> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Français et Langues) > B* Expérimentation ROLL au collège RRS Victor Hugo à Ham (Somme)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Expérimentation ROLL au collège RRS Victor Hugo à Ham (Somme)

17 janvier 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

ROLL
Expérimentation art.34 terminée)

Collège [RRS] Victor Hugo
Avenue Victor Hugo, 80400 Ham
Site : Site de l’établissement
Auteur : Danet Hervé, Duplessier Christian
Mél : 0800036e@ac-amiens.fr

Fiche expérithèque

2009 : Tous les élèves du collège, y compris ceux de SEGPA, intègrent le dispositif ROLL : Les plus en difficulté bénéficiant des séances d’AQT, les élèves ne présentant pas de difficultés apparentes étant pris en charge par des enseignants pour mener des actions culturelles ou littéraires. 2010 et 2011 : Tests ROLL en début d’année scolaire pour identifier les futurs « rolleurs ». 2010 : Les élèves de 5ème les plus en difficulté bénéficiant encore du ROLL.

Nombre d’élèves et niveaux concernés
6ème en grande difficulté et 6ème et 5ème SEGPA.

A l’origine
Les évaluations 6ème de 2006, qui évaluent en fait les acquis de l’école primaire, indiquent ainsi qu’en français un résultat de 38%, soit un écart négatif de 10,2 points par rapport aux résultats du département de la Somme et de 18,1 par rapport à ceux de la France. 33% des élèves sortant de CM2 et entrant en 6ème en septembre 2008 ont déjà redoublé au moins une année. (Source : Projet de contrat d’objectifs scolaires 1ier degré, juin 2008).

Objectifs poursuivis
L’objectif est de rendre lecteurs les élèves en grande difficulté à l’aide d’un dispositif qui a déjà fait ses preuves par ailleurs. Les actions mises en œuvre cette année dans le cadre du ROLL s’adressent donc aux élèves repérés à l’entrée en collège en très grande difficulté, en situation d’illettrisme ou de quasi illettrisme.

Description
Le ROLL est un dispositif d’évaluation diagnostique et de remédiation des compétences en lecture à l’école élémentaire, ici plus particulièrement au cycle 3 et en 6ième.

Modalité de mise en œuvre
2009 : Tous les élèves du collège, y compris ceux de SEGPA, intègrent le dispositif ROLL : Les plus en difficulté bénéficiant des séances d’AQT, les élèves ne présentant pas de difficultés apparentes étant pris en charge par des enseignants pour mener des actions culturelles ou littéraires. 2010 et 2011 : Tests ROLL en début d’année scolaire pour identifier les futurs « rolleurs ». 2010 : Les élèves de 5ième les plus en difficulté bénéficiant encore du ROLL.

Moyens mobilisés
Mme Cognard, IA-IPR de Lettres, Mme Dujardin IEN. Accès à la base documentaire du CDI, Interventions ponctuelles du documentaliste de l’établissement et du secrétaire du RSS. 2009 : 12 enseignants (14 créneaux horaires), 2010 : 6 enseignants (12 créneaux horaires), 2011 : 5 enseignants (10 créneaux horaires).

Partenariat et contenu du partenariat
Accompagnement par le groupe de recherche ASCHILL de Paris V. Il s’agit de prendre en charge la difficulté de lecture en groupe de besoins restreints dans une perspective interdisciplinaire et de développer dans le même temps les connaissances grâce à un projet culturel solide (banque de textes, d’œuvres…). Le dispositif répond aussi à une dynamique intercycle, puisqu’il associe le premier degré, notamment le cycle 3 et le lycée professionnel dans un souci d’ouverture et de cohérence sur le territoire. Fondé sur une pédagogie de l’évaluation, le dispositif permettra de mesurer les acquis des élèves dans l’esprit du socle.

Liens éventuels avec la Recherche
Accompagnement par le groupe de recherche ASCHILL de Paris V.

Evaluation
Le taux de passage en 2nde, la diminution des redoublements, les orientations positives, et la diminution du taux d’illettrisme au JAPD. Outre, bien évidemment, l’amélioration des résultats des élèves concernés en lecture (à visée interdisciplinaire), on attend : Une diminution du taux d’absentéisme, montrant un infléchissement du décrochage scolaire. Une régression des actes de violence, souvent le signe d’une difficulté d’expression.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action

  • Evaluation : Le dispositif ROLL comprend lui-même son propre protocole : trois évaluations dans l’année mesurent les acquis des élèves. L’évaluation sommative des compétences des élèves en maîtrise de la langue (pour la première année, et dans l’attente du livret pour le collège, la fiche d’attestation des compétences en fin de CM2 peut servir d’outil de référence et par l’usage des fiches d’évaluation « Banqoutils »
  • Evaluation/indicateurs : Le taux de passage en 2nde, la diminution des redoublements, les orientations positives, et la diminution du taux d’illettrisme au JAPD. Outre, bien évidemment, l’amélioration des résultats des élèves concernés en lecture (à visée interdisciplinaire), on attend : Une diminution du taux d’absentéisme, montrant un infléchissement du décrochage scolaire. Une régression des actes de violence, souvent le signe d’une difficulté d’expression.
  • Modalités de suivi de l’évaluation de l’action : Développer la pluridisciplinarité de la démarche ROLL, Dans le cadre des PPRE - passerelle, le ROLL apparaît comme une réponse incontournable pour les élèves en difficultés, Développer les pratiques culturelles : projet du 3ème trimestre : une thématique commune aux séances d’AQT et remédiation avec un projet de visite au musée de Picardie d’Amiens. Inscrire le ROLL dans le processus de validation du palier 3 du socle commun au travers des domaines suivants :
    • LIRE (L1 : adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé, L3 : dégager oralement l’essentiel d’un texte lu, L4 : comprendre un texte à partir de ses éléments implicites ou explicites, L5 : manifester sa compréhension des textes croisés),
    • ORAL (O1 : restituer un propos, rendre compte d’un travail à un public donné, O4 : participer à un débat, à un échange verbal),
    • Autonomie (A1 : être autonome dans son travail), Poursuivre les échanges de pratiques pédagogiques et favoriser la transmission des informations sur les profils cognitifs des élèves dans le cadre du RSS.

Extrait du site Expérithèque : ROLL
http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=8918

Répondre à cet article