> FORMATION (hors EP) > Formation (hors EP). Textes, Déclarations et Rapports officiels > La formation des professeurs dans les pays de l’OCDE. La France dans la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La formation des professeurs dans les pays de l’OCDE. La France dans la moyenne mais championne des inégalités sociales (intervention d’Eric Charbonnier, mai 2021)

9 août 2021

Comment les pays de l’OCDE forment-ils leurs professeurs ?
Intervention de Éric Charbonnier, analyste, direction de l’Éducation et des Compétences de l’OCDE, lors du colloque "La formation des professeurs des écoles, un enjeu majeur pour le XXIe siècle" du mercredi 19 mai 2021

Je vous remercie beaucoup, Monsieur le ministre, pour ce propos introductif très inspirant qui nous incite, à partir de l’histoire de l’éducation, à réfléchir sur le métier d’enseignant.

À l’OCDE, nous sommes très impliqués dans cette réflexion. De nombreuses études qui regardent comment sont formés les enseignants dans les différents pays nous permettent de voir que la réussite éducative, grâce à des systèmes performants, équitables, se mesure finalement à la qualité des enseignants. Tous les pays qui aujourd’hui ont amélioré leur système d’éducation ou qui ont réussi à être plus équitables – ou qui l’étaient déjà – sont des pays qui ont mis en avant le métier d’enseignant et ont réformé en profondeur.

Ma présentation, qui commence par un rappel, s’attache à situer notre système d’éducation, montrant que, comme vous l’avez déploré, la France n’est pas au niveau qu’on pourrait espérer.

Les résultats des études internationales au niveau du primaire sont très inquiétants sur les fondamentaux, le français et les mathématiques. Toutefois la performance à 15 ans, selon nos études Pisa est un peu moins catastrophique que ce que l’on peut entendre régulièrement.

La France n’a pas le pire système d’éducation. Elle se situe dans la moyenne des pays de l’OCDE mais le véritable problème est le niveau très élevé des inégalités scolaires.

Extrait de fondation-res-publica.org du 06.08.21

 

Voir aussi

La formation des enseignants est-elle adéquate ?
" Nos analyses nous conduisent à remarquer un faible rôle des variables liées à la formation initiale des enseignants, voire à un effet négatif de ces dernières sur certaines pratiques". Dans une étude, publiée par Recherches en éducation, Amélie Duguet et Sophie Morlaix (IREDU) font un bilan très critique de la formation initiale et continue des enseignants, jugée généralement inadéquate voire nocive. Basé sur les résultats de Talis, une enquête de l’OCDE, leur analyse quantitative connait ses limites. Mais elle interroge les réformes de la formation.

Extrait de cafepedagogique.net du 09.03.21

Répondre à cet article