> EDUCATION PRIORITAIRE (politique d’) > EDUC. PRIOR. Types de documents > Educ. prior. (Situations locales et académiques) > Educ prior. Acad. de Dijon. 2005-2008 (presse régionale) > Les ZEP dans une recherche sur le système éducatif dans l’Yonne

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les ZEP dans une recherche sur le système éducatif dans l’Yonne

7 septembre 2007

Extrait de « L’Expresso » du 05.09.07 : Le système éducatif dans l’Yonne

Comment expliquer les médiocres performances du système éducatif de l’Yonne ? Pour une fois, ce n’est pas l’institution qui s’est emparée de la question mais un collectif associant la Ligue de l’enseignement et le Snuipp 89. Ils ont commandé un rapport à l’Iredu.

Il établit d’abord un état des lieux : les taux de scolarisation avant 6 ans et après 18 ans sont faibles. Les disparités de résultats entre établissements élevées. Les élèves manquent d’ambition.

Finalement deux facteurs apparaissent. Le premier est l’impact parisien : toute une partie du département est sous l’influence directe de Paris. "L’évolution du type de public accueilli dans les établissements scolaires avec les migrations de la région parisienne est l’un des facteurs explicatifs avec l’explosion des effectifs dans ce secteur". Inversement la ruralité ne pénalise pas les élèves. Finalement seule une lecture fine, à petite échelle, peut aider à bien saisir l’éducation dans le département.

-----------------------

Une évaluation du système éducatif de l’Yonne

Par Nathalie Droyer et Marielle Lambert, juin 2007

A l’initiative de la Ligue de l’enseignement de l’Yonne et du SNUIPP 89, un collectif s’est mis en place pour mener une réflexion sur l’éducation dans l’Yonne. Il comprend des syndicats d’enseignants, des représentants de parents d’élèves, des représentants des mouvements pédagogiques, des représentants des mouvements d’éducation populaire et les associations éducatives complémentaires de l’école publique.

Au regard de la situation scolaire au niveau départemental par rapport à d’autres départements de l’Académie et au niveau national, ces personnes partent du constat que « le département de l’Yonne, au vu de ses résultats scolaires, accumule un retard inexpliqué ». Ils souhaiteraient comprendre les raisons de cette situation et dans cet objectif, ils se sont tournés vers l’IREDU et l’ENESAD, associés dans le cadre de l’axe "Education et formation" de la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon.

L’étude qui a été confiée à l’IREDU et à l’ENESAD vise, dans un premier temps, à faire un état des lieux de la situation du système éducatif dans l’Yonne.

Pour ce faire, une première phase consiste à auditionner les différents acteurs en lien avec le système éducatif pour comprendre quels sont, à leurs yeux, les problèmes spécifiques concernant la réussite des élèves dans le département.

Une deuxième phase consiste à documenter la question de savoir s’il existe objectivement des performances significativement moins bonnes dans ce département (à l’aune des résultats scolaires et du déroulement des cursus).

Enfin une troisième phase consiste à collecter des informations originales, par des monographies, afin de tenter de comprendre la situation observée

-----------------------

Lire l’étude

Le site de l’ IREDU

Le site de l’ ENESAD

Le site du SNUipp de l’Yonne

Le site de La Ligue de l’enseignement

-----------------------

Un extrait de l’étude

(...)

Deux secteurs particuliers de formation ont été abordés : d’une part, les ZEP, elles sont au nombre de trois dans le département de l’Yonne. Sont-elles vraiment efficaces ? D’autre part, l’apprentissage qui présente des difficultés différentes selon les filières, les niveaux... Nous retrouvons les problèmes de mobilité avec des choix de secteurs d’activités en fonction de la distance domicile/entreprise.

Se posent également des questions quant au choix de ce mode de formation, plus souvent par défaut selon les dires des personnes auditionnées. Un nombre non négligeable de ruptures de contrat et de sorties sans qualification est mentionné.

L’apprentissage ne sera pas étudié dans la suite de cette étude car c’est un mode de formation particulier qui ne concerne que peu d’élèves eu égard à la population scolaire totale, il mériterait d’être l’objet d’une étude indépendante et plus approfondie.

L’existence de zones présentant des résultats différents à l’intérieur du département icaunais semble faire consensus. Ce n’est pas une spécificité de l’Yonne puisque des travaux ont montré qu’il existe des différences parfois importantes entre le fonctionnement des écoles d’un lieu à un autre. Cette étude devra les identifier. Il conviendra ensuite d’analyser quels sont les facteurs susceptibles d’expliquer ces inégalités de réussite scolaire à travers des monographies.

Plusieurs déterminants peuvent être pris en compte, ils peuvent être externes à l’école : les catégories socioprofessionnelles en particulier la concentration de certaines d’entre elles, le niveau de diplôme des familles et son incidence sur le capital culturel, l’emploi des parents et leur situation économique, l’instabilité de la population scolaire, le niveau de violence et de délinquance autour des établissements, le quartier, l’urbanisme et les ressources en particulier culturelles, les liens entre les familles, l’école et les autres partenaires... Ils peuvent être aussi internes à l’école : le pilotage, les moyens et le fonctionnement des établissements scolaires, la formation et les conditions d’exercice des enseignants, les structures pédagogiques, les projets, leur existence et leurs effets...

(...)

Répondre à cet article