> LES POSITIONS DE l’OZP > COMMUNIQUE OZP. Refondation de l’éducation prioritaire : la circulaire (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

COMMUNIQUE OZP. Refondation de l’éducation prioritaire : la circulaire ministérielle réaffirme des principes auxquels l’OZP est attaché et facilite leur mise en œuvre opérationnelle

7 juin 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

OZP. Communiqué du 6 juin 2014

Refondation de l’éducation prioritaire : la circulaire ministérielle du 5 juin 2014 réaffirme des principes auxquels l’OZP est attaché et facilite leur mise en œuvre opérationnelle.

Une circulaire sur la refondation de l’éducation prioritaire a été publiée au BO du 5 juin 2014 (le lendemain de sa signature, ce qui n’est pas fréquent)

Continuité
La publication d’une circulaire spécifique à la refondation de l’Education prioritaire, signée par le ministre lui-même, est en soi un acte politique important, engageant la mise en œuvre du plan présenté le 16 janvier par Vincent Peillon, que l’OZP avait alors qualifié de « plan ambitieux pour l’éducation prioritaire ».
Elle répond aux attentes exprimées lors de la concertation nationale de l’été 2012 et des débats des assises académiques de l’automne 2013.

Un cadre commun de travail
Cette circulaire sera une référence commune pour tous les acteurs : pour les enseignants et pour les métiers intermédiaires : pilotes, inspecteurs, coordonnateurs, professeurs d’appui. Elle s’appuie sur le référentiel d’éducation prioritaire annexé au plan du 16 janvier 2014.
Ces documents mettent en système des repères communs pour toute la communauté éducative. Ils sont l’héritage de ce qui se fait, parfois depuis longtemps, en éducation prioritaire et ailleurs, de ce qui a été identifié comme facteur de réussite dans des travaux de recherche, dans les rapports d’inspection générale, (y compris le rapport Moisan-Simon de 1997). Ce ne sont pas des injonctions mais des pistes de travail, des orientations qui doivent se nourrir du travail collectif des acteurs.

Opérationnalité
La circulaire décrit précisément la mise en œuvre des principes du Plan et leur finalité, qu’il s’agisse de l’accompagnement des personnels, du pilotage ou de l’organisation pédagogique. En particulier elle précise l’organisation du temps de travail des enseignants des écoles et collèges REP+. Postuler dans un de ces réseaux signifie l’acceptation de ces principes et de cette organisation.

Un cadre évolutif
Le cadre de l’éducation prioritaire évoluera avec la mise en œuvre de la refondation de l’école. En particulier, le socle commun appelle une mise en cohérence avec les programmes et avec les modalités d’évaluation. La circulaire décrit comment le référentiel pédagogique s’enrichira progressivement du travail des acteurs de terrain
La reconnaissance du principe général de l’allocation progressive des moyens en fonction des difficultés sociales devrait faire disparaître ou atténuer les effets de seuil.

Un programme ambitieux.
La barre est placée haut. L’évolution des métiers et des pratiques professionnelles demande le développement de compétences nouvelles tant dans l’enseignement proprement dit que dans le pilotage et l’animation du système : il faudra du temps, de la persévérance. Le plus urgent : constituer un vivier de formateurs à disposition des réseaux (faire appel aux compétences qui se sont développées chez les coordonnateurs, les professeurs référents ou les pilotes).

L’OZP restera vigilant quant à l’application concrète à tous les niveaux, national, académique et local, des mesures annoncées, en particulier celles qui concernent les REP+ dès la rentrée scolaire 2014.

Répondre à cet article