> 6 - DISPOSITIF > MIXITE SOCIALE, CARTE SCOLAIRE > Mixité sociale, Carte scolaire. Action et Situation locales à (...) > Académie de Paris : les collégiens en REP auront un “bonus” pour Affelnet (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Académie de Paris : les collégiens en REP auront un “bonus” pour Affelnet (VousNousIls)

12 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Académie de Paris : les collégiens en REP auront un “bonus” pour Affelnet

L’année prochaine, les collégiens parisiens qui seront restés dans des collèges REP bénéficieront de 480 points en plus sur Affelnet. Une façon de favoriser la mixité sociale ?

Un dispositif de mixité sociale sera mis en place à partir de septembre 2018 dans l’académie de Paris, destiné à “récompenser” les familles qui auront effectué un “effort” et joué le jeu de la carte scolaire.

Concrètement, les collégiens ayant effectué toute leur scolarité (quatre ans) en collège REP (réseau d’éducation prioritaire) obtiendront des “points bonus” (480 sur 24.000 au total) dans la plateforme Affelnet (qui affecte les collégiens dans les lycées publics de la capitale) – afin de leur permettre d’intégrer plus facilement ensuite l’établissement de leur choix.

Discrimination positive

Cette mesure de discrimination positive est destinée à lutter contre l’évitement scolaire (de nombreuses familles parisiennes favorisées se débrouillant pour contourner la sectorisation) et la ségrégation sociale entre collèges publics (qui frappe particulièrement l’académie de Paris), en incitant les parents d’élèves à respecter la carte scolaire, et à ne même pas changer leurs enfants d’établissements en cours de route.

Selon l’académie de Paris, ce bonus sera réservé aux non-boursiers – les boursiers pouvant “compter sur 4 800 points supplémentaires, suivant un ratio inchangé par rapport à l’année dernière”. Au total, entre 900 et 1000 élèves de troisième devraient être concernés – 200 étant susceptibles d’obtenir leur premier voeu grâce à ce bonus.

Pour Julien Grenet, chercheur à l’Ecole d’économie de Paris interrogé par Le Monde, les effets d’un tel système sont difficiles à prédire en amont, car “ce bonus n’aura de sens qu’en parallèle avec les expérimentations lancées il y a un an pour déségréguer les collèges de l’Est parisien”. En effet, en 2017, pour créer plus de mixité sociale, des secteurs “multicollèges” ont été lancés dans les 18e, 19e et 20e arrondissements de la capitale : dans ces zones, l’affectation de chaque élève de CM2 dépend de deux collèges dont les bassins de recrutements ont été fusionnés, et non plus d’un seul.

« Transformer les collèges d’éducation prioritaire en des établissements attractifs »

La FCPE Paris reste dubitative face à une telle mesure. “Certains collèges parisiens hors REP ont aussi des problèmes et sont évités par les parents”, indique-t-elle ainsi, en prônant plutôt l’octroi de “bonus différenciés” selon les catégories d’établissements, avec “un gain de plus en plus substantiel pour les collèges les plus difficiles”.

Le but à terme pour l’académie de Paris, “c’est de transformer les collèges d’éducation prioritaire en des établissements attractifs”, explique Luc Pham, directeur académique adjoint des services de l’éducation nationale de Paris, au magazine Challenges. Selon lui, “La mixité est un cercle vertueux, et chaque année des établissements parviennent à sortir des dispositifs REP, parce qu’ils sont dé-ghettoïsés ».

Fabien Soyez

Extrait de vousnousils.fr du 04.04.18 : Académie de Paris : les collégiens en REP auront un “bonus” pour Affelnet

Répondre à cet article