> POLITIQUE DE LA VILLE > POLITIQUE DE LA VILLE. Types de documents > Politique Ville (Dossiers et Guides) > La fondation FDJ soutient 7 projets d’associations en faveur de l’égalité des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La fondation FDJ soutient 7 projets d’associations en faveur de l’égalité des chances

22 octobre 2020 Version imprimable de cet article Version imprimable

LA FONDATION FDJ SOUTIENT SEPT PROJETS EN FAVEUR DE L’ÉGALITÉ DES CHANCES À HAUTEUR DE 3,6 MILLIONS D’EUROS

Boulogne, le 14 octobre 2020 – La Fondation d’entreprise FDJ a sélectionné les sept lauréats de son appel à grands projets 2020. Elle soutiendra pendant deux ans, pour un montant global de 3,6 millions d’euros, les associations suivantes : l’Association de la Fondation étudiante pour la ville (Afev), Each one, Démos de la Philharmonie de Paris, le Réseau des écoles de la 2e chance (E2C), l’Institut Télémaque, Sport dans la Ville et le Cartable fantastique.

Les sept associations retenues sont en résonnance avec l’objet de la Fondation FDJ, qui agit en faveur de l’égalité des chances dans les domaines de l’éducation et de l’insertion. Le choix du jury s’est porté sur des associations qui proposaient, soit des dispositifs innovants ou souhaitant se développer à l’échelle nationale ; soit de travailler sur des nouvelles causes et des publics vulnérables qui, jusque là, n’étaient pas soutenus par la Fondation FDJ.

Parmi les projets lauréats, peuvent être cités l’accompagnement vers la lecture pour les enfants en difficulté sociale de grande section de maternelle (Afev) ; la réinsertion professionnelle de réfugiés (Each one), un nouvel outil d’aide aux enfants atteints de dyspraxie (Cartable fantastique) ou encore la valorisation de la filière professionnelle (Télémaque).

Il s’agit du troisième appel à grands projets lancé par la Fondation d’entreprise FDJ depuis 2017. Ces trois dernières années, 120 000 personnes ont bénéficié du soutien de la Fondation FDJ, avec des projets sélectionnés sur cinq critères : intérêt général et dimension ludique au service de l’égalité des chances ; innovation ou différenciation dans son domaine d’action ; objectifs d’impact social clairement identifiés ; projet reproductible sur l’ensemble du territoire national ; et inscription dans une démarche de co-construction avec la Fondation.

Dans le cadre de son appel à projets précédent en 2018, la Fondation FDJ avait soutenu les associations Simplon, ARI, Play international, Energie Jeunes et Rejoué.

Les lauréats 2020

Le projet « Accompagnement vers la lecture » de l’Afev est un programme de mentorat pour des enfants de maternelle et de cours préparatoire des quartiers populaires, en fragilité face à l’apprentissage de l’écriture et de la lecture. Des séances pédagogiques individuelles avec un étudiant bénévole permettent d’accompagner l’acquisition du langage, et d’appréhender les sujets culturels avec plaisir grâce à des lectures et des jeux. L’objectif est d’essaimer ce dispositif dans onze nouvelles villes pour doubler le nombre d’enfants concernés.

Le projet « Chacun en mouvement » d’Each one consiste à redonner vie aux projets professionnels de personnes réfugiées, avec l’aide d’étudiants et d’une pédagogie basée sur le jeu et un mode d’apprentissage ludique. D’une durée de trois mois, ce programme propose notamment des cours de français et d’anglais, et un accompagnement professionnel. L’objectif est de passer de douze à quarante-sept établissements partenaires pour accompagner plus de 1 400 réfugiés.

« Démos » de la Philharmonie de Paris est un dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale. Une nouvelle étape du développement de ce projet permettra à 6 600 enfants, issus de quartiers relevant de la politique de la ville ou de zones rurales insuffisamment dotées en institutions culturelles, d’en bénéficier ; et d’étendre ce bénéfice à leurs parents avec un projet de chœurs de parents et séances de découverte.

Le développement d’un « jeu vidéo d’apprentissage adaptatif » mené par le Réseau des écoles de la 2e chance (E2C) doit permettre aux jeunes décrocheurs de se positionner efficacement face aux défis qu’ils devront relever tout au long de leur parcours d’insertion. Ce jeu vidéo, qui a pour objectif de valoriser et d’enrichir les compétences, s’appuie sur la certification « CléA », socle de connaissances et de compétences professionnelles reconnu en France.

« Télémaque Pro » : ce projet contribue à relancer l’ascenseur social en soutenant 350 jeunes de filière professionnelle. Ils seront suivis par un tuteur pédagogique et un référent en entreprise pendant cinq ans. L’objectif est aussi de valoriser la filière professionnelle via une plateforme digitale « Mon avenir en grand » pour inciter des jeunes qui choisissent cette filière à développer leur potentiel.

Le programme « L dans la Ville, du sport à l’emploi », dédié aux 1 400 jeunes filles de l’association Sport dans la Ville, vise à accompagner chacune d’entre elles dans leur épanouissement personnel et leur insertion professionnelle.

L’association Cartable fantastique permet de construire des modules informatiques gratuits de manière à compenser l’utilisation de l’écriture manuscrite d’enfants en situation de handicap, notamment dyspraxiques, en milieu scolaire. L’objectif est de faciliter l’inclusion scolaire de 110 000 enfants, via huit modules de facilitation de l’écriture, des mathématiques et des langues.

Extrait de groupefdj.com du 14.10.20

Répondre à cet article