> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > Confinement, Enseignement à distance, Devoirs à la maison > En envisageant de généraliser l’enseignement à distance à la rentrée, le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

En envisageant de généraliser l’enseignement à distance à la rentrée, le ministère de l’enseignement supérieur favorise les étudiants privilégiés (une tribune dans le Monde)

19 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Il faut investir « dans l’enseignement supérieur et la recherche pour proposer des solutions scientifiques face à la crise sanitaire, sociale et écologique »
TRIBUNE
Collectif

En envisageant la généralisation de l’enseignement à distance lors de la rentrée universitaire, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation favorise les étudiants privilégiés et fragilise les enseignants-chercheurs dans leur mission de recherche, estime un collectif d’universitaires dans une tribune au « Monde ».

[...] La nécessité d’être en face-à-face
La « continuité pédagogique », telle qu’elle s’est organisée dans l’urgence, a été très mal vécue. Les différentes enquêtes menées indiquent un décrochage des étudiants les moins dotés socialement. Si la précipitation a produit cette situation, il est impensable de poursuivre ces procédés anti-pédagogiques et de généraliser « l’enseignement » à distance.

Extrait de lemonde.fr du 16.05.20

Répondre à cet article