> 9 - POLITIQUE DE LA VILLE > OUVERTURE SOCIALE > Grandes écoles, universités, entreprises, fonction publ. > Ouverture sociale. Les actions des entreprises et fondations > 3 programmes d’égalité des chances : - Institut français de la mode - ENS (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

3 programmes d’égalité des chances : - Institut français de la mode - ENS Louis-Lumière - Classe prépa de l’Ecole du journalisme à Lille

5 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Lancement du programme Egalité des Chances à l’Institut Français de la Mode !

La Fondation Culture & Diversité lance son 13ème programme Egalité des Chances en partenariat avec l’Institut Français de la Mode pour favoriser l’accès des jeunes talents issus des milieux modestes au Bachelor of Arts in Fashion Design et aux métiers de la création de mode.

L’Institut Français de la Mode est né de la fusion entre l’École de la chambre syndicale de la couture parisienne et l’Institut Français de la Mode. Cette grande école de mode délivrera des formations dans le domaine du management et de la création du CAP au doctorat.

L’objectif du programme est de favoriser l’égalité des chances dans l’accès aux métiers de la création de mode pour des jeunes issus de milieux modestes au sein de formations en Bac Pro Métiers de la mode et du vêtement et en Bac Technologique sciences et technologies du design et des arts appliqués qui souhaitent s’orienter vers le Bachelor en Stylisme (Bachelor of Arts in Fashion Design) et les métiers de la création de mode.

Des séances d’information et de sensibilisation, sur le programme, les formations proposées à l’Institut Français de la Mode et les métiers qui leur sont liés, sont mises en place au sein de deux lycées partenaires relevant de l’éducation prioritaire :

- Lycée Théodore Monod, Noisy-le-Sec, Académie de Créteil ;

- Lycée Les Ferrages, Saint-Chamas, Académie d’Aix-Marseille.

Une vingtaine d’élèves motivés et issus des lycées partenaires participent ensuite à une séance « Découverte » : visite de l’Institut Français de la Mode, rencontres avec des professionnels du secteur et visite d’un lieu culturel.

Les élèves passent ensuite le concours de l’Institut Français de la Mode pour accéder au Bachelor en Stylisme (Bachelor of Arts in Fashion Design) sans quota ni voie parallèle d’accès.

Extrait de fondationcultureetdiverssite.org du 19.02.19 : Lancement du programme Egalité des Chances à l’Institut Français de la Mode !

 

Appel à candidatures pour la Classe Egalité des Chances à l’ENS Louis-Lumière !

Du 1er mars au 2 mai : sélection de jeunes étudiants franciliens boursiers de l’enseignement supérieur qui souhaitent se préparer au concours de l’Ens Louis-Lumière en son, photo et cinéma.

Depuis 2012, l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière et la Fondation Culture & Diversité mettent en place une Classe Egalité des Chances pour accompagner des étudiants boursiers dans la préparation du concours.

Ouverte aux jeunes âgés de moins de 27 ans et inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur en Ile-de-France à la rentrée 2018, la Classe s’articule autour des trois sections de l’Ecole (cinéma, photographie et son) avec des enseignements méthodologiques liés à l’histoire des arts, aux sciences et aux techniques, à l’analyse (filmique, photographique, écoute critique).

Les frais liés à la participation à cette Classe et aux concours sont entièrement pris en charge par la Fondation Culture & Diversité. Les élèves bénéficient également d’un accompagnement logistique, financier, culturel et professionnel à l’issue de leur participation au programme. Les élèves seront sélectionnés sur dossier de candidature et entretien de motivation par un jury composé de représentants de l’ENS Louis Lumière et de la Fondation Culture & Diversité.

Pour candidater, envoyer votre dossier de candidature (à télécharger ci-contre) ainsi que les pièces justificatives demandées, au plus tard le jeudi 2 mai 2019, à l’adresse suivante :

Côme Jean-Joseph, programme Egalité des Chances à l’ENS Louis-Lumière – Fondation Culture & Diversité – 97 rue de Lille – 75007 Paris.

Extrait du fondationcultureetdiversite.org du 27.02.19 : Candidatures pour la Classe Egalité des Chances à l’ENS Louis-Lumière !

 

Egalité des chances : une classe préparatoire de journalisme pour les boursiers

Ils ont entre 20 et 22 ans, ils rêvent de devenir journaliste et ils font partie de la 10ᵉ promotion de la prépa égalité des chances (EDC) de l’ESJ Lille et du Bondy blog. Cette classe préparatoire, entièrement gratuite et à l’intention des étudiants issus de milieux modestes, a pour objectif de favoriser la mixité sociale parmi les candidats aux concours des écoles de journalisme. Reportage sur cette formation soutenue par le ministère depuis 2009.

Cette semaine les 20 étudiants de la prépa EDC sont accueillis dans les locaux du Bondy blog, en Seine-Saint-Denis. Au programme ? Entraînement aux concours blancs, mais aussi des master class animées par des professionnels du monde des médias. Aujourd’hui mercredi, c’est Colin Bertier, journaliste pour l’AFP au Liban et en Syrie, qui se prête au jeu des questions-réponses. Après avoir présenté son parcours, les élèves l’interrogent sur la vie de journaliste expatrié, en particulier quand il s’agit de couvrir un conflit géopolitique. « En Syrie, il y a 200 soldats français qui dépendent à 125 % des Américains », se lance Colin Bertier. Les ordinateurs sont fermés. Les regards tournés vers l’homme dont le parcours fait rêver. Dans cette 10ᵉ promotion de la prépa EDC, presque la moitié des étudiants souhaiterait exercer à l’étranger. C’est le cas de Kadiatou, 22 ans : « j’aimerais beaucoup être journaliste en Afrique de l’ouest, pourquoi pas pour l’AFP d’ailleurs » (rires).

20 étudiants boursiers

Afin de donner vie à leurs ambitions, les étudiants vont se porter candidats aux concours des écoles de journalisme, élitistes et sélectifs. Le nombre de candidats aux écoles peut fluctuer entre 400 et 800 par concours pour des promotions allant de 20 à 50 élèves. Créée en 2009, par le Bondy blog et l’ESJ Lille, la prépa EDC sélectionne chaque année 20 étudiants boursiers à travers la France. L’objectif ? favoriser la mixité sociale parmi les candidats. Le média porte-voix des banlieues voulait contribuer à changer la donne. Aussi, la prestigieuse école lilloise met à disposition ses professionnels pour donner les outils pédagogiques nécessaires à la réussite des concours. « Les étudiants se retrouvent pour des sessions intensives à Lille en septembre et en avril mais aussi à Bondy, au Bondy blog. Le reste de l’année, ils bénéficient d’un suivi personnalisé sur une plateforme en ligne », indique Rachel Bertout, responsable pédagogique de la prépa EDC. Pour ces concours, les examens écrits se répartissent de mars à juin et couvrent la maîtrise du français et de l’anglais, l’actualité, la culture générale, la capacité à restituer un récit et à faire preuve de créativité.

Témoignage de Kadiatou, étudiante de la 10ème promotion de la prépa égalité des chances

Donner la parole aux habitants des quartiers

« Parce qu’ils doivent parler à tout le monde, il est essentiel que les journalistes issus des écoles soient représentatifs de la diversité de la société française, c’est ce qui a été moteur dans la création de la prépa EDC », souligne Rachel Bertout. L’accessibilité et la diversité sont également ce que prône le Bondy blog, dont la ligne éditoriale pourrait se résumer ainsi : donner la parole aux habitants des quartiers.

« Nous sommes plusieurs à écrire pour le Bondy blog en parallèle de la prépa. On centre nos articles sur les quartiers populaires, on va sur le terrain. Je viens aussi d’un quartier populaire, mais il n’y a pas chez moi les mêmes projets que dans d’autres quartiers. Par exemple, j’ai rencontré un habitant de banlieue qui s’est lancé dans un projet apicole et c’est une chose peu commune. J’ai trouvé ça super intéressant et j’ai voulu le mettre en lumière. C’est une super opportunité de pouvoir allier prépa et rédaction pour un média. », se réjouit un des étudiants.

Des résultats probants

À l’issue des concours 2017, le taux de réussite des étudiants de la prépa s’élevait à 95 %. « Le taux le plus bas a été de 60 %, mais cette année on vise les 100 % », s’exclame Rachel Bertout, le regard complice avec les étudiants qui ne sont pas encore partis en pause déjeuner. C’est également le refrain que chantonne Ilyes Ramdani, rédacteur en chef du Bondy blog : « J’ai moi-même été formé au métier de journaliste avec la 5e promotion de la prépa EDC, avant d’intégrer le CFJ (centre de formation des journalistes) à Paris. Cette année on fête les 10ans de la prépa et c’est beau de voir qu’un tel dispositif a été maintenu dans la durée, c’est devenu une grande famille, un mini réseau ». Il reste encore quelques semaines aux étudiants de la 10e promotion pour se préparer aux concours, avant que les résultats ne tombent en juin prochain. Affaire à suivre.

Témoignage de Madjid, étudiant de la 10ème promotion de la prépa égalité des chances

Comment intégrer la prépa égalité des chances ?
Les conditions sont : être boursier, être titulaire ou en cours d’obtention d’un diplôme niveau bac+3 et remplir le dossier de candidature. Ouverture des prochaines inscriptions le 19 avril 2019.

Fiche d’identité
Nom : la prépa égalité des chances
Date de création : 2009
Secteur d’activité : éducation média
Périmètre : accueille des jeunes boursiers de toute la France
Action de l’association : aider les boursiers à réussir les concours aux écoles de journalisme
*Reportage en date du 07 février 2019

Extrait de cohesion-derritoires du 13.02.19 : Egalité des chances : une classe préparatoire de journalisme pour les boursiers

 

Sur le site OZP,
préférer la rubrique OUVERTURE SOCIALE ,
avec 21 sous-rubriques,
au mot-clé *Ouverture sociale Grandes écoles, univers., entrepr./

Répondre à cet article