> ACTEURS /POSITIONS > POSITIONS > Positions d’associations, journalistes, personnalités... > Les chantiers de la rentrée 2018 pour les collectivités locales, d’après (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les chantiers de la rentrée 2018 pour les collectivités locales, d’après Localtis et Maire Info (Touteduc)

6 septembre 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

La rentrée vue par les collectivités (Localtis et Maire Info)

Sous le titre "Tout ce que la rentrée scolaire 2018 réserve aux collectivités", le site Localtis (Caisse des dépôts) liste les sujets de la rentrée du point de vue des collectivités. Le site attend des annonces sur la scolarisation des enfants handicapés et sur les internats.

Il rappelle que 87% des communes (80 % des élèves) ont opté epour la semaine de 4 jours et que "le plan Mercredi se met en place". "Pour en bénéficier, la commune doit avoir signé deux conventions : la convention de projet éducatif territorial (PEDT) et une convention plan Mercredi. Les deux étant inextricablement liées dans la mesure où le plan Mercredi constitue un volet du PEDT" et doit comporter en annexe "une charte qualité respectant quatre principes : articulation des activités périscolaires avec les enseignements ; accessibilité et inclusion de tous les enfants ; ancrage du projet dans le territoire ; qualité des activités". Les communes passées à 4 jours "sont obligées de renouveler leur PEDT pour y intégrer le volet plan Mercredi" tandis que les communes à 4,5 jours qui disposent d’un PEDT "et qui veulent bénéficier du programme pour le mercredi après-midi peuvent se contenter d’un avenant", mais elles doivent signer une convention "pour bénéficier des aides de la CAF".

"Plusieurs chantiers faisant suite aux Assises de la maternelle s’ouvriront cette année", annonce Localtis : abaissement de l’âge de la scolarité obligatoire à trois ans, évolution du "CAP Accompagnement éducatif petite enfance", plan de formation commun aux professeurs et aux Atsem.

En ce qui concerne le dédoublement de classes de CP et CE1 en REP, dont la liste a été dressée dans deux arrêtés récents, les communes "qui sont éligibles à la dotation politique de la ville (DPV) peuvent l’utiliser pour financer les réhabilitations de bâtiments scolaires nécessaires au dédoublement". Cette disposition vaut aussi pour la DETR (dotation d’équipement des territoires ruraux) et pour la DSIL (dotation de soutien à l’investissement local). Pour sa part, "Maire Info", qui dépend de l’AMF, indique que le ministre "reconnaît qu’entre 10 et 15 % des communes concernées rencontrent des problèmes logistiques".

"Maire Info" précise à propos des écoles rurales que le programme "Écoles numériques innovantes et ruralité", doté de 20 millions d’euros, doit permettre "à 3 000 écoles de bénéficier d’équipements numériques destinés à favoriser les apprentissages, à enrichir le lien avec les familles et à conforter l’attractivité de l’école et des territoires ruraux". Les écoles rurales seront aussi prioritaires dans l’appel à projets "visant à rénover les bibliothèques scolaires". Le ministère espère par ailleurs signer "une dizaine de nouvelles conventions ruralité". L’AMF fait remarquer que le nombre de conventions "semble plafonner", il était de 44 au 31 aout 2018, contre 40 un an plus tôt, alors que l’objectif était d’en doubler le nombre.

La "future instance d’évaluation des établissements scolaires" donnera des indications de mérite pour l’attribution de la prime REP+, mais aussi pour la réforme à venir de l’éducation prioritaire, précise Localtis qui ajoute que la mise en oeuvre de "l’encadrement de l’utilisation du téléphone portable" est confiée aux acteurs locaux.

Localtis rappelle aussi que le secteur public est appelé à proposer des stages aux élèves de 3e et que les Régions ont de nouvelles compétences en matière d’orientation. A venir également la création d’académies correspondant aux 13 régions métropolitaines. L’article évoque aussi le numérique éducatif et sa mise en conformité avec le règlement européen sur la protection des données personnelles.

Extrait de touteduc.fr du 03.09.18 : http://www.touteduc.fr/fr/abonnes/a...

Répondre à cet article