> ACTEURS /POSITIONS > ACTEURS > Coordonnateurs > Coordonnateurs : Profils de poste et Lettres de mission > Que vont devenir les coordonnateurs, en particulier ceux de milieu rural, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Que vont devenir les coordonnateurs, en particulier ceux de milieu rural, dont le ou les réseaux vont sortir d’éducation prioritaire ?

29 novembre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le Quotidien des ZEP a reçu copie d’une lettre envoyée à la ministre de l’Education nationale. Avec son autorisation, nous en reproduisons ci-dessous le contenu.

[...] Permettez moi de vous solliciter afin de trouver une réponse à une question qui me préoccupe actuellement :

L’annonce de la fermeture de certains réseaux de l’éducation prioritaire (ils sont 10 au total en Seine et Marne !) entraîne entre autres conséquences la suppression de postes essentiels à l’existence et à la dynamique d’un réseau : il s’agit des coordinateurs (ou COMEX tels qu’ils sont intitulés dans la lettre de mission).

C’est mon cas. Les deux réseaux sur lesquels je travaillais disparaissent impliquant de fait la suppression de mon poste.
Outre les problématiques que cette sortie de l’Education prioritaire implique pour les équipes éducatives (problématiques d’autant plus lourdes quand il s’agit de réseaux ruraux ; la pauvreté sociale, économique et culturelle est indéniablement mieux accompagnée en zone urbaine que dans les campagnes. Transports, associations d’aide, réussite éducative, moyens financiers accordés par les CUCS, ... les dispositifs en zone urbaine sont nombreux !
Cela est loin d’être le cas dans le rural : ce sont des liens tissés au fil du temps entre le 1er degré et le 2nd degré qui se rompront, un maillage territorial qui s’étiolera, des impulsions de projets avec les élus, avec des associations culturelles ou sociales, etc. qui prendront fin, tout cela porté par le coordinateur de réseau.

Au-delà de mon cas personnel, je m’autorise à vous demander ce qui a été prévu pour les coordinateurs qui voient leur poste disparaître à la rentrée prochaine et pour ceux qui voient le nombre de réseaux dont ils avaient la charge divisé par deux.

Quelles sont les possibilités qui leur sont offertes afin que les compétences acquises lors de ces années de service sur ces réseaux qui sont nombreuses et particulières ne se perdent pas ? [...]

Magali GRANGE - RABA.
Coordinatrice ECLAIR / RRS
0648022288

Répondre à cet article