> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Décrochage, Remotivation, Orientation) > B* 2 expérimentations en Guyane : Mieux vivre ensemble au collège ECLAIR à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* 2 expérimentations en Guyane : Mieux vivre ensemble au collège ECLAIR à Matoury ; Dispositif Conditionné d’Intervention sur le Décrochage Scolaire en 6ème au collège RRS à Kourou

23 mai 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

- Mieux vivre ensemble
Collège ECLAIR Lise Ophion à Matoury

Expérimentation 01.09.2011 au 01.09.2013
Public : Une classe de 25 élèves de 5ème

Descriptif
La plupart des élèves confrontés à un message agressant, agressent à leur tour ou bien font la sourde oreille. Le projet vise à leur inculquer des solutions relationnelles consistant à écouter l’autre sans se sentir agressé et à se positionner sans agressivité dans le but de se respecter. Cette action implique des heures d’atelier de mise en pratique pour que chacun teste et s’approprie ces outils relationnels efficaces et pragmatiques.
L’objectif est de réduire les tensions relationnelles. Donner aux élèves les moyens de s’exprimer autrement et de vivre différemment la confrontation sociale. Développer leur autonomie, leur responsabilisation à travers un atelier hebdomadaire leur permettant d’aborder les problèmes relationnels qu’ils vivent et d’acquérir des solutions relationnelles.

Objectif

  • Réduire les tensions relationnelles, apprendre à s’exprimer en parlant de soi et en évitant de saboter la relation à autrui.
  • Acquérir des outils de communication non violents.

Modalité de mise en œuvre
1 heure hebdomadaire en demi-classe (soit deux heures hebdomadaires par classe) inscrite dans l’emploi du temps. (2 HSA)
Equipement pédagogique :

  • Une salle équipée pour le visionnage des scènes d’atelier filmées (rideaux, ordinateur portable, vidéo-projecteur et enceintes audio).
  • Du matériel vidéo pour filmer les travaux (un camescope sur pied, deux micros-cravates, des supports d’enregistrement). -
  • Un DVD sur la communication non violente (Marshall ROSENBERG)

Evaluation / indicateurs
Nombre de sanctions,n ombre d’exclusions, nombre de mots sur les carnets, nombre d’absences injustifiées.
Appréciations et témoignages de l’équipe éducative et du personnel de vie scolaire sur la classe (+ infirmière et assistante sociale)

Extrait du site Expérithèque du 11.05.2012 : Mieux vivre ensemble

 

- Dispositif Conditionné d’Intervention sur le Décrochage Scolaire en 6ème
Collège RRS Omeba Tobo à Kourou

Expérimentation du 01.09.2011 au 01.09.2016
Public : Élèves de 6ème décrocheurs ou en phase de décrochage.

Descriptif

  • Mise en place d’une classe sur un cycle (d’adaptation pour cette première année) sans liste d’élèves prédéfinie. Cependant, la prise en charge de cette classe est prévue dans les emplois du temps des différents enseignants volontaires, acteurs du projet. Cette classe s ’active après qu’une ou plusieurs équipes pédagogiques aient proposé un ou plusieurs élèves. Ces dossiers doivent obtenir l’aval du DICIDS.
  • Cette prise en charge est déterminée dans le temps mais aussi d’un point de vue transdisciplinaire et disciplinaire. Il faut donc établir un ou plusieurs objectifs à atteindre par l’élève lors de son séjour dans la structure. Nous nous inscrivons ainsi dans la logique de l’action 2 de l’axe 1 du projet d’académie : « adapter l’enseignement dans les classes à l’hétérogénéité des compétences ». Nous abordons également l’action 3 qui est la prise « en charge de manière concertée et solidaire au sein des cycles...d’enseignement, la difficulté scolaire... »
  • La durée maximum est de 6 semaines et l’effectif de huit élèves. L’évaluation de l’évolution de l’élève par rapport aux objectifs est hebdomadaire. La réintégration de l’élève dans sa classe d’origine est préparée dès l’entrée dans le dispositif, en lien avec les différentes équipes pédagogiques.

Objectif
Permettre aux élèves en phase de décrochage de modifier ce cycle d’échec.

Modalité de mise en œuvre

  • Nous intervenons sur le cycle d’adaptation, moment critique d’une liaison entre un parcours scolaire primaire et le début du second degré et de ses particularités (axe 2 du projet académique , qui est de « développer les liaisons école et collège... »).
  • Nous n’avons pas vocation à intervenir sur des élèves qui ne présentent pas les caractéristiques d’enfants décrocheurs ou en décrochage. Il se définit souvent par un absentéisme marqué, une évolution vers le refus de travailler (refus motivé par l’échec constant vécu dans certaines ou toutes les matières) et ce comportement peut s’aggraver et devenir un réel obstacle pour le suivi de sa scolarité.
  • Ici nous sommes dans une approche préventive comme le suggère l’axe 3 du projet académique : « Prévenir l’absentéisme, le décrochage des élèves ». Les élèves dont l’orientation n’est pas adéquate (retards scolaires qu’ils montrent depuis longtemps (n’ont pas intégré une SEGPA ou une UPI) ou aux limites psychologiques et/ou motrices) ne sont pas de notre ressort. Il s’agit également de ne pas être une classe récupérant les élèves posant des problèmes aux enseignants sans véritable diagnostique ni objectif pédagogique.
  • Le projet de l’équipe pédagogique : Chaque élève proposé par l’équipe pédagogique de la classe d’origine doit être accompagné par un bilan fait par celle-ci. Ce bilan contient un premier diagnostique des problèmes de l’élève et un ou plusieurs objectifs à atteindre par celui-ci. Il doit être transmis par le professeur principal de la classe. Le professeur principal est l’interlocuteur privilégié de l’équipe d’accueil et des parents qui devront valider le projet de l’élève dans cette structure. Le retour dans la classe : Il doit être préparé par les deux équipes (celle de la structure d’accueil et celle de la classe d’origine) et peut être progressif s’il est jugé nécessaire. L’enseignement en DICIDS : Nous privilégierons dans cette structure des approches brisant le cycle de l’échec

Evaluation / indicateurs

  • Nombre de renvois de cours de l’élève. Nombre de rapports concernant l’élève.
  • Fiche bilan de retour rempli par les enseignants de la classe.
  • Absentéisme et retards.
  • Retours par le professeurs principal sur les notes et le comportement de l’élève avant et après le passage dans le dispositif.

Extrait du site Expérithèque du 10.05.2012 : Dispositif Conditionné d’Intervention sur le Décrochage Scolaire en 6ème

Répondre à cet article