> 6 - ACTEURS et POSITIONS > POSITIONS (rubriques) > Protestations d’enseignants, parents et partenaires > Mouvement des profs du lycée Joliot-Curie de Nanterre contre la fin du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Mouvement des profs du lycée Joliot-Curie de Nanterre contre la fin du régime des APV

11 avril 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Les enseignants et parents d’élèves du lycée ZEP Joliot-Curie de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, craignent une baisse des vocations. Ils organisent une journée « école morte »...

[...] Fin des points de mobilité pour les professeurs
Ce dispositif faisait bénéficier aux enseignants en zones difficiles de points de mobilité, qui leur permettait de changer d’établissement plus rapidement et de choisir leur affectation. Pauline, professeur de Sciences et Vie de la Terre (SVT), détaille à 20 minutes : « Certains établissements anciennement APV sont aujourd’hui classés "politique de la ville". Les professeurs qui y travaillent continuent à toucher leurs points de mobilité. Nous, on n’a plus rien. ».

[...] Si de nombreux établissements anciennement APV sont considérés comme « Politique de la ville », ou classés REP (Réseau d’éducation prioritaire) et REP +, la situation du lycée Joliot-Curie de Nanterre est loin d’être unique. 23 établissements sont concernés sur l’académie de Versailles. Seul le département des Yvelines a vu tous ses collèges et lycées étiquetés REP ou « Politique de la ville »

Extrait de 20minutes.fr du 07.04.16 : Nanterre ; le lycée Joliot-Curie craint de voir partir ses profs

Répondre à cet article