> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > DISCIPLINES > Disciplines : MATHS et SCIENCES (doc. généraux) > Mathématiques et Sciences (Etudes, Dossiers et Guides) > Enseigner les nombres et le calcul avec la méthode numérique des Noums, par (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Enseigner les nombres et le calcul avec la méthode numérique des Noums, par Claire Lommé, formatrice REP+ et Référente Mathématiques Académique (RMA)

8 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Claire Lommé : Les Noums : enseigner autrement les nombres et le calcul

Les Noums sont de drôles de bestioles qui aident les enfants à comprendre et apprendre les nombres et le calcul. Cette méthode de Rémi Brissiaud et DragonBox n’a pas d’équivalent dans l’offre pédagogique jusqu’ici disponible. Elle possède de nombreuses qualités et changera la pratique des enseignants qui voudront bien s’en emparer. Elle sera également une aide précieuse à la formation des professeurs.

Les Noums, c’est quoi ?

Les Noums, ce n’est pas seulement une application, ce n’est pas seulement un fichier : c’est un dispositif didactique et pédagogique, qui permet aux enfants de travailler en mathématiques, en CP et au-delà. Toute l’année est planifiée par une programmation précise et une progression facile à comprendre, et la partie « Labos » permet de travailler d’autres domaines du programme.

Pour enseigner avec les Noums, il faut un support numérique, de préférence des tablettes. Mais utiliser les Noums en classe, ce n’est pas abandonner l’écrit au profit d’une utilisation occupationnelle du numérique : l’outil numérique est mis au service des apprentissages mathématiques. Ce n’est pas non plus abandonner le matériel : manipuler reste indispensable, et permet de multiplier les registres. Si l’école est équipée en tablettes de sorte que les élèves en ont individuellement ou par binôme, c’est formidable. Mais quelques tablettes peuvent suffire, et on peut même exploiter les Noums avec seulement un ordinateur projeté. Bien sûr, la portée et l’efficacité du dispositif seront moindres. Mais l’enseignant permettra aux élèves de changer de registre d’une façon nouvelle, et lui-même se formera sur les plans pédagogique et didactique en utilisant l’application Les Noums. L’exemple le plus frappant à mon sens est l’outil permettant une radiographie des Noums : seul un support numérique permet cette approche. La simplicité apparente de l’idée elle-même en montre toute l’ingéniosité. Mais d’autres outils sont tout aussi précieux : le cache, les barres de mesure déplaçables pour comparer des longueurs, qui permettent de visualiser et apportent ainsi une réponse immédiate.

[...]

Pour conclure

Les Noums ne sont pas une simple adaptation de Picbille. Ils en sont une évolution forte, adaptée à partir des connaissances actuelles en pédagogie, en didactique et en sciences cognitives. Si les Noums s’adressent pour le moment au cycle 2, les enseignants de tous niveaux peuvent y trouver un outil de remédiation, de formation et de développement professionnel en mathématiques.

Claire Lommé
enseignante de mathématiques en collège (76), formatrice pour le premier degré (RMA, référente mathématique académique), formatrice REP+.

Le blog de Claire Lommé, Pierre Carrée

Noums : chez Dragonbox
Quand son compte a été créé, pour y accéder : https://account.dragonbox.com

Extrait de cafepedagogique.net du 04.12.19

 

Cycle 3 : Mousse d’opérations aux pépites de parenthèses

" J’adore cette activité : décrire aux élèves avec gourmandise le menu m’amuse énormément. Surtout qu’ils me suivent avec un enthousiasme absolument rafraîchissant…" Un peu avant l’heure du déjeuner, se servir d’un menu de restaurant pour établir sa note peut donner l’appétit des maths , explique Claire Lommé.

Sur son blog

Extrait de cafepedagogique.net du 04.12.19

Répondre à cet article