> POLITIQUE DE LA VILLE > Collectivité (Actions locales, Contrats éducatifs, Cucs) > Collectivité (Actions locales) > Signature d’une convention EAC sur l’art de la gravure entre l’académie et la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Signature d’une convention EAC sur l’art de la gravure entre l’académie et la ville de Sarcelles (une maternelle en REP+ et un collège REP impliqués)

7 janvier

Signature de convention EAC avec la ville de Sarcelles

Lors de la 20e Biennale internationale de la Gravure, le mardi 7 décembre 2021, la ville de Sarcelles et l’académie de Versailles ont formalisé une convention EAC visant à soutenir et encourager toute initiative.

L’Éducation artistique et culturelle mise à l’honneur à Sarcelles

Lors de la 20e Biennale internationale de la Gravure, le mardi 7 décembre 2021, la ville de Sarcelles et l’académie de Versailles ont formalisé une convention EAC visant à soutenir et encourager les projets interdegré en tout lieu. Cette nouvelle convention du département du Val-d’Oise a été signée en présence de la rectrice Charline Avenel, de l’IA-DASEN Gyulène Mouquet-Burtin, du maire de la ville Patrick Haddad et de Marianne Calvayrac, déléguée à l’éducation artistique et culturelle et conseillère en EAC auprès de la Rectrice.

- La 20e édition de la Biennale internationale de la Gravure

Cette édition de la Biennale a présenté jusqu’au 12 décembre, une sélection inédite de gravures d’un ensemble d’une centaine d’artistes parmi les plus grands graveurs contemporains du bassin méditerranéen. Ainsi, les cimaises de la Biennale ont représenté les différentes esthétiques de la gravure d’Algérie, d’Albanie, de Bosnie, de Croatie, de Chypre, d’Egypte, d’Espagne, de France, de Grèce, d’Italie, d’Israël, du Liban, de Libye, de Macédoine, du Maroc, du Monténégro, de Palestine, de Slovénie, de Tunisie et de Turquie.

Plusieurs actions EAC s’inscrivant par ailleurs dans le cadre de cette Biennale :
• un PACTE 2nd degré « Paroles de vie » au collège [REP] Anatole France en partenariat avec l’école d’art Janine Haddad et La Biennale de la Gravure « Écrire à partir des œuvres vues. Questionner les émotions, le geste graphique, la matière. Croiser les regards ».

• un PACTE 1er degré « La gravure à l’école » à l’École maternelle [REP+] Romain Rolland « Découvrir des techniques de la gravure avec un artiste et composer une œuvre collective ».

Ainsi, à Sarcelles,1300 élèves sont touchés par des actions EAC en lien avec la Biennale.

- Les projets artistiques et culturels en territoire éducatif (PACTE) valorisés à l’occasion de cette signature

La ville de Sarcelles compte 60 000 habitants, il s’agit d’une ville cosmopolite composée d’une centaine de communautés d’origines différentes. L’éducation artistique et culturelle représente un levier puissant pour développer les valeurs citoyennes, la laïcité, la tolérance et la connaissance de l’autre en interdegré et avec les familles.

• Deux PACTE de circonscription, premier degré :

◦ Le PACTE “L’école fait son cinéma / Vivre ensemble riches de nos différences” réunit sept écoles des deux circonscriptions, soit 177 élèves de la TPS au CM2 impliqués dans ce projet avec le réalisateur Nicolas Bellanger, en partenariat avec l’école d’Art Janine Haddad, la MJC de Sarcelles, le service culturel de la ville, le Théâtre Montfort et Ecrans VO. Les élèves découvriront les techniques du film d’animation et produiront des petits films qui seront valorisés dans le cadre de la quinzaine prévue.

◦ Le PACTE “Danse à l’école. Tous différents, ce qui nous relie” réunit six écoles des deux circonscriptions, 210 élèves de la PS au CM2 impliqués dans le projet en partenariat avec l’Office culturel municipal de Sarcelles, l’école d’Art Janine Haddad, l’Espace Germinal réseau Escales Danse, le Théâtre Louis Aragon Tremblay en France et les artistes chorégraphes Laurence Bertagnol de la CIE Les Orpailleurs et Téo Fdida de Téo CIE.
Par l’entrée dans la création, le projet chorégraphique doit permettre d’éduquer les élèves au sensible et de les inviter à dépasser les clivages culturels et sociaux.

• Un PACTE du second degré

[...]

Extrait de ac-versailles.fr

Répondre à cet article