> INEGALITES SCOLAIRES (et Lutte contre les) > PAUVRETE, AIDE SOCIALE, Assist. soc. > 100 000 enfants non scolarisés, selon le collectif Ecole pour tous, 20 000 (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

100 000 enfants non scolarisés, selon le collectif Ecole pour tous, 20 000 selon la Dgesco

9 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Rentrée 2019 : « encore 100 000 enfants oubliés », selon le collectif Ecole pour tous

Primaire

Geneviève Avenard, défenseure des enfants, estime que plus de 100 000 enfants ne sont pas scolarisés en France.

Selon les données recueillies par Geneviève Avenard, défenseure des enfants, la France compte plus de 100 000 enfants non scolarisés, qui vivent dans des bidonvilles, des squats ou des hôtels sociaux. Ce chiffre a été avancé ce mardi 3 septembre à Paris lors d’une conférence de presse du collectif Ecole pour tous. Le ministère de l’Education nationale évoque lui tout au plus 20 000 enfants concernés.

(...) Vers une amélioration ?

Un décret de la loi Blanquer, en attente de publication, pourrait faciliter les inscriptions dans les écoles. Anina Ciuciu, avocate et marraine du collectif Ecole pour tous, salue cette avancée mais pour elle des améliorations sont encore à faire. « Il faut par exemple instaurer une trêve scolaire, une trêve des expulsions pendant l’année scolaire. Chaque expulsion d’une famille d’un squat ou d’un bidonville se traduit en moyenne pour les enfants par six mois de déscolarisation. », dénonce-t-elle.

Les chiffres en détails

Le collectif, créé en 2018, a recueilli différentes statistiques : parmi le nombre d’enfants non scolarisés, 80 % des 10 000 enfants vivent dans un bidonville, 30 % des 10 000 familles vivent en hôtel social rien qu’en Île-de-France, 25 000 mineurs étrangers sont non accompagnés dans toute la France, etc. Geneviève Avenard avance même que si l’on ajoute à ces données « les enfants handicapés ou hospitalisés », il y aurait en tout « plus de 100 000 enfants à ne pas être scolarisés en France. »

Ce chiffre laisse sceptique Édouard Geffray, directeur général de l’enseignement scolaire. Lui avance le chiffre de 20 000 mineurs non accompagnés, dont 60 % ont entre 16 et 18 ans. Pour le ministère, « sur 63 700 enfants allophones, seuls 3 000 sont en attente de scolarisation », et « 23 500 élèves handicapés supplémentaires sont accueillis en cette rentrée 2019. » Pour Édouard Geffray, « nous sommes loin des 100 000 enfants non scolarisés ».

Extrait vousnousils.fr du 05.09.19

Répondre à cet article