> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Psycho. cognitive, Neurosciences, Autonomie, Bien-être) > B* Cogni-classe au collège REP Maurice Constantin Weyer à Cusset

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Cogni-classe au collège REP Maurice Constantin Weyer à Cusset

10 février

Dernière modification le 10.06.22

COGNI-CLASSE EN COLLÈGE REP

QUOI ?

Notre approche est innovante car elle vise à faire comprendre les effets du fonctionnement cérébral à l’élève apprenant qui va passer par une méthode qui s’appuie sur des axes précis d’actions aussi bien sur ses capacités d’attention que sur des techniques de mémorisation plus efficaces et structurantes pour lui.

Elle vise à l’accompagner vers :

• plus d’autonomie et une capacité à développer des stratégies d’apprentissage. Il est acteur et non spectateur ;

• une pédagogie de l’essai/erreur. L’apprenant sort de sa « zone de confort » pour entreprendre, explorer, exploiter et gagner en estime de soi ;

• une plus grande réflexion sur d’autres thèmes liés à la santé comme, par exemple, le sommeil.

Ce projet concerne une classe de 6ème et une classe de 3ème. Il se fait en collaboration avec des classes de CM2 afin de permettre une liaison l’école et le collège.

Enfin, les parents sont aussi sensibilisés aux sciences cognitives afin d’accompagner leurs enfants.
08/02/2022

QUI ?

2 membre(s) dans l’équipe

- Les participants

• 0 élève(s)
• 0 enseignant(s)
• 0 autre(s) participant(s)

OÙ ?

MAURICE CONSTANTIN WEYER, CUSSET (03), ac de Clermont-Ferrand (006)

Ecole élémentaire, Collège - CM2, 6ème, 3ème

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 0 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Un certain nombre d’élèves qui arrivent au collège sont souvent démunis face aux apprentissages. Ils manquent de méthode et d’outils. Beaucoup se retrouvent très vite en difficulté dès le premier trimestre de la classe de 6ème. Les mauvais résultats sont dévalorisants et source de démotivation. Face à ces difficultés, l’équipe enseignante est, elle aussi, souvent démunie car leurs gestes professionnels appartiennent davantage à la didactique de leurs disciplines qu’à une connaissance des fonctions cognitives. Il en de même pour les familles des élèves.

Dès lors, comment aider nos élèves à retrouver confiance en soi et prendre goût aux apprentissages ? Comment aider les familles à être plus efficaces pour accompagner les apprentissages de leurs enfants ?

QUAND ?

Du 01/09/2021 Au 06/07/2022

COMMENT ?

Modalités de mise en œuvre

1) Préparation et élaboration systématique des séquences pédagogiques en lien avec les objectifs définis (accompagnées et encadrées par un chercheur du LABSCO) :

• Attention : travail sur l’enrôlement, le maintien dans la tâche, la distribution des phases de rupture – via une mise au calme en début de séance – lien avec la cohérence cardiaque
• Mémorisation active : brassage des pré-requis, sondage de compréhension, création d’encarts de mémorisation (bandelettes, flash-cards, fiche de mémorisation)
• Consolidation mnésique : progression, répétition, test de mémorisation Feedback : l’erreur comme outil de progrès Outils numériques requis : Anki – Plickers- Agoraquiz
• Rencontre chaque trimestre avec les parents. Le lien se fera aussi grâce à la participation de l’assistante sociale et des Psy-EN de notre établissement.
• Travail possible sur le bien-être avec une sophrologue.

2) Mise en pratique des techniques de mémorisation active pendant les heures de Devoirs Faits. Initiation et consolidation des méthodes de mémorisation vues en cours par la classe de 6ème qui est dans le projet mais aussi des autres classes de 6ème via des outils facilitant la compréhension et la mémorisation des cours (les enseignants assurant ces heures seront formés à ces techniques).

3) En parallèle de ce travail au collège, poursuite du partenariat avec le CANOPE Moulins autour du projet « Cogni’Parents ». La 1ère session avait eu lieu en Octobre 2019 sur le bassin de Moulins. L’action, financée par la CAF03, est reconduite sur le bassin de Montluçon puis de Vichy autour de temps forts dans l’année et pendant lesquels les enfants et leurs parents seront conviés (afin d’associer ces derniers à la connaissance sur le cerveau et à l’accompagnement de leur enfant hors de l’école) :

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

Mise en place d’un groupe-classe témoin permettant d’évaluer l’impact des outils mis en place par rapport à l’Attention et la Mémorisation.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Les séances d’Initiation à la découverte du cerveau ont été très appréciées des élèves car elles leur a permis de mieux comprendre ce qui était en jeu lorsque il s’agit d’être attentif en cours et lorsqu’il s’agit de mémoriser son cours.

Elles ont facilité aussi la mise en place des outils de mémorisation et leur utilisation.

Sur ce dernier point, il est encore important d’harmoniser les pratiques entre les différentes disciplines et de les pratiquer quotidiennement afin d’éviter aux élèves de retomber dans des méthodes de "Je lis le cours puis je le récite" qui restent la panacée alors que la recherche a prouvé à de nombreuses reprises qu’elle ne permettait pas une mémorisation sur le long terme.

ET APRÈS

• Meilleure connaissance des processus et surtout un choix plus pertinent des outils d’attention et de mémorisation mis et à mettre en place afin d’optimiser leur impact mais aussi faciliter l’harmonisation de leur utilisation à un plus grand nombre de disciplines.
• Intégration des séances d’initiation Découverte du cerveau et Outils de mémorisation dans le dispositif Devoirs Faits pour l’ensemble des élèves de 6ème.

- Développement et suite de l’action

• Poursuivre le travail engagé autour de l’Attention et de la Mémorisation en intégrant d’autres disciplines (Langes Vivantes et SVT)
• Associer davantage les parents aux outils pour mémoriser et être plus attentif
• Travailler davantage la Métacognition pour favoriser l’auto-évaluation des élèves et permettre une meilleure compréhension de l’évaluation par compétences ;
• Sensibiliser sur l’importance du sommeil et de l’alimentation par rapport aux apprentissages au collège

Extrait du site Innovathèque du 09.06.22

Répondre à cet article