> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Maths et Sciences) > B* Enseignement des sciences dans des écoles dont certaines en EP : - " Show (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Enseignement des sciences dans des écoles dont certaines en EP : - " Show bees" sur les abeilles sauvages en Indre-et-Loire - Mallette Biomax en Guadeloupe

30 mars

SHOW BEES : abeilles sauvages et sciences participatives

QUOI ?

Le dispositif départemental de Sciences participatives SHOW BEES propose de faire découvrir aux élèves du premier degré d’Indre-et-Loire la diversité et l’importance de nos abeilles sauvages (environ 180 espèces) et de les impliquer dans un véritable programme de recherche universitaire en lien avec le chercheur de l’Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (IRBI) Sébastien Moreau.

Les élèves seront amenés à expérimenter différents protocoles de recherche. Leurs résultats et l’analyse par ADN des nichoirs fréquentés dans leur école alimenteront directement les travaux menés par le chercheur et sa publication scientifique.

Ce dispositif départemental est en partenariat avec Sébastien Moreau, enseignant-chercheur à l’Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (IRBI).

C’est un double dispositif de recherche :

• Pédagogique : appréhender la plus-value pour les élèves (et leur enseignant) dans leurs apprentissages par la pratique de Sciences participatives
• Scientifique : une démarche expérimentale qui alimentera directement les travaux d’un chercheur

Descriptif du dispositif SHOW BEES
Protocoles expérimentaux nichoir TORII
Protocoles expérimentaux nichoir QUADRII

QUI ?

3 membre(s) dans l’équipe - 4 partenaire(s)

SHOW BEES permet de mettre directement en lien les élèves et leur enseignant avec un enseignant-chercheur. Il connecte donc le monde de l’école avec celui de la recherche scientifique à travers des apports réciproques. Il permet de travailler les programmes officiels en Découverte du monde et en Sciences tout en contribuant réellement à la recherche scientifique.

- Les partenaires

Structure Participation
Zéro Déchet Touraine Fournisseur des nichoirs pour abeilles sauvages
DSDEN 37 Responsable de la Mission Sciences et Education au Développement Durable 37
Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale d’Indre-et-Loire Initiateur du projet Education Nationale
Institut de Recherche sur le Biologie de l’Institut de l’Insecte Partenaire scientifique et universitaire

- Les participants

• 1300 élève(s)
• 50 enseignant(s)
• 2 autre(s) participant(s)

OÙ ?

Interétablissements Orléans-Tours

Ecole maternelle, Ecole élémentaire - Maternelle Grande section, CP, CE2, CM2

L’action du programme SHOW BEES se déroulera sur l’ensemble du département d’Indre-et-Loire.
Elle sera menée, pour cette première année, par une quinzaine d’écoles du département avec environ cinquante classes participantes soit environ 1300 élèves chercheurs de la maternelle au CM2.

- Établissement(s)

• Orléans-Tours ROTIERE (037) [REP+]
5 classes
• Orléans-Tours CHAPPE (CLAUDE) (037)
CENTRE LA CHARPRAIE
• Orléans-Tours JEANNE BOISVINET (037)
1 classe
• Orléans-Tours ECOLE ELEMENTAIRE PUBLIQUE (037)
2 classes
• Orléans-Tours ECOLE DU SOCLE (037)
9 classes
• Orléans-Tours ECOLE ELEMENTAIRE (037)
4 classes
• Orléans-Tours CAMUS-MAUROIS (037)
3 classes
• Orléans-Tours LES CERISIERS (037)
9 classes
• Orléans-Tours MARIAUDE (037)
1 classe
• Orléans-Tours POULENC (MUSIQUE ET DANSE) (037)
1 classe
• Orléans-Tours MISTRAL (037)
5 classes
• Orléans-Tours ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE (037)
4 classes
• Orléans-Tours GUEHENNO ELEM ET MAT (037)
4 classes
• Orléans-Tours BOUTARD (CHARLES) (037)
3 classes
• Orléans-Tours PHILIPE (GERARD) (037)
6 classes

• 1 académie(s)
• 15 établissement(s)
• 50 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Beaucoup d’enseignants sont peu motivés pour pratiquer de réelles démarches expérimentales en classe. Le travail en partenariat avec un chercheur de métier pour qui les résultats de recherche qui seront obtenus par les élèves serviront réellement est dynamisant et motivant pour les classes. Cette pratique de sciences participatives donne un vrai sens au travaux menés en classes et dans les écoles impliquées. Par ailleurs, ce dispositif concerne beaucoup d’écoles rurales pour lesquelles il vise à redonner du lien avec les sciences, ces écoles étant souvent moins favorisées. Cela peut également donner envie à des élèves de poursuivre des études dans le domaine scientifique.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Date initiale Valeur initiale
Démotivation pour pratiquer les sciences en classe Annuelle 02/09/2021 25%

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Démotivation et/ou manque de moyen ou de sens pour la pratique des sciences en classe.

QUAND ?

Du 02/09/2021 Au 07/07/2023

COMMENT ?

Les élèves vont expérimenter à l’aide de deux types de nichoirs standardisés pour chaque école. Ils auront le choix parmi les 18 protocoles de recherche proposés. Leurs résultats ainsi que preuves de visite par les abeilles sauvages dans leur école seront directement exploités par l’enseignant chercheur.

- Moyens mobilisés

Ressource Type Lien
Plateforme ressources mdp ANDRENA Matériel https://celene.univ-tours.fr/course/view.php?id=14419

- Modalités de mise en œuvre

Les classes inscrites dans le dispositif SHOW BEES vont expérimenter à l’aide nichoirs identiques à abeilles sauvages en bois de deux types : des nichoirs à galeries (nichoirs TORII) et des nichoirs horizontaux (nichoirs QUADRII). Dans chaque école, un nichoir témoin standardisé sera installé et les élèves testeront sur d’autres nichoirs au minimum l’un des 18 protocoles de recherche proposés (exemple : influence de l’orientation du nichoir, du diamètre des trous percés, de sa couleur, de la présence de ressources florales à proximité, etc...). Ils pourront aussi faire appel à leur créativité pour disposer ces nichoirs de différentes manières entre eux voire inventer d’autres protocoles de recherche. Par la suite, le chercheur récupèrera une partie de chaque nichoir installé dans chaque école participante pour faire émerger les adultes en laboratoire afin de les identifier soit par macrophotographie soit par code-barres ADN. En retour, les classes connaitront avec certitude les espèces qui ont fréquenté leur école et pourront envisager la mise en place de dispositifs favorisants pour cette biodiversité des apiformes (nichoirs avec galeries ou substrat davantage adaptés, ressources florales adaptées, plantes nourricières...).

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique
Les élèves et leurs actions seront évalués par leur enseignant dans les écoles participantes.

• Évaluation interne à l’Éducation nationale
La DSDEN évaluera la portée du dispositif sur les élèves, sur leurs apprentissages et sur le programme de recherche impliqué.

• Évaluation par des chercheurs
Le chercheur évaluera la pertinence du travail réalisé par les élèves dans leur école et les résultats à l’échelle du territoire (état de la biodiversité des apiformes sur le département 37, dispositifs favorisants).

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale
Démotivation pour pratiquer les sciences en classe 02/09/2021 25%

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Implication et motivation des élèves et de leur enseignant dans la pratique de sciences participatives en classe.

ET APRÈS ?

Une cartographie des écoles participantes avec les espèces d’abeilles sauvages sera réalisée. Le dispositif SHOW BEES donnera lieu à une publication scientifique de la part du chercheur.

- Développement et suite de l’action

Selon la réussite du dispositif, le périmètre d’action pourra être élargi à davantage d’élèves et structures l’année suivante (plus d’écoles impliquées, ouverture aux collèges,...).

Par ailleurs, une classe déjà engagée en année 1 pourra poursuivre l’expérimentation en année 2 en appui sur les résultats obtenus (engagement et motivation renouvelés).

Extrait d’Innovathèque du 21.03.22

 

La mallette pédagogique « Les Biomax sauvent Noël... et l’enseignement des sciences à l’école »

QUOI ?

Avec l’album de jeunesse « Les Biomax sauvent NOEL » (de Anne-Laure Borrelly), vos élèves mènent l’enquête et s’initient à la démarche d’investigation !
La mallette pédagogique, conçue en appui sur cet album, permet d’enseigner les sciences et technologies, la maîtrise de la langue et l’EMC.

Elle a déjà été expérimentée : des élèves, des enseignants, l’auteure-intervenante et l’inspectrice en charge du projet en témoignent.

La mallette téléchargeable contient :

• la présentation des ressources disponibles et de leur articulation pour un usage pédagogique optimisé
• de multiples pistes d’exploitation de l’ouvrage (en MLL, sciences, EDD, EMC)
• des ressources expérimentées (séquence Energie, C3 ; séance Tri et coopération, C2)
• des modalités de mutualisation des ret-ex

Un flyer de promotion a été réalisé, un lot d’albums sera mis en prêt et des partenariats sont à venir (CANOPE, INSPE...)

Les 4 co-auteures du projet, Mmes Borrelly, Colombo-Annette, Frenet et Gillet, en poursuivent le déploiement.

• [SYNTHESE CONTENU Mallette pédagogique autour de l’album des Biomax6>https://innovatheque-pub.education.gouv.fr/public/api-rest/documents/40727/SYNTHESE%20CONTENU%20Mallette%20p%C3%A9dagogique%20autour%20de%20l’album%20des%20Biomax]

QUI ?

2 membre(s) dans l’équipe - 1 partenaire(s)

Les professeurs des écoles, polyvalents sans être des experts disciplinaires, constituent la cible de la mallette.

Par ailleurs, l’innovation repose moins sur les individus porteurs de projet que sur la combinaison des profils qui forment l’équipe :

• une auteure ouverte aux interventions et aux expérimentations en classe
• une enseignante maître-formateur, chargée de mission sciences, qui a pu expérimenter avec ses élèves et veiller à la cohérence des contenus avec les programmes
• une conseillère pédagogique qui a pu formaliser les ressources, guider la co-création des séances avec l’intervenante et coordonner le projet
• une inspectrice en charge des Sciences au 1e degré, qui a impulsé le projet, fédéré l’équipe et apporté son expertise sur le terrain

Ces temps d’échanges et d’analyses réflexives pour la création de cette mallette sont autant d’éléments facilitateurs pour la formation, l’accompagnement des enseignants, et à fortiori, pour l’acquisition des savoirs par les élèves.

- Les partenaires

Structure Participation
x Auteure-intervenante de l’album de jeunesse, à l’origine de la mallette pédagogique

- Les participants

• 70 élève(s)
• 4 enseignant(s)
• 30 autre(s) participant(s)

OÙ ?

Interétablissements Guadeloupe

Ecole élémentaire - CE1, CE2, CM1, CM2

A partir de l’exploitation de l’album réalisée dans 2 écoles sur 4 niveaux, les porteurs de projet avec la mission académique Science 1er degré ont élaboré et fait évoluer des ressources présentes dans la mallette. Celles-ci seront proposées à l’ensemble des enseignants de l’Académie de Guadeloupe par le biais d’un lien de téléchargement pour les ressources numériques et de partenariats à venir pour emprunter les supports matériels dont les albums.

- Établissement(s)

• Guadeloupe LUCIE CALENDRIER BICEP (971)
L’école Lucie Calendrier Bicep était porteuse d’un projet sur la biodiversité marine et la classe de CE2 proposait des actions sur la pollution plastique des océans. Cette intervention correspondait à l’objectif visé autour de la pollution et plus largement, les élèves ayant apprécié les super-pouvoirs des personnages (liés aux énergies renouvelables), nous avons fait un prolongement sur l’énergie.

• Guadeloupe CHAZEAU-DOUBS (971)
Lors d’une formation précédente, l’école [REP] de Chazeau avait proposé un projet interdisciplinaire autour des déchets avec pour objectif la mise en place du tri sélectif dans la cour d’école. L’exploitation en classe de l’album répondait à leur objectif.

• 1 académie(s)
• 2 établissement(s)
• 4 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

L’enseignement au premier degré requiert de travailler en transdisciplinarité.

Toutefois, les enseignants peuvent rencontrer des difficultés à déployer des projets interdisciplinaires, d’autant qu’ils sont seuls en classe et ne sont pas experts de toutes les disciplines.

En s’appuyant sur une exploitation littéraire de l’album, souvent plus naturelle et cohérente avec les attendus de maîtrise des fondamentaux, les autres outils de la mallette pédagogique permettent de :

• faire la distinction entre fiction et réel par le biais de la démarche d’investigation,
• expliciter le lien entre les savoirs,
• donner du sens aux apprentissages,
• redonner sa place à l’enseignement des sciences à l’école.

Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
2023- Augmentation du nombre de PE utilisateurs Annuelle Nbre d’emprunt de la mallette / Nbre de téléchargement 05/09/2022 1
2023Augmentation du nbre de retours d’expérience Annuelle Porteurs de projet 29/06/2023 1
2022 - Augment. du nbre de ressources proposées Annuelle Porteurs de projet, producteurs de ressources 04/09/2021 4
2021 - Taux de couverture des niveaux testés Annuelle Porteurs de projet 30/06/2021 1

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Meilleures connaissance et mise en application de la démarche d’investigation par les professeurs et par les élèves.
• Développer des pratiques d’enseignement qui favorisent le lien et la contribution entre domaines disciplinaires
• Développer une approche collaborative entre les expérimentateurs de la mallette

QUAND ?

Du 02/09/2020 Au 22/06/2023

COMMENT ?

• partenariat entre les missions académiques disciplinaires autour du projet.
• partenariat entre une auteure intervenante, des enseignants et des formateurs enseignants : investissement de l’auteur dans une démarche pédagogique pour intervenir et partager son expertise (préparation en appui des pré-requis et en fonction des programmes, adaptation au public, piste de poursuite) et pour créer des supports de la mallette.
• collaboration entre les utilisateurs des ressources de la mallette : échanges autour des retours de mises en œuvre en classes et partages des nouvelles productions de séances/séquences (soumises à validation avant publication), en appui sur l’exploitation de l’album.

- Moyens mobilisés

Ressource Type Lien
Espace collaboratif de la Mallette pédagogique autour de l’album des Biomax Matériel https://digipad.app/p/131705/b3bbb82269

- Modalités de mise en œuvre

• Notre projet se développe sur 3 années :

◦ Année 2021 : Interventions en Sciences-EDD de l’auteure et co-créations des premières ressources pédagogiques à partir de l’exploitation de l’album
◦ Année 2022 : Création d’une mallette pédagogique d’outils et de ressources et d’un moyen de diffusion/retx
◦ Année 2022-2023 : Promotion et utilisation de la mallette par les enseignants de l’Académie de Guadeloupe

• Afin de faire connaître la mallette pédagogique aux enseignants, nous avons réalisé un flyer de présentation.
Le téléchargement de l’ensemble du contenu de mallette, la soumission des nouvelles contributions et l’échanges entre utilisateurs autour des ressources, se fera sur un espace collaboratif institutionnel et sécurisé (Digipad).

• Par ailleurs, nous permettrons l’emprunt d’un lot d’albums qui a été acquis par le Rectorat.

• De plus, la mallette a été présentée lors deux sessions de formation auprès d’une trentaine d’enseignants en début de carrière.

• Enfin, notre participation aux Journées Académiques de l’Innovation et aux Journées Nationales de l’Innovation s’inscrit aussi dans l’optique d’une diffusion de notre projet au plus grand nombre.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

◦ Notre premier objectif était de produire des ressources d’exploitation de l’album dans différents champs disciplinaires, pour les cycles 2 et cycles 3 et de tester leur acceptation dans le cadre de la formation de 30 Néo titulaires.

◦ Notre deuxième objectif a été de développer des ressources permettant l’exploitation de la mallette en autonomie par les enseignants.

◦ En lien avec ce deuxième objectif, nous avons un objectif d’accessibilité et de diffusion de la mallette à l’ensemble des enseignants de l’Académie (flyer, plateforme collaborative en ligne et mise à disposition physique de la mallette).

◦ Notre quatrième objectif est d’inviter les enseignants qui auront utilisé la mallette à nous faire des retours pour améliorer les ressources existantes. De plus, ils pourront partager d’autres séances /séquences qu’ils auront produit eux-même autour de l’album.

• Évaluation interne à l’Éducation nationale

◦ Les missions académiques Sciences et Maîtrise de la Langue valident les contenus de la mallette.

◦ Selon un canevas et des critères précis, les retours d’expérience des enseignants qui auront exploité la mallette seront analysés.

◦ En formation initiale, l’exploitation de l’album a été proposée aux Néo Titulaires T1 T2 qui ont répondu à un questionnaire satisfaction post formation.

• Évaluation par des chercheurs

Aucun chercheur n’est actuellement associé à l’évaluation du projet.

• Autre évaluation (par des associations, des consultants...)

Aucune association ni aucun consultant ne sont actuellement associés à l’évaluation du projet.

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale
2023- Augmentation du nombre de PE utilisateurs 05/09/2022 1
2023Augmentation du nbre de retours d’expérience 29/06/2023 1
2022 - Augment. du nbre de ressources proposées 04/09/2021 4
2021 - Taux de couverture des niveaux testés 30/06/2021 1

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Nous ne pourrons nous prononcer qu’en 2023 après une année de mise à disposition de la mallette.

ET APRÈS ?

La mallette pédagogique doit soutenir l’essor de la démarche d’investigation auprès des enseignants et des élèves, et servir à faire le lien entre les savoirs scolaires et le monde réel.

La mallette vise à développer une démarche d’exploitation d’un album avec une approche pédagogique et transdisciplinaire qui pourra s’appuyer sur un autre album.

- Diffusion

Diffusion Type Document, lien
FLYER Mallette pédagogique autour de l’album des Biomax Texte FLYER Mallette péda Biomax.pdf

- Développement et suite de l’action

Lors de l’exploitation des retours d’expérience (en 2022-2023), nous serons certainement amenés à faire évoluer les ressources disponibles et peut-être à en proposer de nouvelles, en complément de celles amenées par les enseignants utilisateurs.

Par ailleurs, nous envisageons aussi de concevoir un parcours de formation Magistère à partir des ressources de la mallette.

Extrait d’Innovathèque du 21.03.22

Répondre à cet article