> POLITIQUE DE LA VILLE > SOUTIEN PERISCOLAIRE > Soutien scolaire privé > Reportage d’"Envoyé spécial" sur le marché "florissant et non réglementé" du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Reportage d’"Envoyé spécial" sur le marché "florissant et non réglementé" du soutien scolaire privé

24 janvier 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du [site de France2]

Reportage d’Envoyé spécial sur France 2, jeudi 22 janvier 2009 :

Le soutien scolaire, réussite ou échec ?

Un reportage de Linda Bendali et Ludovic Tourte

Echapper au spectre de l’échec scolaire est devenu une obsession pour les parents. Et pour beaucoup d’entre eux, l’école seule, ne peut pas donner toutes leurs chances de réussite aux enfants.
C’est pourquoi le marché du soutien scolaire privé prospère : il génère 700 millions de chiffre d’affaires par an et 5 entreprises se partagent le business : Acadomia - le leader côté au second marché - , Complétudes, Keepschool, Profadom et les prestigieux Cours Legendre. A grand renfort de campagnes de publicité et d’opérations de marketing, ces enseignes promettent toutes des méthodes pédagogiques rigoureuses et un service sur mesure pour chaque élève. Qu’en est-il vraiment ? Que valent ces organismes ? Comment recrutent-ils leurs "enseignants" ? Mettent-ils toujours des intervenants compétents à disposition des parents ? Enquête inédite sur un secteur florissant, qui n’est toujours pas réglementé.

Voir la présentation sur le site de france2

&nbsp

Note du QdZ : Ce reportage est accablant pour les offices de soutien scolaire privé.
On y pointe en particulier des recrutements d’intervenants faits à la va-vite sans garanties de compétence pédagogique et de fausses promesses sur le statut d’enseignant en exercice des intervenants, d’ailleurs très faiblement rémunérés.

Sur les dégrèvements d’impôts dont bénéficient les personnes ayant recours aux cours de soutien scolaire à domicile, voir la position de l’AFEV

Répondre à cet article