> ACTEURS (EP et hors-EP) > Enseignants et Pilotes. Statut et GRH > Budget : Pap Ndiyae décrit les nouvelles missions (Le Café)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Budget : Pap Ndiyae décrit les nouvelles missions (Le Café)

20 octobre 2022

Budget : P. Ndiaye décrit les nouvelles missions
Venu présenter le budget de l’Education nationale devant la commission de l’éducation de l’Assemblée, Pap Ndiaye a été interrompu par l’annonce de l’application de l’article 49-3 pour la loi de finances. Cette mesure devrait mettre fin au débat sur ce budget et aux plus de 200 amendements déposés par l’opposition. Pap Ndiaye a donné quelques indications sur le nouveau pacte. Les nouvelles missions proposées aux enseignants comprendront la formation en dehors du temps scolaire, la mise en oeuvre de projet pédagogique, le remplacement d’enseignants, l’aide à l’orientation. Rappelons que les collèges devront organiser des demi journées avenir hebdomadaires sur l’orientation. Le ministre est revenu sur la surveillance de la pause méridienne par les professeurs. "Il ne s’agit pas de demander aux enseignants de surveiller la cour de récréation", adit P Ndiaye. "C"est une mauvaise expression de ma part". Cette annonce avait fait grand bruit dans les salles des professeurs. Le ministre a défendu la suppression de 2000 postes dans le budget 2023 en assurant que la baisse démographique permettrait d’en supprimer 5000. Il est aussi intervenu sur la réforme de la voie professionnelle , assurant que "sera trouvée une voix permettant l’amélioration de l’insertion des élèves et le maintien des enseignants fondamentaux... C’est un enseignant d’histoire qui vous le dit". L’opposition a déposé près de 250 amendements. Ainsi LFI a déposé des amendements pour le recrutement des 8000 professeurs supprimés sous le quinquennat précédent. Un autre amendement trouve 650 millions pour assurer la gratuité effective de l’école. Tous ces amendements sont financés par prélèvement sur l’enseignement privé. Du coté du Ps aussi des amendements rétablissent des postes supprimés et crée des postes d’EPS. Les écolgistes demandent 1 milliard pour la revalorisation des enseignants et 15 millions pour financer des sorties scolaires. B Descamps (indépendants) propose de donner une prime à chaque enseignant du privé. Quant au Rassemblement national il a déposé plusieurs amendements pour instaurer l’uniforme à l’école.

Extrait de cafepedagogique.net du 20.10.22

Répondre à cet article