillé !) ... bref, un beau "binz" comme on dit chez nous.

    La bonne nouvelle, c’est qu’on va dorénavant être tous logés à la même enseigne ; la mauvaise, c’est que plus personne ne touchera quoi que ce soit, hormis les points NBI. Ca amuse quand même beaucoup les collègues en classe que les coordonnateurs ZEP ne touchent pas la prime du même nom. Merci la LOLF !

    CP

    Répondre à ce message

  • Légère augmentation de la prime ZEP, paraît-il. mais suppression effective pour les coordonnateurs...

    Cette année, les coordonnateurs REP du 93 ont été mis devant le fait accompli. Sans document écrit, et alors même qu’on leur avait assuré des régularisations, il leur a été annoncé oralement lors d’une réunion avec des responsables des services gestionnaires de l’IA, que le cumul de la prime ZEP et de la NBI était impossible (voir décrit de 2002). Ils ne touchent donc plus la prime ZEP et ceux d’entre eux qui l’auraient quand même touchée depuis septembre 2007 se verraient même dans l’obligation de la rembourser.

    Suite à une réunion syndicale une demande d’audience à l’IA a été demandée pour obtenir le maintien des versements au mons pour cette année scolaire, compte tenu d’une part des conditions où les choses se sont passées et d’autre part de l’élargissement important de nos missions.

    Comme il semblerait que toutes les académies ne fonctionnent pas à l’identique sur cette question du cumul, je pense que ce forum vient à point nommé pour permettre à tous coordonnateurs REP de faire justement... le point. D’autant qu’une rencontre au ministère me semble à l’ordre du jour. Merci donc en particulier à tous ceux qui continuent à cumuler prime ZEP et NBI de bien vouloir signaler le département concerné...et aux autres de donner leur avis.

    P.R.

    Répondre à ce message

    • Une NBI mais pas de prime ZEP depuis bientôt 8 ans pour un temps plein de coordo... Pas cumulable nous a t’on déjà rétorqué à l’époque !
      Pas de frais de déplacement autres que sur OM ponctuel.
      Mais pas d’obligation de faire les 60 heures devant élèves à la rentrée : "mettre de l’huile dans les rouages et du beurre dans les épinards" sera notre rôle dans le cadre du 24/27h ... dixit l’IA de notre département !
      Et de votre côté, comment cela s’annonce t’il ?
      CL

      Répondre à ce message