> INEGALITES SCOL., MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > Rural (Milieu) > « L’école rurale n’est pas inférieure à son homologue urbaine en terme de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

« L’école rurale n’est pas inférieure à son homologue urbaine en terme de résultats" (tribune de 3 chercheurs dans Le Monde)

30 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Egalité des chances : « Les inégalités éducatives territoriales ne sont pas uniquement celles que l’on croit »
TRIBUNE
Pierre Champollion
Chercheur en sciences de l’éducation et de la formation, ECP, ESO-Caen, université Lyon-II
Patrice Caro
Chercheur en géographie humaine, ESO, CNRS-CEREQ, CNESCO, université de Caen
Angela Barthes
Chercheuse en sciences de l’éducation et de la formation, ADEF, Aix-Marseille université

A la suite des annonces de l’exécutif pour promouvoir l’égalité des chances en élargissant les « cordées de la réussite », les chercheurs Pierre Champollion, Patrice Caro et Angela Barthes rappellent, dans une tribune au « Monde », le poids des représentations des élèves venus de zones rurales.

[...] Des écoles périphériques stigmatisées
Bien des difficultés d’apprentissage spécifiques supposées de certains publics ruraux ou montagnards, ou bien encore les pratiques professionnelles trop facilement qualifiées de « dépassées » des maîtres isolés, sont mises en avant pour discréditer maintes écoles périphériques. Les territoires ruraux périphériques réputés isolés socialement (souvent plutôt enclavés spatialement) sont ainsi par exemple accusés de faire carrément le lit d’une école de seconde zone, d’où la modernité triomphante serait exclue, alors même que de nombreuses études – menées entre autres par la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), l’Institut de recherche sur l’éducation ou encore l’Observatoire éducation et territoires – ont successivement montré que l’école rurale n’était pas inférieure à son homologue urbaine en termes de résultats.

Extrait de lemonde.fr du 29.09.20

Répondre à cet article