> EDUCATION PRIORITAIRE (250 SR) > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, parents, santé, internat...) (59 (...) > DECROCHAGE (12 SR) > Les microlycées > "Polar" au Microlycée de l’académie de Rouen : quand le rêve devient (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Polar" au Microlycée de l’académie de Rouen : quand le rêve devient réalité

3 octobre 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

"Polar" au Microlycée : quand le rêve devient réalité

La classe de « motivation » du Microlycée académique, basé au sein de la cité scolaire Aristide Briand d’Evreux, a été créée à la rentrée 2014. Elle permet à des jeunes décrocheurs âgés de 16 à 25 ans, en rupture scolaire depuis plus de six mois, de retrouver le goût des études par une pédagogie adaptée.

Dans ce but, la liberté pédagogique est totale pour les enseignants. C’est dans ce cadre que Yann Diler, professeur de lettres, a laissé parler l’imagination des élèves à travers la rédaction d’un polar.

L’objectif était d’éditer le roman ; c’est pourquoi Yann Diler a, tout d’abord, présenté aux élèves le genre policier à partir des travaux de Boileau-Narcejac, des romans publiés à travers le monde ainsi que les techniques d’écriture au travers de textes théoriques sur le genre.

Quant à la thématique du livre, c’est l’univers du cirque qui a été sélectionné par les élèves qui ont, par la suite, réfléchi à une méthode de travail. L’idée de travailler par groupes s’est imposée rapidement, permettant à chacun d’avoir un projet bien défini :

• Écrire le début, écrire la fin, imaginer la trame narrative,...
• Réaliser des portraits de personnages principaux ou secondaires ;
• Faire des recherches précises sur les lieux de l’histoire afin d’apporter une touche de réalité au polar. Les élèves ont ainsi décidé d’ancrer l’histoire dans la région, faisant resurgir différentes villes telles qu’Évreux, Rouen ou encore Vernon.

Les groupes ont ensuite présenté leurs travaux respectifs à l’ensemble de la classe. La rédaction progressive s’est faite en commun, en classe entière.
Chacun pouvait alors voir l’histoire grandir au fur et à mesure et en direct. Les échanges ont été fructueux et la mise en commun hebdomadaire a fait émerger de grands moments de solidarité.

La préface du livre a été rédigée de la main de Michel Bussi, écrivain certes, mais aussi enseignant très sensible au profil des élèves du Microlycée.

Le roman policier, intitulé « Sans filet » est désormais en vente dans les librairies de la région. Les élèves iront en faire la promotion (radio, salons littéraires,…), accompagnés de leur enseignant.

Ce projet interdisciplinaire a permis à l’ensemble de ces élèves de reprendre confiance en eux, en remplissant des objectifs communs, qui ont suscité une réelle fierté de la part de leur professeur.

Le Microlycée académique est un véritable atout qui s’inscrit dans un plan académique global de lutte contre le décrochage scolaire. Il répond aux objectifs fixés par l’axe 1 du projet académique 2014-2017 : « L’ambition pour chaque parcours ».

Extrait du site de l’académie de Rouen du 30.09.2015 : "Polar" au Microlycée : quand le rêve devient réalité

Répondre à cet article