> 6 - DISPOSITIF > ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF > Accompagnement éducatif dans les collèges (archives 2007-2014) > Accompagnement éducatif : témoignage d’un principal de collège ZEP dans le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Accompagnement éducatif : témoignage d’un principal de collège ZEP dans le Finistère

28 septembre 2007 Version imprimable de cet article Version imprimable
  Sommaire  

Extrait du site « VousNousIls », le 28.09.07 : Les études dirigées : une réalité pour un millier de collèges le 5 novembre

Les études dirigées, annoncées en juin par le ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos, démarreront après les vacances de la Toussaint pour les établissements classés éducation prioritaire. Les académies d’Aix-Marseille, de Lille, de Rennes et de Créteil n’ont toutefois pas attendu cette échéance. Le dispositif sera animé par des enseignants, des bénévoles, et ouvert aux élèves sur la base du volontariat.

Ainsi, à partir du 5 novembre, le collège Max-Jacob, à Quimper, accueillera les élèves le souhaitant, tous les soirs de 16 h 30 à 18 h 30. "Il me reste quelques détails à régler", déclare Jean-Pierre Josse, principal du seul collège ZEP de Quimper. "J’ai en tout et pour tout, huit semaines pour tout mettre en place : trouver des partenaires, négocier, communiquer avec les familles, vérifier que les règles de sécurité sont respectées", précise-t-il.

Quel programme sera réservé aux collégiens ? Jean-Pierre Josse souhaite initier les élèves au rugby, à la danse bretonne et au métier de bibliothécaire. Toutefois, l’essentiel n’est pas oublié. En effet, l’aide aux devoirs sera animée par un enseignant motivé. Reste une inconnue, le nombre d’élèves intéressés. "On enverra une lettre à toutes les familles avant les vacances. Je n’ai aucune idée des effectifs que nous auront à prendre en charge", conclut le principal.

Source : Ouest-France

 -------------------

Extrait du site du « Monde », le 26.09.07 : Le cas d’école des orphelins de 16 h

Après les vacances de la Toussaint (du 27 octobre au 8 novembre), un " accompagnement éducatif " sera proposé aux élèves dans les 1 119 collèges de l’éducation prioritaire. Ils pourront bénéficier d’études surveillées et dirigées, pratiquer une activité sportive, artistique ou culturelle, à raison d’une séance de deux heures, quatre jours par semaine.

C’est la traduction concrète de la promesse de Nicolas Sarkozy d’offrir un accueil et un soutien aux " orphelins de 16 heures ", ces élèves livrés à eux-mêmes après la sortie de l’école. " Laisser les élèves et leurs familles seuls face aux devoirs et leçons est source d’iniquité ", soulignait déjà le Haut Conseil de l’évaluation de l’école (HCEE), en mai 2005.

Dans un premier temps, 20 % des collégiens pourront recourir au nouveau dispositif. Dès septembre 2008, celui-ci sera étendu à tous les collèges, puis à l’ensemble des établissements scolaires, écoles comprises, d’ici 2011.
L’accompagnement éducatif comprendra " un temps d’aide aux devoirs et aux leçons " qui permettra d’" approfondir le travail de la classe ou [de] réaliser les devoirs demandés par les enseignants, et [de] trouver une aide, si nécessaire ", explique-t-on au ministère de l’Education nationale, qui a débloqué 140 millions d’euros pour la mise en place de cette mesure.

Définies par les équipes pédagogiques des collèges, les activités de soutien proposées " seront réalisées sous la conduite d’enseignants volontaires ", rémunérés en heures supplémentaires, avec le concours d’assistants d’éducation, d’étudiants volontaires ou de partenaires extérieurs, collectivités territoriales ou associations.
Une des clés de la réussite du dispositif sera d’ordre pédagogique. Il faudra passer de l’ancienne " étude dirigée " assimilée par l’élève à une forme de punition aux " accompagnements éducatifs " qui devront être perçus comme des solutions à ses difficultés. Le système public s’érige ainsi en recours, même si nombre d’établissements, d’enseignants et de municipalités n’ont pas attendu cette mesure pour offrir de l’aide personnalisée aux élèves.
Nicolas Truong

 -------------------

Rappel : « Rencontre de l’OZP » le 10 octobre sur l’accompagnement éducatif.

Renseignements

Répondre à cet article