> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales INTERDEGRES > Interdegrés (Citoyenneté et EDD) > B* Développement durable : - Projet interdisciplinaire et partenarial pour (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Développement durable : - Projet interdisciplinaire et partenarial pour le climat à l’école REP+ Charpak de Nogent-sur-Oise - Journée de l’eau au REP de Beaucamps-le-Vieux (Somme)

4 avril

Sciences en scène : Agir pour le climat

QUOI ?

Agir concrètement et au quotidien contre le changement climatique, sensibiliser les élèves aux enjeux du développement durable, tels sont les objectifs de ce projet, mené au sein d’une école et en lien avec différents partenaires (Association La Main à la Pâte, chercheurs, le service des espaces verts de la ville de Nogent sur Oise).

L’étude du changement climatique et des arbres s’articule autour de différentes disciplines telles que la maîtrise de la langue, les arts, les mathématiques et les sciences. Les apprentissages prennent une dimension pluridisciplinaire à travers des activités artistiques. Ainsi, le projet Sciences en scène met en relation les sciences, la littérature et le théâtre. Il permet aux élèves de développer leur esprit critique et de devenir doublement acteurs :

• dans une pièce de théâtre lors du spectacle Sciences en scène ;
• dans la recherche de solutions concrètes et pleines d’espoir pour lutter contre les conséquences du réchauffement climatique.

Recherche

Des liens avec la recherche sont mis en œuvre tout au long du projet, en étroite collaboration avec l’équipe nationale de l’association La Main à la pâte :

• Intervention de Lydie Lescarmontier, glaciologue : découverte de son métier et du lien entre fonte des glaciers et changement climatique
• Intervention de Nicolas Caillon, glaciologue et climatologue
• Intervention d’Hélène Jacot des Combes, paléo-océanographe (mars 2022).

https://www.canva.com/design/DAE7_eGmI3c/I8sGuDQJc1Jdw4ymC0HeXQ/view?utm_content=DAE7_eGmI3c&utm_campaign=designshare&utm_medium=link&utm_source=viewer
https://youtu.be/jvzFQV5wrcc
https://www.youtube.com/watch?v=hh1k6SmUjm4

QUI ?

6 membre(s) dans l’équipe - 7 partenaire(s)

Différentes interventions réalisées par des chercheurs et des scientifiques permettent de rendre concrètes les problématiques liées au changement climatique.

De plus, le partenariat avec le service des Espaces verts de la mairie de Nogent permet d’ancrer le projet dans le quotidien et le territoire des élèves. Ces derniers ont, par exemple, été amenés à planter des arbres avec les jardiniers de la ville afin d’atténuer les îlots de chaleur urbains.

Le projet Sciences en Scène concerne une classe de l’école CHARPAK de Nogent. Il a toutefois essaimé au sein de deux autres classes dans lesquelles les élèves ont également travaillé sur des thématiques en lien avec le changement climatique.

- Les partenaires

Structure Participation Période
LAMAP Apports scientifiques Formation Recherches Du : 01/09/2020
Au : 31/12/2023
CIRQUE Interventions Aide à la création Du : 01/09/2020
Au : 30/06/2022
ONF Interventions Du : 01/09/2020
Au : 30/06/2022
CPIE Interventions Du : 01/09/2020
Au : 30/06/2022
Espaces verts et logistique interventions, logistique Du : 01/09/2020
Au : 30/06/2023
OCE Formation Interventions glaciologue Apports scientifiques Du : 01/09/2020
Au : 30/06/2022
Canopé de Beauvais Accompagnement et financement Du : 01/09/2020
Au : 30/06/2022

- Les participants

• 78 élève(s)
• 3 enseignant(s)
• 3 autre(s) participant(s)

OÙ ?

GEORGES CHARPAK, Nogent-sur-Oise (60), académie d’Amiens (020)

Ecole élémentaire - CM1

La ville de Nogent-sur-Oise est un territoire où la municipalité et les écoles se penchent sur la problématique du changement climatique en associant les familles. L’école Georges Charpak est située en Réseau d’Éducation Prioritaire qui est composé de deux collèges, six écoles maternelles et 4 écoles élémentaires.

Ce projet s’inscrit sur un territoire "Centre Pilote National Main à la Pâte" depuis 2000 et héberge un centre de ressources départementales Sciences. De plus la ville a créé il y a quelques années une Maison des Sciences pour les activités péri et extra scolaires.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 3 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Atteindre des objectifs de développement durable, apprendre aux élèves à argumenter et à débattre, à oser s’ouvrir sur le monde sont des pistes pédagogiques à explorer et développer.

Dès lors, il s’agit de décliner au niveau local des problématiques nationales, d’inviter les générations futures et actuelles à réfléchir, à agir dès aujourd’hui à :

• prendre conscience du changement climatique et en comprendre les enjeux
• proposer des actions d’atténuation, d’adaptation et de sensibilisation au changement climatique

Le secteur de l’école Charpak correspond à un ilot de chaleur urbain. L’école se situe au coeur d’un quartier politique de la ville ou l’habitat est très concentré.

L’enjeu est également de renforcer la confiance et l’espoir des élèves et cherchant et proposant des solutions de lutte contre le changement climatique.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

I|Indicateur|Périodicité|Source|Date initiale|Valeur initiale|
|Nombre d’arbres plantés autour de l’école|Annuelle|Municipalité|01/01/2019|1|

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Non-respect et dégradations du quartier et des espaces verts.

Sources d’inspiration

Type Titre Auteur Année
Livre Océans et cryosphère 0
Livre L’homme qui plantait des arbres Jean Giono 0

QUAND ?

Du 01/09/2021 Au 30/06/2022

COMMENT ?

Il s’agit d’un projet pluridisciplinaire qui rassemble les sciences, l’EMC, le langage, l’histoire-géographie, les mathématiques et les arts visuels. En sciences, les élèves s’approprieront la démarche d’investigation scientifique à travers l’étude du climat et des arbres. Le travail mené en classe sera ponctué de rencontres avec différents partenaires : un garde forestier, les responsables des espaces verts, le CPIE, une glaciologue.

En littérature et théâtre, les élèves vont s’initier au jeu théâtral, découvrir les caractéristiques du texte théâtral, lire et écrire des textes littéraires pour créer et jouer une pièce de théâtre. Ce spectacle sera précédé d’une conférence et présenté devant les familles et les partenaires au centre culturel Nogentais.

Moyens mobilisés

Ressource Type Lien
Modules pédagogiques Materiel https://www.dropbox.com/sh/szqa0sut70f8nhu/AABGE1-J1bdpwaU9C4EOUe7ha?dl=0

Modalités de mise en œuvre

• Une immersion en forêt a été réalisée dès le début de l’année avec un garde forestier afin de découvrir qu’une forêt est composée de différentes essences. Les élèves ont pris conscience de la grande biodiversité du milieu forestier, certains élèves sont allés en forêt pour la première fois de leur vie !

• Ensuite, les élèves ont participé à une plantation d’arbres autour de l’école avec les responsables des espaces verts de la ville de Nogent.

• Des rencontres avec un animateur du CPIE de l’Oise leur ont permis de comprendre le lien entre les arbres et la lutte contre le changement climatique.

• rencontre avec une glaciologue a permis aux élèves d’approfondir leurs connaissances et de débattre des problématiques liées au changement climatique et à la préservation de la biodiversité.

• A travers les modules Main à la pâte, les élèves se sont initiés à la formulation d’hypothèses (travail en groupe, coopération, observations), à l’expérimentation, à l’interprétation des résultats, et à la validation scientifique.

• Enfin pour une des classes engagées, les élèves ont découvert les caractéristiques du texte théâtral, les marques typographiques, la façon de faire parler les personnages, l’absence de verbes introducteurs, le rôle des didascalies. Ils ont lu des textes littéraires en lien avec la thématique. Parallèlement ils s’initieront au jeu théâtral grâce à des exercices de mise en voix, des exercices de cirque, et de mise en scène.

• Un cahier de projet individuel est mis en place qui relate et garde en mémoire toutes les étapes du projet.

• Le spectacle, prévu le 3 juin 2022, sera l’aboutissement du projet. Il sera composé de différents tableaux autour d’un montage de textes, transcrira quelques découvertes scientifiques et les questionnements dans une mise en scène. Il permettra de sensibiliser les familles impliquées tout au long du processus du projet. Les élèves joueront dans une salle de spectacle devant un public nombreux.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

◦ Cette action répond pleinement aux besoins initiaux des élèves : Agir concrètement et au quotidien contre le changement climatique, sensibiliser les élèves aux enjeux du développement durable.
◦ L’action entraîne les enseignants vers une réflexion sur leurs pratiques et les oblige à chaque instant à s’adapter et à les modifier.
◦ Comment faire pour que les élèves apprennent mieux, et développent toutes les compétences requises pour un élève de cycle 3 ? L’importance des partenaires et leur implication permet d’aller plus loin dans la réflexion sur le sujet avec les élèves et de les ancrer dans leur quotidien.

• Évaluation interne à l’Éducation nationale

Elle intervient dans différents domaines :

◦ la conduite d’un projet innovant
◦ la modifications des pratiques pédagogiques
◦ l’amélioration des résultats des élèves

• Évaluation par des chercheurs

Le Centre Pilote National Main à la Pâte de Nogent sur Oise est engagé depuis 2000 et chaque année engage une réflexion sur les résultats des différentes actions engagées.

• Autre évaluation (par des associations, des consultants...)

Elle se traduit par :

◦ nombre de rencontres avec les partenaires : Services Municipaux (5 à 6 par an), Le temps des Arts (deux journées), CPIE Oise (1 journée), Chercheurs (Interventions en présentiel ou à distance)

https://icloud.ac-amiens.fr/index.php/s/69P5rCGR1bdG0vm

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale Date finale Valeur finale
Nombre d’arbres plantés autour de l’école 01/01/2019 1 25/03/2022 19

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Les évaluations concernent plusieurs domaines :

• le projet et son déroulement,
• les compétences des élèves,
• les pratiques pédagogiques (évolution et nombre de co-enseignement par exemple)
• les liens avec les partenaires,
• les potentiels effets des actions,
• l’implication des parents.

ET APRÈS ?

• L’ensemble des parents et de la communauté éducative est invitée à la représentation théâtrale ce qui permet de développer l’idée de l’importance d’être un acteur du développement durable et des effets négatifs de certains comportements humains sur la nature.

• Développer cette action au sein du Réseau en augmentant le nombre de classes.

• Poursuivre la formation des élèves et des enseignants grâce à des modules de formation pour le cycle 3 et 4.

- Diffusion

Diffusion Type, Date Document, lien
Site CARDIE - Académie Amiens - Texte - 01/02/2022 http://innovation-experimentation.ac-amiens.fr
Site du Centre pilote MAP de Nogent sur Oise Texte https://centre-pilote-lamainalapate-nogent.ac-amiens.fr/
Programme de formation des enseignants REP_
Ce programme de formation proposé aux enseignants du cycle 3 et 4 permet de diffuser ce type d’action et de l’utiliser comme ressource.
Texte - 01/03/2022 https://www.dropbox.com/sh/ltc260xzt1vpls8/AACe8yVeC_qD4DDFzxD6LyPPa?dl=0

- Développement et suite de l’action

Diffusion au sein du réseau dans d’autres écoles et augmentation du nombre de classes et d’élèves impliqués.

Formation des enseignants du cycle 3 et 4 sur le développement durable.

Extrait d’Innovathèque du 30.03.22

 

Réseau d’éducation prioritaire de Beaucamps-le-Vieux

Les cinq établissements scolaires du Réseau d’éducation prioritaire de Beaucamps-le-Vieux ont organisé en l’honneur de la Journée mondiale de l’eau une journée « Tous en bleu ».
« On essaye à travers les enfants, de sensibiliser les parents. On souhaite aussi leur faire comprendre la chance qu’ils ont d’avoir l’eau courante », lance Colette Michaux, la maire de Liomer lors de cette journée en l’honneur de l’eau. « C’est pour l’obtention du label Développement Durable et ce sont aussi des actions souvenir. [...]

Extrait de actu.fr du 01.03.22

Répondre à cet article