> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. (Positions) > Educ. prior. Positions syndicales > Le SNALC propose de créer des groupes de niveau à partir de la 5e. Le SE Unsa (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le SNALC propose de créer des groupes de niveau à partir de la 5e. Le SE Unsa répond en publiant une étude de 2004 de la Revue Français de Pédagogie

2 mai 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le Snalc pro­pose, après une 6ème "décou­verte", de créer au sein des classes de la 5ème à la 3ème, un groupe "fon­da­men­tal" qui réuni­rait envi­ron 20 % des élèves les plus faibles et un groupe "appro­fon­dis­se­ment" avec envi­ron 80 % des col­lé­giens, pour trois dis­ci­plines, le fran­çais, les mathé­ma­tiques et la langue vivante 1, les autres matières étant dis­pen­sées en classe entière.

Les élèves seraient repar­tis dans ces groupes sur déci­sion du conseil de classe en fin de 6ème, et pour­raient pas­ser d’un groupe à l’autre en cas de sur­saut ou baisse de régime.

En fin de 3ème, les élèves du groupe fon­da­men­tal pour­raient au choix être orien­tés dans la voie pro­fes­sion­nelle en étant prio­ri­taires sur la base de leur moti­va­tion plu­tôt que leur niveau, ou bien faire une seconde année de troi­sième, mais cette fois dans le groupe "appro­fon­dis­se­ment", avant d’aller en seconde géné­rale ou technologique.

Extrait de vousnousils ;fr du 30.04.13 : Un syndicat propose des groupes de niveau dans trois matières

 

Sur Twitter, le SE-Unsa répond en renvoyant à une Note de synthèse de la Revue française de pédagogie, juillet-août-sept. 2004, p. 145-165 : Classes homogènes
versus classes hétérogènes : les apports de la recherche à l’analyse de la problématique, par Vincent Dupriez et Hugues Draelants

Lire l’article de la RFP

 

La proposition du Syndicat national des collèges et lycées (Snalc) risque d’alimenter le débat.

Extrait de elle.fr du 30.04.13 : Bientôt des classes de niveau au collège ?

Répondre à cet article