> 6 - ACTEUR, POSITION > ACTEUR > COORDONNATEUR > Coordonnateur (Dossier) > A quoi sert un coordonnateur de réseau d’éducation prioritaire ? (Interview (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

A quoi sert un coordonnateur de réseau d’éducation prioritaire ? (Interview d’une coordonnatrice de Paris par le Café pédagogique)

19 décembre 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Alors qu’un certain consensus semble se faire pour renforcer les référents et coordinateurs de réseaux d’éducation prioritaire, quel est le rôle d’une coordinatrice de réseau ?
Haud Lancien- Guignolet, coordinatrice du RRS Budé, dans le 19ème arrondissement parisien, éclaire pour nous cette fonction.

On est l’interface entre tous les partenaires du réseau". Coordinatrice du RRS Budé à Paris, Haud Lancien Guignolet fait le pont entre le collège Budé et 8 écoles élémentaires et maternelles d’un quartier très défavorisé de Paris. "Mon métier d’origine c’est professeur des écoles", nous dit Haud. Celui de coordinatrice relève des postes à profil et Haud l’a obtenu au terme d’une procédure de recrutement. "J’ai la chance d’avoir enseigné longtemps dans des établissements français à l’étranger. J’y ai acquis l’habitude de travailler avec des enseignants du secondaire et des partenaires extérieurs. J’ai vu que l’inter-degrès, l’inter-cycles pouvaient apporter beaucoup aux enseignants et aux élèves". Cette expérience cadre tout à fait avec le travail de coordinatrice.

"Ce travail de partenariat avec des enseignants m’intéressait. Aussi les relations avec les parents. Enfin j’ai la chance de travailler dans une académie où il y a une vraie équipe pour l’éducation prioritaire avec un pilote, la MAEP", explique-t-elle. Chaque coordinatuer dépend de pilotes qui sont le principal et l’ien du secteur. Mais les 18 coordinateurs parisiens ont l’habitude de travailler ensemble et de mutualiser leurs actions. Un magazine électronique donne de la visibilité aux projets du RRS.

"Mon rôle c’est vraiment de faciliter le travail des enseignants qui se lancent dans un projet. Par exemple s’ils se lancent dans un projet de soutien à la parentalité, je peux les aider à trouver une association et à monter le dossier de demande de financement". Haud fait ainsi la navette entre les réunions d’enseignants, les associations partenaires et les pilotes officiels du réseau.

"On parle parfois de fracture entre école et collège. Mais ce n ’est pas ce que je constate dans mon RRS", nous confie-t-elle. La consultation locale sur la réforme du prioritaire a attiré de nombreux enseignants du premier et second degré. "Il y a des stages interdegrés, des projets entre écoles et collège. Et ces projets sont renouvelés par les équipes spontanément. Donc les enseignants y trouvent de l’intérêt". Ainsi le collège a désigné des "ambassadeurs", des élèves de 6ème ou d e5ème , qui vont dans les cm2 présenter le fonctionnement du collège et répondre aux questions des élèves.

Parmi les projets postés par le RRS, le "défi techno" réunit des classes du cycle 1 du primaire jusqu’au collège. Chaque classe nourrit un projet technique. En mai les classes présentent aux autres le travail réalisé. D’autres projets sont spécifiques à un établissement ou un niveau. Ainsi la maternelle Lasalle nourrit un projet de classe orchestre. Les élèves préparent un spectacle de fin d’année. Le collège organise "une journée de la paix" qui interroge les préjugés.

Le RRS travaille avec des associations. Dans une école, une aide à faire le lien avec les parents d’origine chinoise. Une autre propose la permanence de psychologues à l’école et au collège. Même si on ne peut pas évaluer l’efficacité de chaque projet , ce travail sur la parentalité ou pour aider les élèves à entrer dans l’écrit, bénéficie fortement au climat scolaire et de cette façon aux apprentissages. C’est ainsi que la cooordinatrice perpétue sa mission d’enseignement.

F. Jarraud

Les lettres des réseaux parisiens

Extrait de L’Expresso du 18.12.2013 : Prioritaire : Animer un Réseau de Réussite Scolaire

 

Le RRS Guillaume Budé - Paris 19e

 

Voir aussi leprogres.fr du 17.12.2013 : Delphine Baud est la nouvelle coordinatrice du « Réseau de réussite scolaire » des Pentes (article réservé aux abonnés)

 

Note du QZ : Il y avait longtemps qu’un article spécifique avait été consacré à la fonction de coordonnateur de réseau, oubliée par les textes officiels depuis plusieurs années. Il semble heureusement qu’elle retrouve une certaine lisibilité à travers le projet de réforme de l’éducation prioritaire, notamment dans les Assises.

Le site de l’OZP quant à lui a continué à suivre de près le travail de ces acteurs spécifiques les plus anciens, puisque mis en place en 1990.
Nous renvoyons
- à une rubrique spécialisée : Coordonnateurs qui regroupe plus d’une soixantaine d’articles traitant prioritairement de cette fonction
- à un mot-clé coordonnateur qui rassemble les 280 articles, qui dans diverses rubriques, évoquant cette fonction

Croiser ce mot-clé avec d’autres sur tout le site

Croiser ce mot-clé avec d’autres dans la base ZEP’Actions.

Répondre à cet article