> EDUCATION PRIORITAIRE (Politique d’) > EDUC. PRIOR. TYPES DE DOCUMENTS [inclut la majorité des articles sur l’EP] > Educ. prior. Formation > Educ. prior. Formations académiques > La Desden du 93 a organisé le 16 mars un séminaire "Mathématiques et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La Desden du 93 a organisé le 16 mars un séminaire "Mathématiques et Education prioritaire" pour les co-pilotes des 82 réseaux du département

13 avril

Séminaire "Mathématiques et Education prioritaire"

Le jeudi 16 mars 2023 a eu lieu, en distanciel ainsi qu’en présentiel, au Lycée international de l’est parisien de Noisy-le-Grand un séminaire sur le thème des mathématiques et de l’éducation prioritaire à destination des co-pilotes de l’ensemble des réseaux de l’éducation prioritaire de la Seine-Saint-Denis.

Les différents acteurs des 82 réseaux d’éducation prioritaire du département ont ainsi été réunis pour des temps d’échanges et de réflexion, indispensables au pilotage des réseaux.

Ce séminaire a été ouvert et introduit par Aurélie Huillery-Perrin, IA-IPR de mathématiques et correspondante académique pour l’éducation prioritaire, Elisabeth Farina-Berlioz, directrice académique adjointe en charge, notamment, des mathématiques, et Sébastien Szelong, IEN Education prioritaire et politique de la ville.

Fruit d’un étroit travail collaboratif entre de nombreux acteurs (chefs d’établissement, IA-IPR, IEN, formateurs et coordonnateurs de l’éducation prioritaire, enseignants des premier et second degrés), ce séminaire s’est inscrit dans le prolongement de la Semaine des mathématiques 2023 qui s’est déroulée du 6 au 15 mars.

Il a permis de partager les indicateurs, lesquels montrent parfois des fragilités, et a mis en évidence la nécessité d’accompagner davantage les élèves.

Il a également permis de mettre en valeur le travail de terrain et les leviers activés dans les réseaux d’éducation prioritaire par les co-pilotes et l’ensemble des équipes afin que les élèves consolident leur niveau en mathématiques, développent l’excellence et trouvent du plaisir à faire des mathématiques dès le plus jeune âge, quels que soient leur appétence de départ pour la discipline, leur niveau académique, leur genre ou leur origine sociale.

Ont également été présentés :

 des actions de laboratoires de mathématiques dans les premier et second degrés. Cela a permis de montrer leur rôle pour réunir les enseignants dans des cadres bienveillants autour de la didactique des mathématiques, de la manipulation, de l’analyse des réponses des élèves et de leurs stratégies. M. Michau et M. Lemoine, professeurs et formateurs mathématiques au Collège international de l’est parisien, et M. Dutillieu, coordonnateur du réseau d’éducation prioritaire de Pierrefitte-Villetaneuse, ont témoigné des bénéfices du travail collaboratif et de l’inter-degré.

 les concours mathématiques, notamment Eurêkamaths et les Olympiades mathématiques de l’éducation prioritaire. Ces concours développent les compétences disciplinaires et psychosociales des élèves. Ils permettent également à l’inter-degré et au travail collaboratif des enseignants de se développer autour d’objets communs, inspirant de nouvelles pratiques dès l’école maternelle.
Les témoignages de la direction, des enseignants et des élèves du collège Georges Braque de Neuilly-sur-Marne ainsi que de Donia, élève au collège Jean Lurçat de Saint-Denis et lauréate de la session 2022 des Olympiades de mathématiques, montrent un réel plaisir partagé.

 les cordées de la réussite et la manière dont elles participent à la motivation des élèves en mathématiques tout en élargissant les perspectives pour leur orientation mais aussi leur mobilité, non sans lien avec le Projet académique 2020-2024.
La principale et la référente des cordées de la réussite du collège Miriam Makeba d’Aubervilliers ainsi que l’IA-IPR Mathieu Chibrard ont expliqué comment ce dispositif dynamise les élèves dès la quatrième, notamment s’il offre plusieurs "têtes de cordées". A l’heure où l’appel à projets "Cordées de la réussite" arrive dans les établissements, cela ouvre des perspectives concrètes.

Les interventions et les questions ont permis de mesurer l’implication de chacune et chacun et les défis que le département s’attache activement à relever en s’appuyant sur le Plan mathématiques national et le pilotage académique.

Extrait du 31.03.23

Répondre à cet article