> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > PEDAGOGIES (LES) > Pédag. coopérative > B* Classes coopératives de la 6e à la 3e au collège REP Émile Zola de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Classes coopératives de la 6e à la 3e au collège REP Émile Zola de Wattrelos

5 juillet 2022

ZOLA COOP

QUOI ?

En 2017, afin d’être plus efficients dans la lutte contre le décrochage scolaire, les pilotes du bassin d’éducation Roubaix-Tourcoing ont choisi d’agir ensemble sur le territoire, en impulsant de la maternelle au baccalauréat des pratiques coopératives et collaboratives. Le projet a enclenché une dynamique d’échange de pratiques et de mutualisation de ressources.

Le collège Émile Zola de Wattrelos a choisi de mettre en place des classes coopératives de la 6e à la 3e , qui ont impliqué de plus en plus d’enseignants. La première cohorte a passé le DNB en 2021. Les professeurs développent aussi de nouvelles habiletés entre pairs. Forts de 4 années d’expérience, nous prenons appui sur les classes coopératives pour déployer les pratiques collaboratives vers d’autres classes et d’autres enseignants de la cité scolaire, et notamment au niveau du lycée.

QUI ?

6 membre(s) dans l’équipe

Le « Coop’Lab » projet du bassin d’éducation de Roubaix-Tourcoing a été le déclencheur pour initier, en 2017, avec des professeurs volontaires des pratiques coopératives au sein d’une classe, d’une école ou d’un établissement.

Deux enseignantes du collège Émile Zola suivent, depuis 2017, les travaux de ce projet territorial et les formations qui sont proposées. Leur motivation a entraîné une partie des enseignants afin de constituer une première classe coopérative en 6e en 2017. Depuis, une classe de 6e coopérative est créée chaque année.

La première cohorte d’élèves a poursuivi sa scolarité depuis la 6e en classes coopératives jusqu’à l’obtention du DNB en 2021, impliquant la grande majorité des enseignants par discipline (français, histoire-géographie, SVT, anglais, mathématiques, LV2).

Une classe coopérative compte par niveau 26 élèves. Au total, une centaine d’élèves bénéficient du dispositif.

Chaque professeur principal de la classe de 6e sera professeur principal jusqu’en 3e.

- Les participants

• 104 élève(s)
• 8 enseignant(s)
• 5 autre(s) participant(s)

OÙ ?

EMILE ZOLA, Wattrelos (59), Lille (009)

Collège - 6ème, 5ème, 4ème, 3ème

Le collège REP Emile Zola, situé à Wattrelos, fait partie de la cité scolaire Zola avec le lycée polyvalent comprenant des sections d’enseignement général et professionnel.

Wattrelos est sur le territoire du bassin d’éducation de Roubaix-Tourcoing où une grande majorité des élèves est issue de familles économiquement défavorisées et où les indicateurs de réussite ainsi que le nombre de décrocheurs sont préoccupants.

Pour favoriser la persévérance scolaire les pilotes de ce bassin sont engagés depuis 2017, à l’échelle du territoire, dans la mise en place d’un projet de pédagogie coopérative « le Coop Lab », allant de l’école maternelle au baccalauréat.

En 2017, le climat scolaire du collège Zola était fortement dégradé. Le classement en REP et la création d’un poste de CPE l’année précédente a permis d’envisager des actions pour y remédier.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 4 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

L’initiative lancée par les pilotes du bassin d’éducation Roubaix-Tourcoing (chefs d’établissement, inspecteurs) pour enrayer, sur l’ensemble du territoire, le décrochage scolaire et améliorer la réussite des élèves et leurs compétences socio-comportementales a enclenché au collège Zola la mise en œuvre d’une classe coopérative en 6e en 2017. La rencontre d’enseignants d’un autre collège mettant en place des pratiques coopératives a conforté l’initiative.

La classe coopérative s’est déployée au fur et à mesure sur les autres niveaux, tout en créant une classe coopérative en 6e chaque année.

Au bout de 4 années de mise en œuvre, les effets positifs sur les élèves, la confiance retrouvée de la part des familles nous invitent à diffuser davantage les pratiques coopératives non pas en créant des classes dédiées mais en déployant les pratiques coopératives et collaboratives auprès d’autres enseignants, dans d’autres classes y compris au niveau lycée.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
Taux d’absences Annuelle Données pronote 03/09/2018 25%
Taux de réussite au DNB Annuelle données établissement 06/07/2021 95%
Tx d’élèves avec sanctions/punitions comportement Annuelle 03/09/2018 25%

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Effets du projet sur :

• L’acquisition de connaissances et de compétences :
• L’appétence scolaire
• Le climat scolaire
• Le développement de l’autonomie, de la responsabilisation, de compétences psychosociales
• La participation des élèves dans des actions citoyennes, sur la collaboration entre pairs, l’entraide
• le développement professionnel des enseignants

QUAND ?

Du 01/09/2021 Au 04/07/2025

COMMENT ?

• Agir ensemble sur un territoire et au sein d’un établissement pour lutter contre le décrochage scolaire, les déterminismes sociaux, améliorer la réussite scolaire, sociale et personnelle des élèves et viser la poursuite d’études.

• Accrocher les élèves dans les apprentissages par la mise en place de pratiques pédagogiques coopératives et collaboratives au sein de classes dédiées de la 6e à la 3e mais également dans d’autres classes en prenant appui sur des actions pédagogiques, éducatives, citoyennes, sportives…

• Instituer la coopération à différentes échelles : entre élèves, entre enseignants, entre enseignants et parents et élèves.

• Favoriser l’estime de soi, la confiance en soi, l’autonomie, la responsabilisation par la mise en place de conseils coopératifs, de travaux de groupe… Chaque élève peut apporter son savoir-faire et son expertise au côté des enseignants.

• Favoriser la confiance en l’École et le retour des parents à l’école en les intégrant dans la vie scolaire.

- Moyens mobilisés

Ressource Type Volume Pièce jointe Lien
HSE Financier 160 x x

- Modalités de mise en œuvre

• Dans chaque niveau du collège constitution d’une classe coopérative.

• Le Professeur principal de chaque classe coopérative réunit un conseil coop à raison d’1 heure par semaine. Ce conseil permet d’écouter, échanger des idées, offrir de l’aide, encourager, développer ou maintenir des relations harmonieuses…

• Des rencontres régulières sont aussi organisées avec la classe et les autres enseignants.

• Dans les classes coopératives, la salle est aménagée essentiellement en îlot ou en cercle de travail. En langue la salle dispose d’un coin pour la compréhension écrite, un autre pour l’écoute avec des mp3 à disposition, 3 ordinateurs portables.

• Un système de tutorat est mis en place dans chaque classe mais aussi entre les élèves de 4e et 3e et ceux de 6e lors des séances du dispositif Devoirs faits. A la rentrée, les élèves de 4e accompagnent les élèves de 6e pendant un mois lors de rencontres informelles dans la cour.

• La situation de chaque élève fait l’objet d’un suivi approfondi et plus particulièrement en 4e et 3e lors du choix d’orientation. Ce suivi sur 4 années rassure beaucoup les parents.

• Les élèves participent à des actions citoyennes basées sur la collaboration entre pairs : projet recyclage papier en 6e, participation aux instances collégiales CVC, ambassadeurs (médiateurs de classe), cadets de la sécurité civile…, ou territoriales (forum de la jeunesse du CESER - Conseil Economique Social et Environnemental Régional), qui sera lancé en septembre 2022. Ils s’engagent auprès de l’association Schol’africa de l’Edhec pour une collecte de fournitures scolaires…

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

◦ Bilan annuel établi par les équipes.
◦ La valorisation de l’investissement des élèves est prise en compte de différentes manières :

◦ ◦ Inscription dans leur parcours citoyen, avenir ou artistique des actions menées.
◦ ◦ Récompense et mise à l’honneur lors d’une cérémonie de fin d’année
◦ ◦ Mise en valeur à l’échelle de la Cité Scolaire via l’ENT

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale Date finale Valeur finale
Tx d’élèves avec sanctions/punitions comportement 03/09/2018 25% x x
Taux d’absences 03/09/2018 25% x x
Taux de réussite au DNB 06/07/2021 95% x x

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• 98 % des élèves qui ont débuté leur scolarité en 6e dans la classe coopérative souhaitent rester en « coop » jusqu’à la fin de leur 3ème. Pour ceux qui souhaitent en sortir, un dialogue s’instaure quant aux raisons qui doivent être motivées.
• Les élèves ont développé des compétences sociales et d’attention aux autres.
• Des demandes des familles sont effectuées dès le CM2 dans les écoles de secteur pour que leur enfant intègre la classe coopérative.
• Le bilan pour les familles de collégiens est très positif.
• La confiance en soi et l’estime de soi sont des atouts pour la réussite de l’élève.

ET APRÈS ?

• Lutter contre le décrochage scolaire
• Créer une appétence scolaire, une motivation
• Amener les élèves à réussir leur scolarité, à obtenir leurs diplômes (DNB, baccalauréat) et poursuivre leurs études
• Maintenir un climat de classe apaisé
• Favoriser l’estime de soi, la confiance en soi, la confiance en l’Ecole
• Renforcer la coopération, l’entraide
• Développer les valeurs citoyennes, encourager l’engagement des élèves
• Amener les élèves à sortir du cadre familial et à plus de mobilité

- Développement et suite de l’action

Nous souhaitons :

• Développer les actions de coopération et de collaboration dans l’enceinte du collège et dans l’idéal l’étendre au lycée.
• Développer les formations entre collègues qui ont été suspendues depuis 2020.
• Créer une meilleure visibilité du travail effectué par les équipes en communicant davantage au sein de la cité scolaire.

Extrait du site d’Innovathèque du 01.07.22

Répondre à cet article