> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Citoyenneté : Emc, Edd, Coopération, Philo., Lien au collège et (...) > Le département de la Côte-d’Or prime trois élèves pour avoir contribué à changer (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le département de la Côte-d’Or prime trois élèves pour avoir contribué à changer l’image d’un collège ZEP de Dijon (Le Bien Public)

12 octobre 2004 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du « Bien Public » du 05.10.04 : changer l’image d’un collège ZEP à Dijon.

Changer l’image d’un Établissement en ZEP : le prix du mérite au collège Epirey.

Trois élèves du collège Epirey ont été primés par le département en mai dernier pour leur mérite scolaire. Cette récompense remise dernièrement a pour objectifs de valoriser les élèves et de changer l’image d’un collège en Zone d’éducation prioritaire

Instauré par le conseil général, sur des critères de réussite et de valeurs de travail, le prix du mérite est « une reconnaissance du goût de l’effort et la volonté de la réussite, l’esprit d’entraide dans le même élan », disait Jean-Yves Pian, nouveau principal de l’établissement dijonnais. Il remettait une encyclopédie et ses félicitations à Hasna Fawzi, Wassila Chaoui et Bouchra El Kasbaoui, élèves de quatrième, en présence de leurs parents, de l’ensemble des collégiens et des animateurs de quartiers dont le travail d’équipe dépasse le collège.

« Mettre en avant les élèves qui le méritent est une priorité ; ce prix à valeur d’exemple doit vous dynamiser et vous convaincre que la réussite est possible, si vous le voulez », concluait le principal qui envisage de développer régulièrement ce projet de récompense au mérite.

Parallèlement, la classe d’accueil composée de jeunes issus de nombreux pays étrangers (Maroc, Algérie, Russie, Albanie, Kosovo, Iran, Corée etc.) dont l’objectif est d’apprendre en priorité la langue française, vecteur incontournable d’intégration, se présentait à ses camarades. Propos de bienvenue, appel à la tolérance, respect des droits de l’homme et de l’enfant, volonté de se reconstruire : deux élèves ont délivré ce message en français, vivement soutenus par le principal et leur professeur.

Répondre à cet article