> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > DISCIPLINES (doc. généraux) > Disciplines : Sport, EPS (doc. généraux) > 20 mesures pour apprendre en EPS à l’école primaire (communiqué du SNUipp et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

20 mesures pour apprendre en EPS à l’école primaire (communiqué du SNUipp et du Snep)

24 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

20 mesures pour apprendre en EPS

La semaine de l’EPS aura lieu du 20 au 26 septembre 2021. A cette occasion, le SNUipp-FSU et le SNEP-FSU proposent 20 mesures pour apprendre en EPS à l’école primaire, développer le sport scolaire et augmenter l’activité physique quotidienne.

En cette rentrée le ministre généralise la mise en place de « 30 minutes d’activités physiques quotidiennes » en plus des 3 heures d’EPS au programme. Mais la question du développement des pratiques sportives ne peut se résumer à « bouger plus ». Le rôle de l’école n’est pas seulement d’inciter à bouger, mais bien d’éduquer à l’activité physique et sportive. Les apprentissages en EPS sont aussi fondamentaux que les autres. Mais les enseignant.es rencontrent de nombreux obstacles à cet enseignement : manque d’équipements, formation insuffisante, surcharge des programmes ...

La crise sanitaire a accentué la sédentarité par les confinements et couvre-feu successifs. Il est donc impératif et urgent d’encourager les pratiques sportives à l’école comme dans tous les temps de la vie de l’enfant. Faire du sport est un enjeu de santé publique et de réduction des inégalités. L’Organisation Mondiale de la Santé recommande 3 heures d’activité physique par jour pour les moins de 5 ans et 1 h par jour jusqu’à 11 ans. Pour assurer le droit au sport à chaque enfant, un ensemble de mesures doivent être mises en place, à l’école comme en dehors. Le SNUipp-FSU et le SNEP-FSU proposent 20 mesures sur l’ensemble des temps de la vie de l’enfant .

A l’école
Assurer effectivement les 3 heures d’EPS inscrites au programme. Cela suppose à la fois d’avoir du matériel et des équipements au sein de l‘école ou proches, de redynamiser les équipes EPS, d’assurer une formation initiale et continue de qualité et de clarifier les objectifs de l’EPS.
[...]

Développer le sport scolaire avec l’USEP, en proposant des rencontres sportives sur le temps scolaire et en donnant aux enseignant.es les moyens d’y participer, par des décharges horaires ou des indemnités.
Aménager les cours de récréation. Ces espaces doivent être pensés et adaptés pour encourager l’activité physique, en toute sécurité et en favorisant l’égalité filles-garçons.

Sur le temps périscolaire
Rendre active la pause méridienne et le temps de garderie. Les enfants doivent systématiquement avoir un moment de plein air pendant lequel ils puissent jouer, courir, faire du bruit…
Sécuriser et aménager les abords des écoles, pour développer les mobilités douces.

En famille
Encourager les pratiques physiques et sportives, notamment par une campagne d’information et par la diversification des offres sportives.
Rendre effectif le droit au sport et aux vacances pour toutes les familles, sans distinctions territoriales, sociales ou de genre...
Dossier EPS couv

ALLER PLUS LOIN
20 mesures pour apprendre en EPS
Dossier spécial : l’EPS une discipline à part entière
Pas 30 minutes mais 20 mesures pour l’EPS et le sport scolaire

Extrait de snuipp.fr du 10.09.21

Répondre à cet article