> EDUCATION PRIORITAIRE (Politique d’) > EDUC. PRIOR. Budget, Coût > Budget de l’Education en hausse mais des charges supplémentaires : (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Budget de l’Education en hausse mais des charges supplémentaires : dédoublement, limitation des effectifs en CP, CE1 et GS, doublement de la prime ZEP, SNU...

13 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

Budget 2020 : Un milliard pour l’éducation nationale
Publiés le 11 juillet, les premiers documents budgétaires annoncent une hausse d’un milliard du budget de l’éducation nationale en 2020. L’éducation nationale connaîtrait la plus forte hausse après les armées. Mais cette somme ne devrait pas épargner des tensions pour l’éducation nationale compte tenu de la croissance des besoins en 2020 du fait des décisions d’E Macron et de la montée du SNU.

[...] Un milliard pour l’éducation

L’éducation nationale devrait voir son budget passer de 51.68 milliards à 52.72 milliards soir une hausse de 1.04 milliard. "Le budget du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse sera en hausse (+2,6 Md€ en 2022 par rapport à la LFI 2019), permettant notamment de mettre en oeuvre les annonces du Président de la République relatives au dédoublement de classes et à la limitation du nombre d’élèves en CP, CE1 et grandes sections de maternelles, ainsi que la montée en charge du service national universel", précise le ministère des comptes publics. "Par ailleurs, les effectifs seront stabilisés sur 2020 – 2022. Au total, la hausse sur le quinquennat atteindrait près de 4,5 Md€ pour permettre le renforcement des moyens de l’enseignement scolaire".

[...] Un apport suffisant pour les nouvelles charges de l’éducation ?

Il faut aussi l’évaluer par rapport à la hausse des charges de l’éducation nationale en 2020. On peut déjà retirer du milliard environ 400 millions correspondant à la hausse automatique du glissement vieillesse technicité (le fait que les fonctionnaires "montent" en ancienneté et gagnent plus) et à l’application du PPCR. Le doublement des primes Rep+ devrait coûter environ 100 millions. Plus difficile à évaluer est la prise en charge des AESH sur le budget éducation nationale. En 2019 cela représentait 200 millions. Il y a aussi le SNU dont les effectifs vont passer de 2000 jeunes en 2019 à 40 000 en 2020. Le coût estimé pourrait être un peu inférieur à 100 millions. On a déjà presque dépensé le milliard.

Extrait de cafepedagogique.net du 11.07.19

 

Voir au milieu de la colonne de gauche la liste des MOTS-CLES de cet article,
en particulier les mots-clés du groupe 5 : ***Pilot. Délabellisation EP et Allocation moyens (gr 5)/
et ***Pilot. Budget, Coût (gr 5)/ et *Service civique, SNU, Réserve citoyenne (gr 5)/
Croiser le mot-clé choisi avec d’autres (repérer sa place dans le groupe-colonne avec les *)

Voir en haut de la page le chemin de la RUBRIQUE de cet article

Pour naviguer sur le site : 5 outils

Répondre à cet article