> VI- PÉDAGOGIE(S) (Innovation et CNR, Disciplines, Espaces, ACTIONS LOCALES) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Santé) > B* Un Parcours santé fédérateur de la maternelle au collège dans le REP (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Un Parcours santé fédérateur de la maternelle au collège dans le REP Nicolas Untersteller de Stiring-Wendel (Moselle)

17 août 2023

Un Parcours santé fédérateur

QUOI ?

Le but : Homogénéiser les actions de santé, santé avec un grand "S", mises en place dans les écoles du secteur de rattachement du collège (environ 1300 enfants) afin que chaque élève bénéficie d’informations et de sensibilisation aux thématiques essentielles à leur parcours de santé jusqu’à rejoindre celui du collège. Cela offre la possibilité à chaque enfant des écoles du secteur, d’arriver au collège avec les mêmes bases de connaissances en matière de santé et de prévention.

Un diagnostic des besoins est et sera réalisé chaque année en équipe afin de toujours proposer une thématique par niveau répondant au plus près aux besoins repérés.

A cela s’y ajoutent les consultations de santé réalisées par les différents services, permettant du lien et une continuité entre eux pour un meilleur suivi global des enfants et de leurs familles.

Ce projet inscrit officiellement un parcours, permettant de fédérer les actions des différents acteurs/intervenants auprès des élèves, autour de la santé.

QUI ?

1 membre(s) dans l’équipe

De la PMI à la santé scolaire, à l’ASBH, en passant par le CLéA et la mairie, le laboratoire numérique, les enseignants et les directeurs d’école, ... Ce projet de parcours santé est piloté par l’infirmière de l’Education Nationale. Elle assure une transition et une continuité entre les parcours santé du 1er et du 2nd degré.

Ce projet tend à fédérer et lister les actions menées par ces différents professionnels, permettant un suivi sur chaque année scolaire. Il a également pour but de permettre des liaisons entre les différents professionnels, de co-construire puis co-animer des projets entre les services, s’appuyant sur les compétences propres à chacun, se perfectionner et s’adapter, pour les familles du secteur jusqu’au collège.

- Les participants

• 0 élève(s)
• 0 enseignant(s)
• 0 autre(s) participant(s)

OÙ ?

NICOLAS UNTERSTELLER, Stiring-Wendel (Moselle), académie de Nancy-Metz (012)

Ecole maternelle, Ecole élémentaire, Collège - Maternelle Grande section, CP, CE1, CE2

• Secteur d’écoles en REP, dans le bassin houiller ancien secteur minier à la frontière allemande, avec des familles socialement et économiquement défavorisées. L’accès aux soins y est difficile, les suivis irréguliers, les connaissances des familles et donc des enfants limitées. Plusieurs classes d’ULIS avec des élèves à besoins éducatifs particuliers.
• Pas de politique de la ville, pas d’éducateurs de rue, pas de moyens comme en REP+.
• Le projet concerne tout le secteur d’écoles de rattachement de la ville de Stiring-Wendel à savoir école du Centre, du Habsterdick, Verrerie Sophie et Vieux Stiring ; pour chaque niveau de la maternelle jusqu’à la classe de 6ème du collège.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 0 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

De nombreuses interventions et beaux projets autour de la Santé étaient chaque année mis en place dans les écoles mais n’étaient pas forcément mis en lumière ou coordonnés. Des intervenants construisent, animent, proposent des actions de sensibilisation et de prévention dans des écoles, mais sans forcément de lien ou de communication entre eux, sans continuité. Cela peut également varier d’une école à l’autre, pourtant sur le même secteur. Je proposais jusqu’alors des interventions à l’année mais sans lien avec les autres professionnels.

J’ai surtout pu constater que les élèves arrivaient au collège sans avoir le même niveau de connaissances et sans avoir bénéficié des mêmes interventions. Je voulais permettre à chaque enfant provenant du même secteur, d’avoir la même chance de pouvoir acquérir les infos pour devenir acteur de leur santé de façon égale et juste, et démarrer le parcours santé du collège sur la même base de départ.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

J’ai pu constater que les élèves arrivaient au collège sans avoir le même niveau de connaissances en matière de santé et sans avoir bénéficié des mêmes interventions. De plus, tous n’ont pas le même accompagnement et suivi à domicile.

QUAND ?

Du 01/09/2022 Au 04/07/2025

COMMENT ?

Réunir les partenaires et les faire adhérer au projet au départ, leur demander de revoir leur façon de fonctionner afin de tous nous articuler, se réunir régulièrement afin de travailler ensemble dans un même but au service des élèves et de leurs familles : création d’un réel réseau de partenaires professionnels travaillant sur des projets à long terme, de manière évolutive et adaptative. Permettre aux familles d’identifier tout le monde et créer un lien qui n’était pas établi auparavant.

- Modalités de mise en œuvre

J’ai répertorié les actions déjà mises en place dans chaque école, qui intervenait et dans quelle mesure. J’ai constaté que plusieurs thématiques revenaient régulièrement dans les demandes des écoles mais étaient abordées de façon différentes selon les professionnels, et jamais aux mêmes moments de l’année ou au même rythme. J’ai réfléchi sur le "comment apporter à chaque enfant les connaissances de santé jusqu’à la 6e de manière égale" et j’en suis venue à penser à une thématique par niveau. J’ai recensé les compétences, possibilités et disponibilités de chacun, identifié les priorités des besoins des enfants, puis imaginé une première trame que j’ai présentée en réunion à laquelle j’avais invité tous les acteurs, l’inspectrice, les directeurs, qui ont ensuite validé leur participation au projet de manière unanime.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

Réunion "bilan" de fin d’année pour réadapter et réajuster les actions en fonction du retour de chaque professionnel

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Les élèves arrivent en 6ème avec un socle de connaissances similaires peu importe l’école de provenance (sur le secteur). En dehors de l’égalité des chances apportée, cela permet de poursuivre directement et de façon fluide le travail sur la santé, d’approfondir les connaissances déjà acquises et s’appuyer sur ces dernières pour poursuivre via le parcours mis en place au collège. Les élèves connaissent déjà l’infirmière ce qui permet d’établir un lien de confiance et un réel suivi et accompagnement pour chaque élève.

ET APRÈS ?

Efficacité du projet

- Développement et suite de l’action

Réitération de ce mode de fonctionnement pour le parcours santé avec les acteurs chaque année scolaire

Extrait d’Innovathèque du 16.06.23

Répondre à cet article