> EDUCATION PRIORITAIRE (14 R + 239 SR) > CARTE SCOLAIRE et MIXITE SOCIALE > Fermeture ou (re)contruction de collèges (carte scolaire et mixité (...) > Favoriser la mixité sociale à Toulouse. Fermeture de 5 collèges ghettos en (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Favoriser la mixité sociale à Toulouse. Fermeture de 5 collèges ghettos en REP+

24 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Additif du 01.02.17
A Toulouse, la fermeture de deux collèges défavorisés met le Mirail à vif
Les établissements seront reconstruits dans des zones moins ségréguées ; en attendant, les élèves vont être répartis dans des collèges favorisés, au nom de la mixité sociale.

Le premier concerné s’appelle Raymond-Badiou. Labellisé « éducation prioritaire » (REP +), le collège est à l’image de son quartier, la Reynerie ; il accueille près de 80 % d’enfants issus de milieux défavorisés. L’établissement n’a pas bonne cote : environ la moitié des familles du secteur l’évitent au profit de collèges voisins, publics ou privés. Il fait partie des cent collèges « ghettos » de France qu’avait recensés le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) dans un rapport sur la mixité à l’école paru en 2015.

Extrait de lemonde.fr du 01.02.17 : A Toulouse, la fermeture de deux collèges défavorisés met le Mirail à vif

 

Haute Garonne : Fermeture de 5 collèges ghettos pour favoriser la mixité sociale

Le Conseil départemental de Haute Garonne a décidé de casser les ghettos scolaires. Pour cela 5 collèges classés Rep+ seront fermés et reconstruits à Toulouse sur 4 ans. 46 milions seront consacrés à cette opération. Il s’agit d’en finir avec "l’ethnicisation et la ghettoisation" selon les termes de Georges Méric , président du conseil départemental.
Le premier collège concerné est le collège Badiou qui sera progressivement vidé dès la rentrée 2017. Les collégiens de 6ème seront répartis dans 5 établissements. Des enseignants des collèges Badiou et Bellefontaine ont manifesté contre ces mesures avec le soutien de Sud , FO et la Cgt. Les enseignants craignent notamment que les collégiens du Mirail s’effondrent scolairement dans les nouveaux établissements. L’Inspection d’académie a promis de limiter les classes à 25 élèves.

Extrait de cafepedagogique.net du 13.01.17 : Haute Garonne : Fermeture de 5 collèges ghettos pour favoriser la mixité sociale

Répondre à cet article

1 Message

  • Bonjour,
    Ce n’est pas 5 mais 2 collèges sur les 5 de l’académie de Toulouse qui vont être amenés à fermer. Les enseignants ne craignent pas l’effondrement scolaire de leurs élèves... Ils se questionnent sur une mesure dite de mixité qui ne s’impose qu’à une partie de la population (celle issue des quartiers populaires), qui est totalement imposée aux familles, qui met à mal le lien entre les parents et l’école (pourtant élément nécessaire à la réussite des élèves...) en créant une distance géographique importante entre le lieu d’habitation et le lieu d’enseignement (certains élèves devront par exemple aller au collège de Balma, qui est de l’autre côté de Toulouse)
    Ils estiment que l’Education Nationale devrait mettre les moyens nécessaires dans ces 2 collèges pour permettre un réel accès à l’éducation, dans un service public de proximité, pour ces enfants !

    Répondre à ce message