> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > SANTE > Santé (Situations locales ou académ.) > Petit déjeuner gratuit en éducation prioritaire à Nogent-le Rotrou et à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Petit déjeuner gratuit en éducation prioritaire à Nogent-le Rotrou et à Vernouillet (Eure-et-Loir), et à Saint-Claude (Jura)

29 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

A l’école Paul-Langevin à Nogent-le-Rotrou, on petit-déj’ensemble
Tous les jeudis matin, les enfants de l’école Paul-Langevin de Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir) déjeuneront ensemble. Tartines, yaourts,... Un petit-déjeuner équilibré.

[...] Les parents sont d’ailleurs conviés, nous avons fait un petit tableau pour qu’ils viennent assister à ces petits-déjeuners. Qu’ils apprennent ce que c’est, un petit-déjeuner équilibré, on n’y mange pas n’importe quoi.

[...] Si la municipalité met la main au portefeuille pour trouver les moyens humains, « l’Éducation Nationale nous paye 1,20 € par enfant. Donc en matières premières, on ne paye rien de notre poche », rapporte Harold Huwart, conseiller municipal.

Extrait de actu.fr du 24.01.20

 

Ces écoles maternelles d’Eure-et-Loir où le petit déjeuner est gratuit
Plusieurs villes d’Eure-et-Loir offrent le petit-déjeuner à des enfants scolarisés dans les écoles maternelles classées REP ou REP+ (Réseaux d’éducation prioritaire). Cette initiative répond à la sollicitation de l’Éducation nationale qui souhaite aider les enfants à bénéficier d’une alimentation équilibrée.

[...] La municipalité de Vernouillet a rapidement répondu à la demande de l’Éducation nationale. « À condition que le petit déjeuner soit servi dans toutes les écoles maternelles et pas uniquement dans celles classées REP, insiste Marie-France Mary. Il n’y a pas que dans les quartiers difficiles où les enfants ne mangent pas ou mal le matin. »

Extrait de lechorepublicain.fr

 

[...] A Saint-Claude, dans le Jura, trois établissements de zones prioritaires proposent un en cas du matin aux enfants. Mesure forte du Plan Pauvreté portée par le Président Emmanuel Macron, les petits-déjeuners gratuits sont distribués dans toutes les écoles primaires des « territoires prioritaires » depuis septembre 2019 : réseaux d’éducation prioritaire (REP, REP+), quartiers politique de la ville et certaines zones rurales. [...]

Extrait de france"-regions.francetvinfo.fr du 29.01.20

Répondre à cet article