> POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE > COLLECTIVITES (Projets et Contrats éducatifs, Actions locales) > CUCS : Infos générales (archives) > Les inspecteurs d’académie seront signataires des CUCS dans les 33 (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les inspecteurs d’académie seront signataires des CUCS dans les 33 territoires prioritaires expérimentaux (texte intégral de l’avenant "Education" et liste des 33 sites)

21 avril 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Après avoir lancé des expérimentations dans 33 CUCS , Maurice Leroy, ministre de la ville, annonce que les inspecteurs d’académie seront signataires des CUCS :

[…]

 Les inspecteurs d’académie autour de la table

L’Education nationale s’engagera d’abord à ce que le nombre d’enseignants dans les écoles, collèges et lycées concernés ne s’éloigne pas trop de la moyenne du département.

Elle s’assurera ensuite que les enseignants ne soient pas remplacés plus lentement qu’ailleurs, que les agents de la vie scolaire (conseillers principaux d’éducation, surveillants) restent plus nombreux que dans les quartiers hors politique de la ville.

Sur le suivi médical, les engagements se font plus précis : une infirmière par collège, une infirmière pour 600 élèves dans le primaire.

Concernant la maternelle, le document ne propose pas d’engagement chiffré sur le maintien de classes, il indique seulement qu’"un temps passerelle" pourra être prévu avec les parents "pour qu’ils s’approprient les enjeux de la scolarisation".

[...] Selon Maurice Leroy, cette signature des inspecteurs d’académie doit "changer la donne", et éviter que l’Education nationale constitue "un Etat dans l’Etat", une "forteresse" sur laquelle ni les préfets ni les collectivités ne peuvent avoir prise [...].

Extrait de Localtis.info du 20 avril 2011

Lire aussi : la deuxième génération des Cucs est arrivée sur le site « lagazette.fr »

Le texte intégral du discours de Maurice Leroy

La liste des 33 sites

La carte des 33 sites expérimentaux sur le site lesechos.fr

Le volet éducation des avenants thématiques expérimentaux : ci-dessous

 

  VOLET EDUCATION

MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE

Le volet « éducation » de l’avenant au contrat urbain de cohésion sociale comporte :

I. des engagements de base sur les politiques de droit commun

II. des dispositions sur le pilotage des contrats

III. des indicateurs

La nature des engagements pris requiert une signature par le recteur, ou l’inspecteur d’académie par délégation.

La conclusion de cet avenant sera mise à profit pour simplifier et améliorer la coordination, la cohérence et l’efficacité des dispositifs d’intervention éducative en direction des quartiers sensibles.

Les engagements pris porteront sur les établissements scolaires du quartier ou à proximité de celui-ci. L’avenant en fixera la liste. Une attention particulière sera portée aux établissements scolaires rénovés ou créés dans le cadre du programme national de rénovation urbaine.

 

I. LES ENGAGEMENTS DES POLITIQUES DE DROIT COMMUN EN MATIERE D’EDUCATION DANS LES ETABLISSEMENTS ET ECOLES IDENTIFIES

1. L’encadrement pédagogique des élèves

L’engagement porte sur :

•le maintien (ou l’accroissement) d’un écart ou intervalle par rapport à la moyenne du département pour l’encadrement des élèves des établissements scolaires en professeur par élève (primaire) et heure par élève (secondaire) ;

•la réduction du délai et l’amélioration du remplacement des enseignants dans les établissements scolaires par rapport à la moyenne du département.

2. L’encadrement de la vie scolaire

•le maintien (ou l’accroissement) d’un différentiel entre le taux d’encadrement par les conseillers principaux d’éducation (CPE) et par les assistants d’éducation dans les établissements scolaires du quartier et le taux départemental ou académique.

3. Service de suivi médical garanti aux élèves

Il sera veillé :

•à ce qu’un poste d’infirmière scolaire soit implanté et pourvu dans chaque établissement du second degré des territoires concernés ;

•à ce que le réseau des assistantes sociales et médecins scolaires départementaux soit présent en tant que de besoin au service des établissements scolaires des territoires concernés

•à ce qu’un poste d’infirmière scolaire pour 600 élèves soit implanté et pourvu dans les écoles du premier degré des territoires concernés en lien avec les collectivités territoriales. Pour respecter les normes de la médecine scolaire définies dans la circulaire du 1er décembre 2003 relative à la santé des élèves et au programme quinquennal de prévention et d’éducation, et au regard de la situation locale, un groupe de travail élargi notamment aux collectivités territoriales et à l’Agence régionale de santé sera si nécessaire mis en place, afin d’imaginer des organisations innovantes pour répondre au suivi médical des élèves.

4. Pratiques pédagogiques innovantes

Les actions menées pour adapter l’enseignement, en particulier pour l’apprentissage de la langue et l’instruction civique, seront encouragées et accentuées si nécessaire.

5. Stabilité des enseignants dans les établissements identifiés

Les mesures prises pour limiter la proportion d’enseignants en poste depuis moins de deux ans dans les établissements seront présentées à l’instance coordinatrice du volet éducation du contrat.

5.1. Dispositif « Ecoles, collèges et lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite » (ECLAIR)

Le dispositif ECLAIR sera expérimenté dans au moins un collège concerné par l’avenant.

5.2. Connaissance de son environnement professionnel par l’enseignant

Afin de mieux connaître son environnement professionnel, chaque enseignant exerçant dans ces quartiers participera avant ou immédiatement après sa prise de poste à un stage lui permettant de connaître les élus, les professionnels et les acteurs associatifs du quartier. L’élaboration de ce stage pourra être confiée au délégué du préfet.

6. Ouverture des établissements, notamment le dispositif « école ouverte » et accueil des parents

6.1. Information sur la scolarité

Des initiatives seront prises dans chaque établissement scolaire pour renforcer et adapter l’information des parents sur la scolarité et rendre celle-ci plus accessible.

6.2. Ouverture des établissements du second degré hors temps scolaire

Au moins une opération « école ouverte » sera proposée dans le quartier à chaque période de vacances scolaires dans au moins un collège du quartier relevant de l’expérimentation.

6.3. Ouverture des écoles maternelles

Des « temps passerelle » adaptés aux spécificités du public seront mis en place pour les enfants qui entrent en maternelle et leurs familles afin que ces dernières s’approprient les enjeux de la scolarisation.

6.4. Ouverture aux parents

Le dispositif de « la mallette des parents » sera prioritairement étendu aux collèges des quartiers relevant de l’expérimentation. Il permet aux parents de comprendre le fonctionnement de l’école pour mieux accompagner leurs enfants. Il leur propose notamment des formations, par exemple en matière d’apprentissage de la langue ou d’information sur les questions relatives à l’orientation.

7. Dispositifs « deuxième chance » : classes relais, micro lycées

Les élèves des établissements scolaires concernés devront pouvoir accéder à un dispositif relais de proximité : atelier ou classe relais. Des engagements peuvent être pris en vue, si nécessaire, de renforcer ce dispositif ou de créer un micro lycée.

8. Accompagnement éducatif

Les élèves des écoles et collèges bénéficieront des quatre volets de l’accompagnement éducatif (aide aux devoirs, activités culturelles et artistiques, activités sportives, pratiques linguistiques).

 

II. LE PILOTAGE

Un groupe thématique sur le volet « éducation » du CUCS est mis en place en tant que de besoin.

 

III. LES INDICATEURS

Encadrement pédagogique des élèves des établissements scolaires

- Nombre d’élèves par professeurs

- Délai moyen de remplacement des enseignants absents pour plus de quinze jours

- Taux d’absence moyen des enseignants : (nombre d’heures non enseignées) / (nombre d’heures totales à enseigner)

Encadrement de la vie scolaire dans les établissements scolaires

- Nombre d’élèves par CPE

- Nombre d’élève par assistants d’éducation

Service de suivi médical garanti aux élèves des établissements scolaires

- Taux d’occupation des postes d’assistante sociale et d’infirmière scolaire

- Taux de couverture des besoins en médecine scolaire en référence à la circulaire précitée du 1er décembre 2003

Stabilité des enseignants dans les établissements scolaires

- Le différentiel entre le pourcentage d’enseignants en poste depuis moins de deux ans dans les sites expérimentaux et, d’une part, la moyenne nationale et, d’autre part, celle des quartiers de la politique de la ville

Ouverture des établissements

- Evolution du pourcentage d’élèves participant à l’opération « École Ouverte »

- Nombre de parents touchés par les actions d’information

- Nombre d’élèves accueillis dans les « temps passerelle »

Accompagnement éducatif

- Nombre et pourcentage d’élèves de chaque établissement bénéficiant de l’accompagnement éducatif (globalement et par volet).

Impact

- Taux d’absentéisme des élèves

- Résultats aux évaluations de CE1

- Résultats aux évaluations de CM2

- Taux de réussite au diplôme national du Brevet et moyenne aux épreuves écrites par rapport à la moyenne nationale

- Taux de passage en seconde générale, technologique et professionnelle

- Taux d’élèves originaires des établissements des sites expérimentaux orientés en première générale et technologique à l’issue de la seconde

- Nombre de décrocheurs repérés et pris en charge dans le ou les collèges du quartier

Extrait de ville.gouv.fr

Répondre à cet article

1 Message