> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... (rubriques) > DEDOUBLEMENT, PDMQDC, TAILLE DES CLASSES > Luc Chatel soutient les mesures de J.-M. Blanquer et déclare les avoir (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Luc Chatel soutient les mesures de J.-M. Blanquer et déclare les avoir expérimentées en 2009-2012, notamment avec Eclair. Les déclarations de Benjamin Griveaux sur le salaire au mérite

5 septembre 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Chatel "soutient" Blanquer

Certains tweets soutiennent comme la corde du pendu... Dans un tweet, l’ancien ministre de l’éducation nationale Luc Chatel manifeste ainsi son soutien à JM Blanquer. " Soutien total aux mesures annoncées par JM Blanquer : contrats d’objectifs, refonte de l’évaluation des profs, rémunération liée à la performance,+ d’autonomie pour les chefs d’établissements", écrit-il. "Nous les avons expérimentées ensemble en 2009/12 notamment avec le programme ÉCLAIR" ajoute-il.

C’est Luc Chatel qui avait rappelé JM Blanquer rue de Grenelle en le nommant Dgesco, après un premier passage en 2006 et 2007 comme directeur adjoint du cabinet du ministre G de Robien. Ministre de N. Sarkozy, Luc Chatel a pour mission de mettre en place un système d’évaluation des enseignants basé sur les résultats des élèves. Luc Chatel doit aussi supprimer de nombreux postes d’enseignants : 80 000 vont disparaitre en 5 ans.

Dans ces orientations, le ministre impulse une réforme de la carte de l’éducation prioritaire en créant les ECLAIR. Dans ces établissements, qui obtiennent le plus d’aides, des postes sont déclarés à profil et le schefs d’établissement peuvent aussi moduler la prime versée aux enseignants.

Ces encoches au statut de la Fonction publique restent très mesurées en volume .Mais elles préfigurent ce que prépare le ministre actuel avec une prime Rep+ au mérite.

Au final cette politique, pourtant lancée à un moment où les mutations étaient très difficiles et où Eclair pouvait permettre un changement d’affectation, n’a pas donné de fruits. Seulement 108 préfets des études sont en poste à l’été 2011 pour 305 établissements. Les seuls préfets bien acceptés ont été des enseignants déjà présents et très impliqués rebaptisés "préfet des études".

Ce que rappelle surtout Luc Chatel c’est à quel point JM Blanquer accomplit des politiques qu’il a déjà menées entre 2010-2012. Des années qui n’ont pas laissé de bons souvenirs aux enseignants.
F Jarraud

Extrait de cafepedagogique.net du 04.09.18 : Chatel "soutient" Blanquer

 

Benjamin Griveaux : Les profs "criminels"

Interrogé sur le salaire au mérite à l’Education nationale sur Europe 1 le 2 septembre, le porte parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a fini par dévoiler la pensée gouvernementale. Après avoir remarqué qu’on ne peut "être aveugle sur la politique la plus importante du pays" et que les enseignants sont heureux de voir arriver "la culture de l’évaluation", il remarque qu’il est "légitime de récompenser ceux qui vont enseigner dans les quartiers difficiles". Quand on lui demande "Comment un professeur peut-il être jugé ?" , Benjamin Griveaux répond : "A force de ne pas les juger (les profs) ça fait 15 ans qu’on flingue 20% d’une génération. C’est criminel ! Rien ne doit être mis hors de la table pour des conservatismes".

Sur Europe 1

Extrait de cafepedagogique.net du 04.09.18 : Benjamin Griveaux : Les profs "criminels

 

Sur le site OZP,
résultats d’une recherche sur le mot chatel (sélectionner la période 2009-2012)

Répondre à cet article