> EDUCATION. Généralités (hors EP) > Education. Généralités (Etudes universit.) > Les cinq grands défis de l’école française (The Conversation)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les cinq grands défis de l’école française (The Conversation)

24 août

Les grands défis de l’école française

auteur
Eirick Prairat
Professeur de Philosophie de l’éducation, membre de l’Institut universitaire de France (IUF), Université de Lorraine

L’École de la République est fille des Lumières. Ouverte à toutes et tous, elle prend forme à la fin du XVIIIe siècle. Gratuite, laïque et soucieuse de l’égalité des chances, elle se veut un lieu préservé des turbulences de la société, puisque vouée à éclairer et à émanciper les hommes. Au-delà des enjeux d’efficacité et de justice inhérents à sa mission, la voilà néanmoins confrontée à de nouveaux défis qui ouvrent une nouvelle page de son histoire, estime Eirick Prairat dans L’école des Lumières brille toujours, un ouvrage qui paraît en cette fin août 2022 chez ESF Sciences Humaines et dont l’auteur nous propose un aperçu dans le texte ci-dessous.

Notre école a cinq grands défis à relever, cinq combats à mener. Il faut distinguer les défis structurels et les nouveaux défis. Les premiers sont des tâches sans cesse recommencées, sans cesse continuées, car inscrites au cœur même du projet républicain ; comment rendre l’école plus juste, plus efficace, plus hospitalière ? Ces défis sont ceux d’hier, comme d’aujourd’hui et de demain. Les nouveaux défis – l’épreuve de la post-vérité et le défi du vivant – sont apparus il y a deux petites décennies. Plus récents, ils sont aussi plus inquiétants.

[...] L’exigence de justice

[...] La question de l’efficacité

[...] Rendre l’école plus hospitalière

[...] L’épreuve de la post-vérité

[...] Le défi du vivant

Extrait de theconversation.fr du 23.08.22

Répondre à cet article