> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > DECROCHAGE > Décrochage (Etudes) > Évolution des compétences en lecture et en écriture au cycle d’orientation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Évolution des compétences en lecture et en écriture au cycle d’orientation chez des élèves à risque. Etude longitudinale (Genève, nov. 2013, 168p)

18 décembre 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Entretenir la littératie chez les élèves à risque de décrochage
Quelles sont les variables socioculturelles, scolaires, individuelles et extrascolaires qui influencent le plus le développement des compétences en littératie d’élèves à risque ? Quels sont les facteurs explicatifs des profils de résilience ? Jacqueline Lurin et Anne Soussi ont enquêté au près de 60 élèves suisses.

L’étude met en évidence l’importance de la motivation et à travers elle le rôle de l’école. "L’importance du rôle de l’école pour ces élèves en particulier, peu à l’aise avec l’écrit et dont le milieu ne favorise probablement pas les pratiques littéraciques utiles à l’école. Il s’agit en effet du dernier moment pour développer chez les élèves l’intérêt pour des pratiques liées à l’écrit et améliorer leurs compétences en vue de leur vie professionnelle future. Les stratégies d’apprentissage et métacognitives (p. ex. les stratégies de contrôle et de vérification de ce qui est lu, la capacité à synthétiser la lecture, le fait de souligner les passages importants d’un texte, etc.) peuvent également y contribuer. Or, souvent les élèves ne connaissent pas les bonnes stratégies ou plutôt ne savent pas lesquelles utiliser dans une situation donnée. Il est nécessaire que les enseignants les aident à les développer et à les utiliser à bon escient".

L’étude (168p.) :

Extrait de L’Expresso du 12.12.13 : Entretenir la littératie chez les élèves à risque de décrochage

Répondre à cet article