> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale A L’ECOLE > Ecole (Français et Langues) > B* Projets novateurs à dimension européenne en TIC, codage et robotique à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Projets novateurs à dimension européenne en TIC, codage et robotique à l’école REP Marcel Plaisant de Bourges

10 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

Projets novateurs à dimension européenne en TIC, codage et robotique

Ecole élémentaire [REP] Marcel Plaisant
20 RUE JEAN MOULIN , 18000 BOURGES
Site de l’école
Auteur : Aymeric Braconnier
Mél : ec-marcel-plaisant-bourges@ac-orlea...

Acquisition de nouvelles compétences professionnelles en TIC, élaboration de projets novateurs Erasmus + à propos des TIC, du codage, des robots pour favoriser les apprentissages fondamentaux, les langues vivantes et le savoir être des élèves.

Plus-value de l’action
http://ec-marcel-plaisant-bourges.tice.ac-orleans-tours.fr/dotclear/
https://padlet.com/aymeric_braconnier/omfsctqzzsck
https://padlet.com/aymeric_braconnier/n6oz58chrvvq https://padlet.com/aymeric_braconnier/te3mshxwbl6v https://padlet.com/lepion220100/dfrzylk4ec3w

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Tous les élèves et enseignants sont concernés par les projets Erasmus +. Pour le moment, les classes les plus investies dans le codage et les robots : CP Mme Braconnier, 26 élèves ULIS M. Chailloux, 12 élèves. CE2, CM1, CM1-CM2 et CM2 avec M. Jouhanneau, soit 94 élèves (échange de service).

A l’origine
Depuis plus de 6 ans, l’action TIC et apprentissages fondamentaux est inscrite au projet d’école (TACIT pour développer la lecture inférentielle, classe mobile, ordinateurs et vidéoprojecteurs). Le numérique est de plus en plus présent dans le système éducatif ainsi que le codage (programmes 2016) mais les enseignants manquent de matériel, de formation, d’idées novatrices, d’outils pédagogiques pertinents pour l’utilisation des TIC en classe.
Les projets novateurs (TIC) à dimension européenne (Erasmus + K1 et K2) ont permis et permettraient de développer de nouvelles approches pédagogiques au service des apprenants. Ces projets, se situant dans un cadre européen de formation, de mobilité et de correspondance, nécessitent de communiquer dans d’autres langues (principalement l’anglais et l’espagnol). De ce fait, ils permettent aux enseignants de renforcer leurs compétences professionnelles pour l’enseignement des langues vivantes.

Objectifs poursuivis
• Poursuivre le développement d’une pédagogie innovante basée sur les TIC.
• Utiliser régulièrement les TIC lors des séances d’apprentissages (par les enseignants mais aussi par les élèves).
• Améliorer l’acquisition des savoirs fondamentaux et savoirs-être des élèves par l’application d’une pédagogie basée sur les TIC.
• Réduire la fracture numérique en initiant les élèves à l’usage des tablettes et des ordinateurs pour apprendre, créer et collaborer.
• Renforcer les compétences en anglais des professeurs pour un enseignement plus efficace et novateur de cette langue.
• Développer la relation écoles-famille en proposant aux parents de découvrir les usages qui sont faits du numérique en classe.

Description
• Mise en œuvre des acquis du premier projet Erasmus + K1 à propos des TIC : activités avec les élèves : applications (learning apps, Yakit, Kahoot, QR code, etc.), codage (Scratch junior, langage informatique, etc.) et robots.
• Achat de nouveau matériel par l’école et dotation Éducation Nationale de tablettes.
• Diffusion auprès des enseignants du REP, REP+, du département par des Padlet et blog d’école.
• Élaboration d’un projet de partenariat Erasmus + K2 à propos de la programmation, robots et TIC pour donner une dimension européenne au projet (deux écoles anglaises et italiennes) et acquérir de nouvelles compétences. Communication en anglais entre les différents partenaires.
• Proposition d’un projet "Pédagogie novatrice en TIC au service des élèves à besoin particulier, migrants ou en situation de handicap "aux membres de l’équipe pédagogique.
• validation en conseil des maîtres du projet Erasmus + K1 présenté par le directeur- coordonnateur REP, porteur du projet et finalisation de la mobilité.
• Préparation de la mobilité K1 : renforcement des compétences linguistiques en anglais, préparation du séjour (renseignement sur la ville d’accueil), etc.
• Semaine de formation Erasmus + K1 : mobilité et formation en anglais.
• Utilisation des nouveaux outils numériques, achat éventuel de nouveau matériel : choix en conseil des maîtres.
• Bilan de la formation en conseil de maîtres, stage école, stage Education Prioritaire.
• Diffusion des acquis de la formation en conseil des maîtres, lors de formation de réseau aux autres établissements de la maternelle au collège. Comment utiliser les TIC pour les élèves à besoin particulier et rendre l’école plus inclusive ?
• Poursuite des activités déjà développées précédemment : TIC, apprentissages fondamentaux, codage, Robots, aide aux élèves à besoin particulier.
• Diffusion numérique du projet par le directeur ou les enseignants via les blogs, eTwinning et le Padlet.

Modalité de mise en œuvre
• Erasmus + K1 en octobre 2016.
• Achat de matériel (ordinateurs, robots) en novembre 2016.
• Mise en place des diverses activités novatrices durant l’année scolaire : production de photorécits, de livres numériques, projets collaboratifs entre élèves à partir de diverses applications (Thinglink, Yakit, learning apps, yakit, etc.)
• Acquisition de robots (Bee-bots, Thymio et Lego Mindstorm EV3) et séances de codage dans les classes participantes suite au projet Erasmus + K1 réalisé en octobre 2016.
• Diffusion par les blogs d’école, de l’Education Prioritaire et des Padlets spécifiques.
• Dépôt d’un second projet Erasmus + K1 en février 2017 pour une formation en octobre 2017.
• Dépôt du projet de partenariat stratégique Erasmus + K2 en mars 2017 pour une durée de 3 ans (mobilité élèves et enseignants).
• Mise en œuvre de nouvelles activités et d’une pédagogie variée basée sur les TIC en fonction des observations et des acquis des mobilités européennes de 2016 à 2020.

Trois ressources ou points d’appui
Inspecteur de circonscription, M. Senée et équipe de circonscription.

Difficultés rencontrées
Freins (difficultés à résoudre) Manque de matériel : tablettes numériques, modèle et marque choisi par les enseignants.

Moyens mobilisés
Tous les enseignants de l’école.

Partenariat et contenu du partenariat
DSDEN du Cher, Agence Nationale Erasmus +, OCCE du Cher.

Evaluation
• Diffusion à grande échelle, le blog de l’école (http://ec-marcel-plaisant-bourges.tice.ac-orleans-tours.fr/dotclear/) ; les Padlet Erasmus + et Robots serviront de support de promotion et permettront aux partenaires et parents de voir les différents projets mis en place.
• Production de projets collaboratifs réalisés par les élèves sur tablettes (applications) ou ordinateurs.
• Lors de la rédaction du prochain avenant au projet d’école, selon ce qui aura été observé in situ, l’action aide aux élèves sera peut être modifiée dans le cadre d’une école encore plus inclusive et collaborative.
• Il faut aussi repenser l’utilisation des TIC dans l’aide aux élèves en difficultés, à besoin particuliers et aux enfants migrants afin d’éviter le décrochage scolaire : lors de la rédaction des PPS, PPRE ou Projet d’Aide Spécialisé, l’apport des TIC devra avoir sa place en le notifiant si possible par écrit quels outils et supports seront mis en œuvre.
• Les TIC peuvent être envisagées pour alléger la charge de travail, faire autrement auprès des élèves à besoin particulier.
• Un Padlet de classe ou une page spécifique du blog d’école peuvent être le support pour déposer les productions des élèves bénéficiant d’une aide spécifique afin qu’ils y accèdent en dehors de l’école mais aussi pour le diffuser auprès des autres classes (dépôt direct ou par QR code). Une page web spécifique peut être envisagée pour les enseignants afin de mutualiser les expériences et contenus entre enseignants.
• L’utilisation des TIC, au delà du caractère novateur et motivant, doivent permettre d’améliorer les acquis des élèves lors des évaluations afin qu’ils valident davantage d’items du socle commun ou du LSU.
• Pour certains élèves, les supports numériques (création, collaboration) pourraient être un outil d’évaluation et de validation du socle.
• Amélioration des résultats obtenus aux évaluations (CP, CE2) et validation de davantage d’items du socle commun (cf précédemment) : Les langages

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• Diffusion à grande échelle, le blog de l’école (http://ec-marcel-plaisant-bourges.tice.ac-orleans-tours.fr/dotclear/) ; les Padlet Erasmus + et Robots serviront de support de promotion et permettront aux partenaires et parents de voir les différents projets mis en place.
• Production de projets collaboratifs réalisés par les élèves sur tablettes (applications) ou ordinateurs.
• Lors de la rédaction du prochain avenant au projet d’école, selon ce qui aura été observé in situ, l’action aide aux élèves sera peut être modifiée dans le cadre d’une école encore plus inclusive et collaborative.
• Il faut aussi repenser l’utilisation des TIC dans l’aide aux élèves en difficultés, à besoin particuliers et aux enfants migrants afin d’éviter le décrochage scolaire : lors de la rédaction des PPS, PPRE ou Projet d’Aide Spécialisé, l’apport des TIC devra avoir sa place en le notifiant si possible par écrit quels outils et supports seront mis en œuvre.
• Les TIC peuvent être envisagées pour alléger la charge de travail, faire autrement auprès des élèves à besoin particulier.
• Un Padlet de classe ou une page spécifique du blog d’école peuvent être le support pour déposer les productions des élèves bénéficiant d’une aide spécifique afin qu’ils y accèdent en dehors de l’école mais aussi pour le diffuser auprès des autres classes (dépôt direct ou par QR code). Une page web spécifique peut être envisagée pour les enseignants afin de mutualiser les expériences et contenus entre enseignants.
• L’utilisation des TIC, au delà du caractère novateur et motivant, doivent permettre d’améliorer les acquis des élèves lors des évaluations afin qu’ils valident davantage d’items du socle commun ou du LSU.
• Pour certains élèves, les supports numériques (création, collaboration) pourraient être un outil d’évaluation et de validation du socle.
• Amélioration des résultats obtenus aux évaluations (CP, CE2) et validation de davantage d’items du socle commun (cf précédemment) : Les langages pour penser et communiquer : Langue vivante- Mathématiques-Langue française Les méthodes et outils pour apprendre Coopération et réalisation de projets La formation de la personne et du citoyen Responsabilité, sens de l’engagement et de l’initiative Les systèmes naturels et techniques Démarches scientifiques

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : en cours d’évaluation
- Sur les pratiques des enseignants : en cours d’évaluation
- Sur le leadership et les relations professionnelles : en cours d’évaluation
- Sur l’école / l’établissement : en cours d’évaluation
- Plus généralement, sur l’environnement : en cours d’évaluation

Extrait du site Expérithèque : Projets novateurs à dimension européenne en TIC, codage et robotique

Répondre à cet article